Informations générales

Mokruha: photo et description

Pin
Send
Share
Send
Send


Dans les régions où la nature n'est pas avare sur un sol fertile et des terres forestières, vous pouvez récolter beaucoup de champignons et de baies. Cependant, les amateurs de chasse tranquille ne sont pas trop respectés par le champignon mokruhu, que l'on trouve souvent dans de tels endroits. Un champignon indescriptible, dont la coiffe est recouverte d'une épaisse couche de mucus, ne leur cause qu'un sourire et un dégoût. Cependant, si du mokruha est apparu accidentellement dans votre panier, ne vous précipitez pas pour le jeter. Il n'est pas considéré comme toxique, et certains cueilleurs de champignons prétendent même que s'il est bien cuit, vous pouvez obtenir un plat tout à fait exquis au goût savoureux.

Description du champignon

Mokruha est un champignon comestible sous condition appartenant à la quatrième catégorie de champignons comestibles. C'est-à-dire que pour le manger, le champignon doit d'abord être trempé puis bouilli. Certaines ménagères l'utilisent en complément de différentes sauces, séchées, salées et marinées.

La famille mokrukhov peut être divisée en deux genres, appelés chrooghomfus (lat. Chroogomphus) et gomfidius (lat. Gomphidius). La particularité de ces champignons est de former un film humide et muqueux sur le bouchon. Au toucher, ces cadeaux de la forêt sont toujours glissants. C'est cette caractéristique qui déroute de nombreux cueilleurs de champignons.

Les mouillés peuvent pousser seuls ou dans de petites familles. Une croissance active des représentants de cette famille est observée du début ou de la mi-juillet jusqu'au premier gel.

La vérité sur les champignons glissants

Selon les caractéristiques gustatives, le mokruhi est largement inférieur aux membres les plus chers du royaume. Bien sûr, ils ne sont pas aussi savoureux que les blancs ou les champignons. Cependant, grâce au contenu d’une grande quantité de nutriments et de composants antibactériens, ils sont en avance sur tous les types de champignons trouvés dans la zone centrale de notre pays. Certains biologistes et botanistes considèrent la famille comme un trésor humide de protéines, de glucides, d’acides aminés et les considèrent comme indispensables en nutrition clinique. À propos, pendant la cuisson, le mokruha devient noir.

Où sont les mokruhi?

En Russie, le champignon mokruha se rencontre dans les régions à climat tempéré. Ici, vous pouvez rencontrer six de leurs espèces. Ainsi, mokruhi pourpre, rose ou pin ont choisi pour leur existence des forêts de pins. En symbiose avec le sapin, les pins et les cèdres, un champignon en feutre (feutre mokruha) se développe. Les Mokrukh préfèrent vivre sous les mélèzes minces ou inégaux. Son abri sous l'épinette a trouvé un champignon d'épinette.

La préparation et la préparation de ces plantes ne nécessitent pas d'efforts particuliers de la part de l'hôtesse et ne disposent pas de connaissances particulières dans le domaine de la cuisine. Par conséquent, de nombreux cueilleurs de champignons expérimentés les ramassent volontiers. Selon les amateurs de mokruha, vous pouvez nettoyer le champignon immédiatement après la coupe. Cela ne prend pas beaucoup de temps et permettra aux autres champignons de ne pas se salir avec du mucus collant.

Caractéristiques remarquables

Peu importe où vous rencontrerez le champignon mokruha (vous pouvez voir la photo de représentants du royaume de la faune sauvage dans l'article) - un ramasseur de champignons expérimenté ne le confondra jamais avec rien. Cependant, entre eux, ces champignons sont encore différents. Ils peuvent avoir différentes formes et différentes nuances de couleurs, pour avoir ou non une odeur spécifique. Il est à noter que, selon le type, le goût de ce type de champignon diffère considérablement. On considère que les représentants de la famille des pins possèdent le goût le plus raffiné.

Qu'est-ce qui est semblable et qu'est-ce qui n'aime pas le mokruhi

Par exemple, l’épicéa peut avoir un film sec ou collant plutôt qu’une membrane muqueuse. La couleur du capuchon peut être grisâtre ou bleuâtre et peut être marron sale sans aucune tâche. Chez les jeunes champignons, le chapeau est convexe, mais avec le temps, il devient plus prostré. À l'intérieur des bouchons de ces champignons sont des assiettes. Haut jambe avec un léger gonflement au milieu et un large anneau caractéristique, également recouvert de mucus - ces caractéristiques sont une sorte de carte de visite mokruh. La surface de la tige du champignon est lisse et humide, tout en bas est jaune vif, mais blanchit plus près du chapeau. La pulpe du champignon est dense et charnue, tendre et presque blanche. L'odeur est presque complètement absente. Habituellement, ces champignons poussent dans de petites familles.

Le champignon pourpre maquette comporte une coiffe conique convexe charnue aux bords légèrement incurvés. Mais plus le champignon vieillit, plus il devient plat. Couleur - brun orangé ou rouge cuivré. Sur la surface a un film muqueux collant. Les jours secs et ensoleillés, la couche humide se dessèche, puis le capuchon devient brillant. Au revers de la calotte, les plaques descendent en une jambe mince et basse. Si la jambe est cassée, la chair commence à jaunir. La pulpe du champignon lui-même est colorée en safran et devient légèrement rouge avec une légère pression. Il a une odeur agréable et légèrement sucrée.

La valeur du mokruhi violet et épicéa

Les propriétés particulièrement précieuses de ces sous-espèces comprennent la présence de caractéristiques antibiotiques capables de s'opposer fortement à la croissance et à l'activité de microbes pathogènes, notamment le staphylocoque doré. Le faux champignon d'épinette, comme le pourpre, est largement utilisé dans le traitement des sinusites et des maladies de la peau.

Autres membres de la famille

Visiblement se distingue de la famille de ces champignons rose mokruha. Son chapeau rose vif, légèrement brûlé au centre, attire et dissuade en même temps de nombreux cueilleurs de champignons. Les jeunes champignons roses ont un chapeau remarquablement convexe, mais avec le temps, il devient presque plat, tandis que ses bords commencent à s'enrouler vers le haut. La surface est muqueuse, collante par temps humide. De larges plaques descendent doucement vers une courte tige cylindrique, qui possède un anneau muqueux. La pulpe de ce champignon est très légère, charnue et douce. Quand la cuisine noircit. Presque pas d'odeur.

Mokruha mince a acquis son nom en raison de sa taille et de sa forme. Il ressemble beaucoup au violet mokruhu, mais se distingue par une jambe plus robuste et une petite taille de la casquette avec des taches sombres. Il a une plaque rare, descendant à la jambe. Néanmoins, il s'agit d'un look complètement différent, vous ne devez donc pas les confondre.

Le champignon ressenti est un autre membre de la famille mokruh. Ses autres noms sont le yellowstone et le faux tissu suisse. La petite casquette est généralement peinte en couleur orange-marron et présente une structure en feutre ou en écailles. Par temps sec, principalement sec, mais après la pluie, il devient glissant. Il a des plaques denses rose pâle qui tombent sur une tige mince, souvent incurvée. Avec l'âge, ces plaques peuvent devenir noires. La jambe du champignon est basse, peut atteindre une hauteur de 8 cm, à la base souvent légèrement conique. Habituellement, la couleur des jambes est identique à celle du bonnet. Les champs de jeunes champignons peuvent être reliés à la tige avec un tissu fibreux léger et sec. Cette espèce est largement répandue dans les sublimes forêts de conifères et de cèdres.

Comment faire cuire des champignons

Le Mokruhu, comme tous les autres types de champignons, est trempé pendant quelques minutes, enlève la couche adhésive supérieure de toute la surface et se lave à fond. Puisque ces champignons sont comestibles sous certaines conditions, ils doivent être bouillis. De nombreuses ménagères soutiennent que ces dons de la forêt, après le prétraitement, doivent être placés dans de l'eau salée, porter à ébullition et cuire à feu doux pendant 15 à 30 minutes. Cependant, en fait, une cuisson humide prolongée n'est pas souhaitable. De là, leur pulpe devient raide et fibreuse. Lors du traitement thermique, la couleur des champignons peut changer de manière significative: à partir de la lumière, la chair devient pourpre foncé, presque noire.

Ils ne sont pas très bons en tant que plat séparé, mais en tant qu’addition pour un plat d’accompagnement ou en tant que partie d’une sauce, ils sont tout simplement excellents et confèrent un goût original au plat principal. Dans la composition des plats mokruhu difficile avec quelque chose à confondre.

Application

Les représentants de cette famille de champignons sont utilisés non seulement pour la préparation de divers plats culinaires. Ils sont largement utilisés en cosmétologie et en médecine traditionnelle.

On pense que Mokruha a un effet bénéfique sur tous les organes de notre corps. La présence de substances antibactériennes dans ce champignon conditionne l'efficacité de son utilisation en tant qu'agent thérapeutique et prophylactique. La médecine moderne confirme l'efficacité du mokruha dans le traitement des maladies virales. Dans de nombreux pays, ce champignon est utilisé pour traiter la migraine, les troubles du système nerveux, les maux de tête et l'insomnie. Il est supposé que ce produit a un effet positif sur l'état général du corps, renforce le système immunitaire et est efficace pour lutter contre la fatigue chronique.

Les produits cosmétiques contenant des champignons de l'épinette mokrukh (rendre facile ces médicaments à la maison) rendent la peau plus élastique et plus soyeuse. Les lotions, les infusions et les décoctions soulagent les rougeurs et l'inflammation. En cours de route, ils ont un effet bénéfique sur la couleur de la peau: elle devient lisse et mate. Les crèmes humides sont recommandées pour les propriétaires de peaux grasses sujettes à l'expansion des pores.

Les décoctions et les masques spéciaux de mokruhi contribuent au renforcement et à la croissance des cheveux. Après l'application de ces produits, les cheveux deviennent soyeux et brillants. Depuis les temps anciens dans la médecine traditionnelle, ce champignon est utilisé pour éliminer les pellicules et les fourches.

Epicéa aux champignons et sa photo

Catégorie: comestible

Chapeau mokruhi en épicéa (Gomphidius glutinosus) (diamètre 5-14 cm): grisâtre ou gris-brun, peut être avec des taches sombres et cast lila ou violet. La chair, chez les jeunes champignons, a la forme d’un hémisphère, qui devient alors pratiquement prostré, et parfois légèrement en retrait. Au centre, il y a généralement un petit tubercule. La peau au toucher est lisse et visqueuse et se sépare facilement de la pulpe.

Jambe (hauteur 4-13 cm): jaune citron à la base et grisâtre au sommet. Souvent recouvert d'écailles et s'assombrit avec un peu de pression.

Faites attention à la photo épicéa mokruhi: la coiffe massive et massive des jeunes champignons est légèrement enflée, mais devient au fil du temps cylindrique. Aussi glissant et collant qu'un chapeau. Il est relié à celui-ci par une couche muqueuse transparente constituée de fibres. Dans les champignons à maturité, il se brise et ses restes forment un anneau muqueux sur la jambe.

Les assiettes sont blanches ou gris pâle et deviennent brunes avec l'âge. Dans les vieux champignons, elles sont complètement noires. Ramifié et épais, avec un voile caractéristique.

Pulpe: blanc ou rosâtre, passe avec l'âge au gris et à la base même au jaunâtre. Il a un goût acide et un arôme faible.

Pour la première fois, le champignon d'épinette de mousse a été décrit par le célèbre botaniste, mycologue et entomologiste allemand Jacob Scheffer en 1774. Il attribue ce champignon à la famille des Champignon (Agaricus) et s'appelle Agaricus Glutinosus, qui signifie «dent molaire» en grec ancien. Un autre nom, adopté à l’heure actuelle, Gomphidius Glutinosus, est devenu une lande d’épicéas en 1838 grâce aux travaux du scientifique suédois Elias Fris.

Doubles: les mokruhi comestibles apparentés sont pourpres (Chroogomphus rutilus) et tachetés (Gomphidius maculatus), et les champignons à bonnets foncés ressemblent à des cèpes (Suillus luteus). Mais la pulpe humide sur la fracture rougit sensiblement et l'huile n'a pas de plaques.

En croissance: de mi-août à début octobre dans les régions septentrionales du continent eurasien.

Où puis-je trouver: dans les forêts mixtes et de conifères, principalement près des épinettes et des pins, souvent parmi les forêts de mousses et de bruyères. Si vous souhaitez récolter différents champignons, déterminez un endroit isolé pour les épinettes afin de ne pas les tacher de mucus.

Manger: sous presque toutes les formes, sous réserve de pré-ébullition et de retrait de la membrane muqueuse de la peau du capuchon. En Russie, il n'est pas très populaire et en Europe, il est considéré comme un champignon très savoureux. En marinant ou en salant, l'épinette mooris s'assombrit considérablement. Cette propriété n'affecte pas leur goût.

Utilisation en médecine traditionnelle (données non confirmées et n'ayant pas passé les études cliniques!): sous forme de teinture en tant qu'agent antimicrobien efficace.

Autres noms: adhésif mokkuha, limace.

Mokruha photo violet et champignon

Catégorie: comestible

Nom mokruhi violet (Chroogomphus rutilus) du latin littéralement traduit par "jaune jaune", "rouge doré". La couleur de ce mokruhi n'est pas toujours violette. Un nom d'espèce est apparu en raison du fait que lorsqu'il est exposé à des températures élevées, le champignon devient violet.

Chapeau (diamètre 4-14 cm): brun-rouge brillant, rouge-brique ou violet, dans les vieux champignons se fane généralement mal et perd sa couleur panachée. D'abord conique, avec un tubercule central, il devient avec le temps convexe ou presque prostré. A un voile brun, dans un endroit sombre et humide ou après la pluie peut être recouvert d'une couche de mucus collant. Les bords sont généralement pliés vers l'intérieur.

Jambe (hauteur 4-10 cm): solide et courbe, a la forme d'un cylindre. Habituellement la même couleur avec un bonnet, un peu collant.

Si vous regardez de près la photo du champignon violet mokruha, vous remarquerez que ses plaques arquées se détachent facilement du capuchon. Le plus souvent, ils sont violet ou magenta. Dans les vieux champignons deviennent presque noirs.

Pulpe: charnu, fibreux au fond. La couleur jaunâtre au niveau du site de rupture et lors des interactions avec l'air passe au rose ou au rouge. N'a pas d'odeur prononcée ni de goût.

Les insectes nuisibles en particulier comme les insectes nuisibles, vous devez donc soigneusement inspecter le champignon avant de le mettre dans le panier.

Doubles: cinq mok comestibles, à savoir feutre (Chroogomphus tomentosus), épinette (Gomphidius glutinosus), suisse (Chroogomphus helveticus), rose (Gomphidius roseus) et tacheté (Gomphidius maculatus). La différence est que le chapeau de feutre a une pubescence blanchâtre, l'épinette ne poussant généralement que près de l'épinette et a également une couleur plus gris-grisâtre, le chapeau suisse est de couleur ocre et légèrement pubé. Dans le mokruhi rose, des assiettes vives et un chapeau rose vif, et le tacheté pousse presque toujours sous le mélèze.

En croissance: de début août à fin septembre dans les pays du continent eurasien à climat tempéré. En Russie, principalement sur le territoire européen, moins souvent en Sibérie et dans le Caucase du Nord.

Où puis-je trouver: sur des sols calcaires de forêts de conifères et de feuillus, le plus souvent près de pins et de bouleaux.

Manger: sous n'importe quelle forme, sous réserve du retrait de la membrane muqueuse de la peau du capuchon.

Utilisation en médecine traditionnelle: non applicable.

Autres noms: mokruha muqueux, mokruha brillant, mokruha à pattes jaunes, à pattes jaunes cuivré.

Champignon rose Mokruha et sa photo

Catégorie: comestible

Bonnet mokruhi rose (Gomphidius roseus) (diamètre 3-6 cm): pâle ou serorozovaya, s'estompent fortement, en particulier dans le centre. Assez petit, avec des bords ondulés.

Comme vous pouvez le voir sur la photo d'un mokruha rose, le jeune champignon a un chapeau convexe, mais avec le temps il devient ouvert. Au toucher muqueux.

Jambe (hauteur 2-5 cm): forme solide et cylindrique. Avec un anneau muqueux qui devient plus mince et disparaît à mesure que le champignon vieillit.

Records: rare, épais et couvert de mucus. Dans les jeunes champignons, le blanc change progressivement de couleur en gris ou violet.

Faites attention à la photo de la pulpe du champignon rose mokruha: à la base de la tige, il a une teinte rose, ce qui explique le nom de l'espèce.

Doubles: sont manquants.

En croissance: de fin juillet à mi-septembre.

Où puis-je trouver: sur les sols humides des forêts de pins.

Manger: sous forme fraîche, salée ou marinée.

Utilisation en médecine traditionnelle: non applicable.

Caractéristiques générales de la famille

La famille mokrukh réunissait à elle seule le genre Hrohomfus et le genre Homfidius. Ces champignons sont appelés mokruhi en raison de la particularité de se couvrir de membrane muqueuse et, par conséquent, leurs bouchons sont toujours humides et glissants au toucher.

Couche muqueuse épaisse caractéristique du jeune mokrukha. Au fil du temps, il se casse et glisse jusqu'à la jambe.

Les mokrukhs sont des champignons lamellaires, les plaques sont plantées avec un écart assez large, celles ramifiées descendant vers le pédicule ont une teinte blanchâtre qui, au cours de la croissance du champignon, devient presque noire. Jeune mokruhi caractérisé par des coiffes convexes ou coniques qui, au cours de la période de croissance, deviennent prostrées et déprimées au centre, avec des champs bas.

La couleur dépend du type et peut être marron, gris, rouge, rose. Le mokruhi des jambes est dense, à la base, il est de couleur jaune, le capuchon devient blanc grisâtre.

Espèces humides

Il existe de nombreux types de sol mouillé, parmi lesquels il en existe 4 des plus communs dans la nature et populaires parmi les ramasseurs de champignons:

  • adhésif (épinette),
  • violet (pin),
  • muqueux (tacheté),
  • rose

Considérez la description de chaque espèce plus en détail.

Ce type est le plus commun, il est aussi appelé collant mokruha.

Le chapeau Шляпка еловой мокрухи имеет диаметр от 3,5 до 13 см, характеризуется полушаровидной формой, края которой сильно подвернуты к ножке. По мере подрастания мокрухи, шляпка становится конической, а на последнем этапе роста приобретает приплюснутую округлую форму, вдавленную по центру, в месте прикрепления к ножке. Le capuchon a une surface lisse recouverte d’un épais film muqueux. En cours de croissance, le film roule. La couleur de la casquette est gris, gris-bleu ou gris-brun. Plus tard, elle devient violette sur les bords, le fondu moyen. Au dernier stade de croissance, des points noirs apparaissent sur le capuchon. La peau est dense et bien retirée du bonnet en un seul mouvement.

Records. Les plaques sont arquées, fortement ramifiées et plutôt épaisses, d'environ 6 mm de large. Leur nombre par centimètre n'est pas supérieur à 10 pièces. Les plaques sont légèrement crème, ce qui devient progressivement plus sombre et devient brun. Les plaques de champignons trop mûrs sont représentées par une nuance brun foncé.

Jambe. La jambe du champignon pousse haut - de 6 à 8 cm, largeur de 1 à 2, 5 cm, elle est épaisse chez les jeunes champignons, après quelque temps, elle prend la forme d'un cylindre. La surface est couverte d'écailles douces et sombres, se caractérise par une couleur grisâtre, à la base une nuance jaune verdâtre est visible. Sur la jambe, il y a un anneau discret de mucus, qui diminue avec le temps.

La chair. Le champignon est plutôt charnu, sa chair est fragile, sa couleur est légère, légèrement crémeuse. Lorsque coupé, il devient rosé. Les champignons plus âgés sont caractérisés par la couleur grise de la chair. Le goût est agréable, il a des notes légèrement sucrées légèrement acidulées, l’odeur n’est pas très expressive, c’est le champignon.

Où grandit. L’épinette est souvent trouvée dans les forêts de conifères, d’épicéas ou mixtes, elle préfère pousser dans la mousse, parmi les bruyères, sur le sol de la forêt. Ce type de champignon était largement répandu dans le nord et le centre de la Russie.

La période de croissance de l'héliocéphale: juillet-octobre.

Est-il possible de manger. Le champignon est classé comestible (catégorie 4). Avant de manger mokruhu précédemment soumis à un traitement thermique.

Ce type de mokruuha a une taille plus petite, se développe en groupes.

Le chapeau Le mokrukha tacheté se caractérise par une petite calotte (son diamètre est compris entre 3 et 7 cm), il est convexe chez les jeunes représentants de l'espèce, après un moment, il devient aplati avec un bord replié. De là-haut, le capuchon est recouvert d'une fine couche de mucus. La coiffe est lisse, de couleur gris-ocre ou gris-brun avec de petites taches noires. Records. Les plaques des représentants de ce type de couleur crème claire acquièrent au fil du temps une teinte brun sale. Entre les assiettes, il y a de grands écarts.

Jambe. Mokruhi jambe de hauteur de 5 à 11 cm et 2 cm d'épaisseur, cylindrique, avec un anneau de mucus sous le capuchon. La couleur des pattes est crémeuse, elle est recouverte de petites taches sombres, jaunâtres en bas.

La chair. La chair de ce type de couleur crème devient rouge à la coupe. En cours de croissance, le champignon devient brun clair. Mokrukha a une odeur de champignon caractéristique, un goût sucré.

Où grandit. Le champignon se trouve dans les forêts d'épicéas ou mixtes, sélectionne les endroits avec un grand nombre de mousses ou d'arbustes, principalement dans les zones où l'humidité est concentrée. Cette espèce est largement répandue dans presque toute l'Eurasie et l'Amérique du Nord.

Période de croissance du mokruhi tacheté: juillet-octobre.

Est-il possible de manger. Les champignons peuvent être mangés, mais doivent d'abord être traités thermiquement.

Pourpre

Cette espèce est aussi appelée membrane muqueuse, mokruha brillant ou Yellowstone rouge cuivré.

Le chapeau Chapeau de 4 à 12 cm de diamètre, dans un jeune champignon, il est conique, arrondi, avec un motif tissé caractéristique de couleur marron clair. Au fil du temps, il acquiert une forme plate-convexe ou plate avec un petit tubercule au centre et des bords fortement enveloppés. La pelure du capuchon est lisse, avec des paillettes, car un jeune champignon se caractérise par un épais film de mucus. Le capuchon peut être brun clair, rose au début de la croissance du champignon et, avec le temps, il devient de couleur sombre plus saturée.

Records. Les plaques ont une forme arquée, sont très éloignées les unes des autres, sont peintes de couleur ocre-rose ou mauve. Avec le temps, elles virent au pourpre-brunâtre. À la fin de la maturation, elles deviennent sombres, presque noires.

Jambe. Cette partie de mokruhi n’est pas aussi longue que chez d’autres espèces; elle a une hauteur de 5 à 8 cm et une épaisseur de 0,5 à 2 cm, sous la forme d’un cylindre, souvent incurvée. Sous le capuchon de la tige, il y a un anneau de mucus, qui devient moins visible à mesure que le champignon se développe. La couleur des pattes se rapprochant de la calotte est rougeâtre, la base est caractérisée par une riche couleur jaune.

La chair. La pulpe de Mokruhah a une couleur rose-jaune, une odeur et un goût de douceur. Si vous coupez le champignon, la chair devient rose saturée.

Où grandit. Il y a un champignon dans les forêts de conifères et mixtes, dans les zones élevées, souvent près des pins. Il pousse bien sur les sols calcaires. Le pourpre mokruha est répandu en Eurasie (partie nord).

Période de croissance: août-octobre. Est-il possible de manger. Le mokruhu violet appartient au champignon comestible peu connu de la 4ème catégorie. Il peut être consommé après un bref traitement thermique. Le goût est similaire à celui des cèpes, lors de la cuisson, le champignon est peint en violet, ce qui lui a valu un tel nom.

Une espèce assez rare d'humide, qui est la plus petite des espèces en question.

Le chapeau La calotte de cette espèce passe de 3 à 6 cm, a une forme hémisphérique, qui devient plus plate pendant la croissance. Le jeune champignon est recouvert d'une épaisse couche de mucus, qui finit par rouler sur la jambe. La couleur de la coiffe est rose-corail. Avec le temps, elle devient brique, au centre, fanée. Records. Les plaques sont situées à une assez longue distance. Au stade initial du développement du champignon, elles sont peintes dans une couleur légèrement laiteuse, mais après un certain temps, elles deviennent gris cendré ou gris foncé.

Jambe. Cette partie du champignon a une hauteur de 2 à 8 cm et une épaisseur de 1 à 2,5 cm, en forme de baril, souvent incurvée, de couleur blanc crème, souvent rosâtre. Un petit anneau de mucus est attaché au sommet du pied.

La chair. La chair est caractérisée par la couleur blanche. Si elle est coupée, elle devient rose. Il a une odeur agréable légèrement perceptible, un goût légèrement subtil, sucré.

Où grandit. Le champignon s’est installé dans la zone boréale du continent eurasien, mais il est parfois présent dans la forêt de conifères près des montagnes. Période de croissance: août-octobre.

Est-il possible de manger. Mokruukh rose autorisé à utiliser, mais impopulaire parmi les cueilleurs de champignons, car ils sont rares. Comme tous les autres types de mains mouillées, les mains mouillées roses nécessitent un traitement thermique préalable avant d'être consommées.

Comment utiliser les champignons en cuisine

Bien que les mocrux soient rares sur la table d'une personne ordinaire, ils sont très populaires parmi les cueilleurs de champignons, car ils ont un goût agréable et ne nécessitent pas une longue cuisson.

Mokruhi peut être mangé bouilli, frit, cuit au four, salé, mariné.

Ils sont utilisés pour faire des sauces, des soupes, des plats principaux, des salades, des omelettes, des sandwichs, ils sont servis comme accompagnement de divers plats. Avant la cuisson, ces champignons doivent être nettoyés de la membrane muqueuse, ce qui peut gâcher le goût du plat et créer une "sauce" gluante et peu attrayante.

Pour faire face rapidement à la tâche de nettoyage, vous devez bien laver les champignons à l'eau froide, puis les couper avec un couteau bien aiguisé en deux et gratter doucement le masque collant du bonnet et des cuisses. Après le nettoyage, les champignons sont à nouveau lavés, cette fois-ci avec une extrême prudence, la lande poussant principalement sur un sol sableux et une grande quantité de sable s’accumulant à la base du pied, qui est très difficile à laver.

Y a-t-il un avantage à mouiller

Dans la composition des produits cosmétiques professionnels modernes, on trouve parfois un extrait humide, ajouté aux crèmes et aux masques pour la décoloration de la peau. Les fonds basés sur eux peuvent rendre la peau lisse, souple et élastique, pores étroits. La peau devient en même temps opaque, la couleur est nivelée, les ridules sont lissées.

L'effet positif de la décoction sur les cheveux est également noté. Avec l'utilisation régulière de tels fonds, les cheveux deviennent forts, acquièrent une brillance saine, accélèrent leur croissance.

Dans certains types de moorky, on trouve le contenu de substances uniques, qui sont souvent utilisées à des fins pharmacologiques pour la fabrication d’antibiotiques. Il existe également de nombreuses recettes de médecine traditionnelle utilisant le mokrukh comme composant principal du médicament. Ce sont souvent des teintures ou des onguents à base d’alcool qui sont efficaces contre les maladies de la peau, la sinusite, une immunité faible, l’insomnie et les migraines chroniques.

Les mokrukhi sont bien absorbés par le corps, contrairement aux autres champignons populaires, il est donc recommandé de les consommer au cours d'un régime strict. Vous pouvez ainsi rapidement saturer le corps, atténuer la sensation de faim, ce qui contribue à une perte de poids efficace.

Ainsi, les mokruhi ont de nombreuses espèces comestibles. L'essentiel est de rappeler les particularités de chaque type, de bien les distinguer et d'observer tous les détails de la cuisson afin d'obtenir un plat savoureux et équilibré.

Description de l'apparence

Parmi les autres représentants du royaume des champignons est de grande taille, la coiffe pouvant atteindre 15 centimètres. Il est généralement gris, il peut s'agir de taches foncées ou violettes. Saison Mokruhi dans les forêts - Août - Septembre. Aime les forêts de conifères et mixtes. Crée des mycorhizes avec du pin ou du bouleau. Sur le territoire de la Russie, on peut se rencontrer presque partout - dans les montagnes du Caucase, sous les latitudes de Sibérie, dans les forêts d’Extrême-Orient et ailleurs. Se développe généralement un à la fois, moins souvent - en petits groupes. Il s'appelait mokruha car il forme une membrane muqueuse. Si vous allez collecter des champignons mélangés, alors pour mokruha devez prendre un récipient séparé. Sinon, le reste des champignons est maculé de mucus.

Le mokruhi pourpre calorique atteint 192 kcal.

L'utilisation de nourriture humide

C'est un champignon absolument comestible, rempli de senteurs de forêt. Son goût riche ne laissera pas indifférent les amateurs de champignons. Makrukhi tire son nom du fait que lors de la cuisson, leur couleur change en violet. Lorsque vous cuisinez, vous devez d'abord nettoyer la peau muqueuse du champignon et bien la rincer, puis cuire à votre guise. De tous les champignons à goûter, le mokruha ressemble le plus à la cèpe.

Parmi ceux-ci, vous pouvez cuisiner tous les mêmes plats que des champignons ordinaires. Parfait pour faire des cornichons, vous pouvez faire une délicieuse sauce aux champignons ou simplement les faire frire comme accompagnement de viande ou de poisson. Il existe de nombreuses recettes de salades avec l’ajout de divers champignons, y compris humides. En raison du fait qu'ils deviennent violets lors du traitement thermique, tous les plats préparés avec eux dans la composition auront l'air inhabituel et mémorable. Par exemple, en les ajoutant à la salade, vous obtenez des taches de couleur brillantes dans le plat, ce qui lui donnera plus de goût.

Mokruhi en médecine

Ce n'est pas seulement délicieux, mais aussi un champignon incroyablement sain. Leur consommation renforce le système immunitaire, restaure le système nerveux, améliore la circulation sanguine et la mémoire. L'état général devient satisfaisant et la fatigue passe sans laisser de trace. Les substances actives qui font partie des moos pourpres ont un effet positif sur les organes hématopoïétiques. Elles contribuent donc à la formation du sang et au renouvellement de toutes les cellules du corps.

Dans certains pays, ce type de champignon est utilisé depuis des temps immémoriaux, il a été utilisé pour soulager les maux de tête, traiter l'insomnie et soulager les maladies du système nerveux.

La cosmétologie est également la branche de la médecine qui utilise avec succès le mokruhi pourpre. Parmi eux, on trouve des crèmes, des masques, des sérums, des toniques, des shampooings, des baumes, etc. La peau devient souple et tendue et les cheveux - forts et soyeux. Lorsque vous utilisez des produits cosmétiques à base de mokruh, vous pouvez obtenir un alignement de la couleur de la peau et lui donner une teinte mate. Les shampooings et les baumes favorisent le renouvellement des cheveux, renforcent les follicules pileux et protègent les cheveux de la section à l'avenir.

Contre-indications possibles

Pour certaines personnes, la nourriture aux champignons peut être trop lourde et il sera difficile pour leur corps de digérer ce produit. Ces groupes de personnes comprennent les enfants, les personnes âgées et les personnes souffrant de maladies du tractus gastro-intestinal. La chitine, qui contient des champignons, n'est pratiquement pas absorbée par le corps non préparé d'un enfant.

L'apparence et le goût de mouillé

Le champignon Mokruha est une espèce comestible appartenant à la famille des Gomphidiacées. Le nom du fruit était dû à la structure spéciale du bouchon et à sa couverture.

Le bonnet Mokruhi a une couleur brun-violet, selon la variété, et une forme convexe, avec une légère dépression au centre. En diamètre, il peut atteindre 15 centimètres, ce qui caractérise le champignon comme un organisme assez gros. La pulpe du capuchon est juteuse, charnue et ne change pas de couleur lorsqu'elle est pressée ou endommagée. Dans les jeunes fruits, il est recouvert d'une épaisse couche de mucus qui se forme à une humidité élevée.

Le champignon Mokruha est une espèce comestible appartenant à la famille des Gomphidiacées.

Les plaques situées au bas de la calotte sont initialement de couleur blanche, mais à mesure que le fœtus se développe, il peut devenir sombre, voire noir. Ils sont les mêmes que la casquette recouverte d'un voile gluant. Pendant la cueillette des champignons, il reste sur la jambe.

La poudre de spores est également de couleur brune, mais elle est presque imperceptible à l’œil humain.

La jambe est longue, massive, environ 12 centimètres de long et trois centimètres d’épaisseur. La chair de la jambe à la base est légèrement jaune et, de dessus, elle prend une couleur grise ou beige.

Selon leurs caractéristiques gustatives, les mokruhi ressemblent le plus au beurre ou les blancs champignons Lors de la cuisson à l'étouffée ou d'une autre méthode de traitement thermique, la pulpe juteuse produit suffisamment de jus pour que le plat final soit non seulement parfumé, mais également «humide». Les trempettes conviennent au marinage, à la friture, à la cuisson, à la congélation.

Selon leurs caractéristiques gustatives, les mokruhi ressemblent le plus au beurre ou aux cèpes

Où et quand poussent les champignons mokruhi

La saison des champignons commence en août et dure jusqu'à la mi-octobre. Mokruha est commun dans les régions du nord du continent eurasien. Pour une croissance normale, le mycélium a besoin d'un sol assez fertile, de sorte que les mokruhi poussent dans les conifères, ainsi que dans les forêts mixtes et feuillues. Ils peuvent être trouvés près de la mousse, ainsi que de la bruyère.

S'il est prévu de collecter différents types de champignons, il est préférable que les mookrukhs séparent les récipients isolants afin de ne pas endommager ou tacher les autres fruits.

Types d'humidité comestibles et comestibles sous condition

Parmi tous les représentants de cette famille, il n’existe pas de champignons véritablement toxiques. Lorsqu’ils sont utilisés, le maximum qui peut arriver est la diarrhée ou les nausées. Toutes les espèces sont divisées en champignons comestibles et conditionnellement comestibles appartenant à la quatrième catégorie.

Les plus populaires et les plus répandus sont le rose, l’épicéa, le tacheté, le feutre et le mokruha pourpre.

Rose humide

Ce type de champignon est comestible. Un chapeau de moka rose peut atteindre environ 6 centimètres de diamètre - ce sont de petits fruits par rapport aux autres espèces. Le chapeau a une teinte rose qui s'estompe au centre. Les bords sont ondulés, au fil du temps ne sont pas déformés. La surface est complètement recouverte d'une couche de mucus, typique des sols humides. Jambe jusqu’à cinq centimètres a une forme cylindrique régulière. Il contient un anneau muqueux qui peut disparaître complètement dans les fruits mûrs.

Les jumeaux n'ont aucun champignon. Vous pouvez le trouver sur un sol de conifères humide.

Utilisé sous forme marinée et salée.

Rose humide

Mokruha à pieds jaunes (violet)

Le mokruha pourpre est un fruit comestible, dont le nom provient de la langue latine et qui est traduit par «rouge d’or». La couleur du capuchon peut ne pas toujours être rouge ou rose - la couleur dépend de la région de croissance, de l’impact des conditions météorologiques. Le capuchon atteint un diamètre de 14 centimètres, a une couleur brune ou rouge, ainsi qu'une forme conique avec une petite saillie au centre. La tige mesure 10 centimètres de long et est également recouverte de mucus. La chair est juteuse, légèrement fibreuse, jaune.

La saison de fructification du champignon débute à la fin du mois d’août et dure un mois et demi. Mokruha est répandu en Sibérie, ainsi que dans le nord du Caucase.

Mokruha à pieds jaunes (violet)

Humide collant (épinette)

Le chapeau mokruhi en épicéa a une teinte grise et la forme elle-même est représentée par un cône. En fonction de la météo, il peut s'agir de taches foncées, d'une teinte pourpre. La pulpe du champignon est jaune ou citronée, de couleur vive et, lorsqu'elle est pressée, s'assombrit. L'ensemble est recouvert de petites écailles, ce qui complique grandement le processus de nettoyage du champignon. La jambe de forme régulière cylindrique est collante comme une casquette. Il possède un anneau muqueux parfois déformé chez les fruits mûrs.

Le champignon se développe dans le nord du continent eurasien et porte ses fruits d'août à octobre. Avec cela il n'a pas de double et est difficile à confondre avec d'autres fruits.

Humide collant (épinette)

Mokrukha senti

Le mokruha en feutre a des coiffes atteignant un diamètre d'environ dix centimètres. Il a une forme convexe qui, avec le temps, se déforme et devient plus plat. Ее поверхность не имеет слизи в сухую погоду, а при повышенной влажности воздуха становится немного клейкой. Ножка достигает 5-19 сантиметров в длину, имеет правильную цилиндрическую форму. Мякоть желтого или оранжевого цвета, а при повреждении приобретает винный оттенок.

Произрастает в хвойных лесах, вблизи черной пихты. Распространена на Дальнем Востоке.

Мокруха войлочная

Мокруха пятнистая

Le mokruha tacheté est un champignon comestible au goût agréable. Pour une croissance normale, il faut la formation de mycorhizes avec des conifères, tels que le mélèze et l'épicéa. La calotte mesure 7 centimètres de diamètre et est de forme convexe. Les plaques sont situées sous le bouchon assez rarement, peuvent se ramifier. Dans les jeunes fruits, ils sont de couleur blanche, puis deviennent bruns. La jambe est longue (environ 11 centimètres), a une couleur jaune. Lorsqu'elle est endommagée, la chair devient rouge.

Humide tacheté

Des sandwichs

Les sandwichs de lande d’épicéa peuvent être servis comme collation ou comme plat principal. Ils sont aromatiques, savoureux et moyennement juteux. Le fromage et les légumes verts donnent aux sandwichs une saveur crémeuse.

Pour cuisiner, vous aurez besoin de:

  • 2 tranches de pain de blé grillé,
  • 12 morceaux de champignons,
  • 2 cuillères à soupe de beurre,
  • 50 grammes de fromage dur russe,
  • 2 cuillères à soupe de légumes verts.

Affaiblissez la peau muqueuse du mucus, rincez-la sous l’eau et coupez-la en tranches. Faites frire les fruits dans une poêle sèche - cinq minutes après le début de la friture, ils commenceront à libérer du liquide. Faire frire les champignons jusqu'à son évaporation complète.

Pain laissé dans le grille-pain pendant quelques minutes. Parsemez de beurre, saupoudrez de fromage, ajoutez les champignons et faites-les frire des deux côtés jusqu'à ce qu'ils soient dorés. Servir avec les verts.

Les sandwichs de lande d’épicéa peuvent être servis comme collation ou comme plat principal.

Plateau de champignons

Pour sa préparation, il est recommandé de prendre de nombreux types de champignons. Plus le nombre de variétés impliquées dans la cuisson sera élevé, plus le goût sera meilleur et varié. Pour la recette, vous avez besoin d'autres composants, dont le nombre est choisi au goût:

  • l'aneth
  • feuilles de laurier,
  • feuilles de cassis,
  • grains de poivre noirs,
  • l'ail,
  • cannelle,
  • oeillet

Toutes les sortes de fruits doivent bouillir dans de l'eau salée. Le grand emballage émaillé convient à cet effet - une casserole ou un seau. Dans les champignons bouillis, ajoutez du sel et d'autres épices. La cannelle donnera au plat douceur, clou de girofle - fraîcheur, et l'aneth et le cassis feront les champignons croustillants et moyennement aigres. Mélangez les champignons avec les assaisonnements, puis ajoutez une décoction de champignons nobles et non amers. Laisser infuser, puis rouler dans des bocaux stérilisés. Rangez dans un endroit frais.

D'où vient le rose mokruha (vidéo)

Mokruhi - champignons à cueillir tôt le matin et par temps sec. Ce n’est qu’alors que la récolte pourra être stockée un peu plus longtemps que d’habitude. Vous ne devez pas collecter de fruits inconnus, car leur utilisation peut entraîner une indigestion ou une intoxication.

Description de mokruhi violet

Le diamètre du bouchon est de 4 à 8 centimètres. La forme de la casquette à un jeune âge est soignée, arrondie et, avec le temps, elle devient prostrée et même en entonnoir. La couleur du mokruhi est pourpre - brun-lilas avec une teinte de vin. Le centre de la casquette chez les jeunes spécimens a des nuances pourpres, mais avec l'âge, la couleur est plus uniforme.

La surface de la calotte est lisse, chez les jeunes spécimens, elle est très muqueuse, surtout par temps humide. La chair est épaisse, sans beaucoup de goût et d'odeur, de couleur rose lilas. Les plaques sont larges, descendent sur la jambe, la couleur des jeunes disques est mauve et, avec l'âge, elles deviennent marron sale et même presque noires. Dans les jeunes plaques humides, les plaques sont recouvertes d'une couverture muqueuse fréquente de couleur lilas-brune. La couleur de la poudre de spores est brun foncé, presque noire.

La hauteur de la jambe est de 5 à 10 centimètres et l'épaisseur atteint 0,5 à 1,4 centimètres. Jambe souvent courbée. Sa base est quelque peu rétrécie. La couleur des jambes coïncide avec la casquette, mais elle est un peu plus claire. La surface de la jambe est soyeuse. Sur la jambe, il y a des restes en forme d'anneau du couvre-lit, à l'âge adulte, ils sont à peine perceptibles. La chair de la jambe est fibreuse, de couleur rouge lilas. La chair est jaune vif à la base.

Vues similaires

L'épicéa de Mokruha, ou collant, ou limace est un champignon comestible qui ressemble au violet humide, comme de nombreux membres de la famille, mais il peut être distingué grâce à la couleur grise du capuchon. Le diamètre de la casquette est de 5 à 12 cm et sa forme varie de convexe à prostrée. La couleur de la casquette est gris-violet avec différentes nuances. La jambe est massive, sa longueur atteint 12 centimètres et son épaisseur jusqu’à 2,5 centimètres. Sa forme est cylindrique, la base est aplatie.

Les bois d'épicéa forment respectivement des mycorhizes avec des épinettes. Ils portent abondamment leurs fruits en été dans les forêts de conifères. À l'ouest, les épinettes de mokruhi sont considérées comme de bons champignons comestibles, mais dans notre pays, leur goût est considéré comme plutôt médiocre.

Le rose mokruha est différent du mokruhi violet vif rose et des plaques plus claires. La taille de son bonnet est de 3 à 5 cm, sa forme est convexe et sa peau est muqueuse, de couleur rose. Plus tard, la peau s'estompe, une couleur jaunâtre apparaît au milieu et des taches noir-brun ou noires sont perceptibles chez les spécimens plus âgés. Jambe assez forte, cylindrique, fuselée à la base. La nuance des jambes est rose ou rougeâtre.

Les mokrukhi roses sont des champignons assez rares. Ils grandissent en petits groupes ou individuellement. Ils s'installent dans les forêts de conifères, principalement dans les hautes terres. On trouve souvent des mokruhi à côté des chèvres. Mokruhi fruit rose de l'été à l'automne. Ce sont des champignons comestibles, mais de qualité médiocre, ils doivent être retirés de la peau.

Mokruha pourpre et épicéa

Mokruha violet (Gomphidius rutilus) est un champignon agarique assez rare, dans certains ouvrages de référence, appelé mokruha muqueux ou brillant mokruha. Il pousse très abondamment dans les zones d'auto-semis de pins (formes mycorhizes à pins) dans la forêt et dans les champs. Autour de pins isolés se forment des "cercles de sorcières". Se produit de juillet à octobre.

Le champignon est comestible. Capsule brillante, muqueuse lorsqu'elle est humide, mesurant de 3 à 12 cm, d'abord conique avec une bosse émoussée au centre, puis convexe, brun miel ou brun orangé, plus proche de l'automne avec une teinte cuivrée pourpre.

Les plaques sont rares, en décomposition, d’abord jaune orangé, puis violet cuivré et même noirâtre.

La tige est arrondie, plus fine à la base, d'environ 7 cm de hauteur et d'environ 2 cm de diamètre, avec une surface longitudinale fibreuse, humide, soyeuse au toucher, de la même couleur que la calotte, mais avec une nuance rougeâtre à la base. Les jeunes champignons ont un anneau sombre sur la jambe, absent des champignons mûrs.

La chair est claire, rose jaunâtre, sans odeur ni goût prononcés. La poudre de spores est brun foncé.

Les annuaires prétendent que le champignon est comestible frais et mariné, il appartient à la catégorie IV. Sous l'influence de la température élevée, la pulpe du champignon devient rouge vif, d'où le nom de cette espèce de mokruha. Parmi ses qualités culinaires, il fait partie des champignons polyvalents qui se prêtent à presque tous les types de cuisson. Pré-ébullition ne nécessite pas. Le mokruhi cuit a un goût sucré, mais tout le monde l’aime, mais le champignon convient parfaitement pour la friture et comme additif aux autres champignons lors du salage et du saumurage.

L'aspect (combinaison des couleurs du bonnet, des assiettes et des jambes), ainsi que la présence de mucus susceptible de polluer les variétés les plus nobles de champignons dans le panier, oblige le plus souvent à laisser vieillir le moqueur au lieu de sa naissance. De nombreux collectionneurs, lorsqu’ils se rencontrent avec les mains mouillées, peuvent lui donner un pied ou un bâton.

Il est impossible de confondre avec d'autres champignons.

Epicéa de Mokrukha sur photo

Épicéa de Mokrukha est un agaric comestible, qui pousse en petits groupes de la mi-juillet aux premières gelées d'automne. Les meilleurs rendements sont en août-septembre. Il se rencontre principalement dans les broussailles et les sols moussus des conifères, en particulier des épinettes, des forêts parfois mélangées.

Comme vous pouvez le voir sur la photo, le capuchon du sapin mokruhi est convexe, mais progressivement il devient prostré, parfois avec une légère dépression au centre:


Son diamètre est d'environ 11 à 13 cm.La surface de la coiffe est lisse, entièrement resserrée par une épaisse couche de film muqueux, peinte en couleur lilas ou marron-violet, sur laquelle se trouvent parfois de petites taches noires. Les plaques sont larges, descendantes, d'abord blanches, puis brun rougeâtre.

Jambe arrondie, légèrement enflée au centre, qui disparaît avec le temps. Dans le solide. Sa hauteur est d'environ 8 cm et son diamètre d'environ 1,5 à 2 cm La surface de la jambe est lisse, moite, blanche à la casquette, jaune vif à la base. Au centre se trouve un large anneau caractéristique de tissu recouvert de mucus sur la tige. La chair est épaisse, élastique, charnue, tendre, presque blanche, mais à la base de la jambe, elle est jaunâtre, sans odeur.

L'épicéa de Mokrukha appartient à la quatrième catégorie de champignons. On le mange bouilli, frit, salé et mariné. Avant de procéder au traitement culinaire des champignons, il est recommandé de retirer la membrane muqueuse qui la recouvre du capuchon. Sous l'influence de la température élevée, la pulpe du champignon change de couleur et devient pourpre foncé, presque noire.

Regarde la vidéo: From mob to God. Unbelievable story of Russian gangster. (Juin 2021).

Загрузка...

Pin
Send
Share
Send
Send