Informations générales

Comment faire pousser des tomates en serre

Pin
Send
Share
Send
Send


Salutations chers lecteurs. En dehors de la fenêtre, au printemps, selon le calendrier lunaire, le moment est propice à la plantation de plants de tomates. Quelqu'un pousse des tomates dans des serres et un autre en plein champ. Chaque méthode a ses avantages. Nous examinerons ci-dessous la culture des tomates de deux manières.

Pour commencer, je tiens à noter que chacun a ses propres méthodes, méthodes et moyens propres. Tout vient avec l'expérience. Même si vous prenez et essayez de tout faire pousser conformément aux instructions, vous ne pourrez peut-être pas obtenir le résultat souhaité dès la première fois. Mais vous devez apprendre. Et comment commencer, si quelqu'un ne sait pas quoi faire, comment planter, entretenir, etc. Cet article sera utile à plus de jardiniers débutants, mais des personnes expérimentées peuvent aussi se révéler utiles.

Mais pourquoi ne pas obtenir le résultat de la première fois? Même si on vous dira quoi faire car je vais faire une super récolte, vous ne devriez pas croire à coup sûr. Je ne dis pas qu'il a une super récolte, et même à côté de lui derrière la clôture, dans son prochain jardin selon sa méthode, il n'y aura pas de telle récolte. Tout tourne autour de:

  • situation géographique
  • différents climats
  • composition du sol différente
  • humidité de l'air différente
  • éclairage différent
  • année de code tout change
  • divers engrais
  • autres plants
  • et beaucoup plus.

En général, pour obtenir le résultat, vous devez tout d'abord ne pas abandonner ce que vous avez commencé. En réalité, vous réussirez si vous faites des efforts et ne vous contentez pas de suivre les instructions, mais de penser et de raisonner rationnellement. Eh bien, au moins quelque chose est arrivé, vous avez besoin d'une fondation. Ici, nous allons examiner cette base ci-dessous.

Cultiver des tomates en serre

Tout d'abord, je tiens à souligner que nous avons besoin de plants prêts. Vous pouvez l'acheter, mais vous pouvez le cultiver vous-même. Ici, nous avons examiné comment cultiver vous-même les semis. De plus, comme nous cultivons dans une serre, celle-ci devrait déjà être prête. Dans l'article sur les serres, nous avons examiné quelles serres existaient et comment le fabriquer nous-mêmes.

De plus, les serres pour la culture des tomates doivent être bien éclairées (pour laisser passer le maximum de lumière), bien ventilées et protégées des fluctuations de température. Le fait est que lorsque nous déposons les semis, des fluctuations de température sont possibles la nuit car l’été n’a pas encore été établi. Et si vous couvrez la serre avec du polyéthylène, je vous recommande fortement de couvrir la serre en deux couches. En outre, la distance entre les couches doit faire environ 2-4 cm. Ce coussin d'air permettra d'éviter les changements brusques de température. Enseigné par une expérience amère.

Cette méthode de culture des tomates présente des avantages et des inconvénients. Considérez-les.

  1. Les tomates sont des plantes qui aiment la chaleur. Dans la serre, vous pouvez créer un bon microclimat.
  2. La productivité est meilleure qu'à l'extérieur, dans la plupart des cas.
  3. Les préparations biologiques dans les serres sont meilleures.

  1. Il est nécessaire de construire une serre, même environ 2-3 ans, pour la déplacer ou en construire une nouvelle.
  2. Sans traitement spécial, les insectes nuisibles bénéficient d'excellentes conditions pour se reproduire et endommager les arbustes.
  3. La plupart des coûts des tomates de serre.

Préparation avant l'atterrissage

Lorsque le moment est venu de transplanter des plantes dans la serre, vous devez préparer le terrain. Vous devez d’abord ventiler soigneusement la serre, enlever quelques centimètres de terre arable et traiter le reste de la terre avec une solution chaude de vitriol bleu (1 cuillère à soupe pour 10 litres d’eau).

De plus, vous devez fertiliser la terre. Pour ce faire, pour 1 m², vous devez réaliser 3 seaux d'un mélange d'humus, de tourbe et de sciure de bois (1: 1: 1). Vous devez également fertiliser avec du superphosphate (3 c. À soupe), du sulfate de potassium (1 c. À soupe), du nitrate de sodium (1 c. À thé), de la magnésie de potassium (1 c. À soupe), des cendres (1 à 2 tasses).

En outre, environ 3 jours avant de planter des tomates dans la serre, chaque plante doit être coupée à environ 3 feuilles à partir du bas. Cela permettra aux plantes d'être mieux ventilées, réduira le risque de certaines maladies des plantes et permettra aux premières feuilles florales de mieux se développer.

Bien sûr, vous devez encore faire les lits. Il est préférable de les faire le long des murs de la serre. En d’autres termes, lors de la construction d’une serre, vous devez comprendre que la serre est destinée aux tomates. En règle générale, les lits ont une hauteur de 25 à 30 cm et une largeur de 60 à 90 cm, tandis que les passages font environ 60 à 70 cm.

Je tiens à noter que le programme de plantation dépend de la variété de tomates et des caractéristiques de l’arbuste. Avant de faire des trous, vous devez examiner soigneusement chaque variété de vos tomates. Par exemple, pour les tomates courtes et mûres, il est préférable de laisser plus de distance entre les arbustes, car ils sont plus "luxuriants". Et ainsi de suite.

En outre, avant d'atterrir, il est nécessaire de traiter chaque puits avec une solution faible de permanganate de potassium. Pour ce faire, diluer dans un seau d'eau de 10 litres à 60 ° C 1 g de permanganate de potassium. Et versez 1 litre sur chaque puits. Cela désinfecte le sol des jeunes plants. Alternativement, vous pouvez utiliser d'autres médicaments, tels que "Barrier". Mais je ne suis pas zamarachivayus, je pense que le permanganate de potassium désinfecte bien tout.

Planter des tomates en serre

Cultiver des tomates dans une serre n’est pas si difficile qu’il semble au premier abord. Mais le travail est fastidieux, sans aucun travail. Allez maintenant à l'atterrissage. Ce que nous faisons

  • Consultez le calendrier lorsque vous plantez de meilleures tomates.
  • La terre devrait être chauffée: 12 - 15 ° С. S'il est plus bas, les racines peuvent commencer à pourrir. Pour réchauffer le sol plus rapidement, il est préférable de le recouvrir d'un film noir.
  • Les tiges de semis ne doivent pas être très immergées dans le sol. Sinon, la plante sera engagée dans la culture de racines et non de fruits.
  • Dans le sol ne devrait pas être une abondance d'azote, et par conséquent, ne peut pas être dans le sol pour faire du fumier frais, de l'urée, des excréments de poulet. Sinon, beaucoup de feuillage sans fruits pousseront.
  • Avant de planter, assurez-vous de retirer les trois feuilles inférieures des plants.
  • Il est souhaitable qu’à l’atterrissage, le temps soit couvert ou planté le soir.
  • Juste avant de planter les puits doivent bien humidifier.
  • Assurez-vous de suivre les plantes à l’avenir, afin de ne pas endommager les feuilles jaunies ou malades.

Conseils pour cultiver des tomates en serre.

La culture des tomates est un processus laborieux, et chaque jardinier a ses propres règles et méthodes adaptées à ses conditions, son jardin. Mais quelques astuces conviendront à tout le monde, en voici quelques unes:

  1. Manger des tomates est souhaitable, mais pas nécessaire: si vous continuez à nourrir votre bébé, ne le faites pas trop avec des engrais, vous devriez en manger vous-même. Habituellement, la première alimentation est faite au plus tôt 14 jours après la plantation. Puis pas plus de deux fois par saison. Quel pansement, tout dépendra du sol et du climat. Il y a beaucoup d'options, il sera nécessaire d'étudier cette question séparément.
  2. Ne pas arroser les tomates trop, sinon ruiner les racines. L'arrosage doit être effectué à intervalles de 5 à 6 jours. Dans les premiers jours de plantation en serre, il n’est pas rentable d’arroser beaucoup et souvent beaucoup;
  3. La température de l'eau devrait être d'environ 20-22 ° C et l'arrosage devrait se faire à la racine, de préférence ne pas toucher les feuilles.
  4. En outre, l'eau ne devrait pas être dans la soirée, mais dans la matinée. Le soir, de la condensation peut se former, affectant gravement les tomates. De plus, si la plantation a été faite le soir, en aucun cas il ne faut absolument pas arroser les puits, il est préférable de renverser les tomates le matin. Après tout, après avoir planté le soir et s’être bien répandu, le sol se refroidira plus rapidement et peut détruire les plantes.

élimination des tranches de tomate

  • Pasynka (pousses latérales du sinus de la feuille) doit être enlevé régulièrement, de manière à laisser plus de lumière à la plante. Le buisson lui-même doit être cultivé à partir de la tige centrale, laissant environ 5 à 6 brosses.
  • En outre, vous devez pincer le haut environ un mois avant la fin de la période végétative.

    Lorsque les fruits commencent à virer au rouge, vous devez supprimer toutes les feuilles inférieures.

    phytophthora à la tomate

  • Cultiver des tomates et ce sera dommage si les plantes sont malades. maladie commune - Phytophthora. Il frappe les feuilles et entraîne une perte énorme de récolte. Pour éviter cela, il suffit de traiter les buissons trois fois. La première fois - après 3 semaines après la plantation en serre, la deuxième - 20 jours après le premier traitement, la troisième - après le début de la floraison de la troisième brosse sur le buisson. Les deux premières fois peuvent être traités avec «Bouclier» ou «Barrière» (selon les instructions), la troisième fois avec une solution d'ail.
  • Cultiver des tomates en pleine terre

    J'avais l'habitude de penser qu'il ne valait pas la peine de faire pousser des tomates en plein champ, mais de dire pourquoi? il y a une serre, les conditions y sont meilleures et ainsi de suite. Mais quand j'ai essayé, j'étais dans un état de confusion: ma récolte dans la rue s'est avérée meilleure que dans la serre. Et surtout ne se souciait pas de la rue. Pourquoi je fais ça? Oui, juste comme ça))) Bien sûr, vous choisissez vous-même où et comment faire pousser des tomates, partagez avec vous mon expérience et ma base.

    culture de tomates en plein champ

    Bien sûr, d’une part, il est préférable de cultiver des tomates en serre, mais pour être honnête, plus de problèmes et les variétés pour le sol elles-mêmes donnent de bons rendements. Ne poursuivez pas les meilleures variétés, disent-ils, celle-ci est meilleure et l'autre produira plus de fruits, et ainsi de suite, expérimentez, sélectionnez en fonction de vos conditions météorologiques.

    Vous devez d'abord trouver un endroit pour atterrir. C'est une étape très importante.

    1. Ce devrait être le côté ensoleillé et non dans les basses terres. La lumière doit toujours tomber sur les arbustes et l'humidité, par exemple après une pluie, ne doit pas rester dans les arbustes.
    2. La terre ne doit pas être acide, il est préférable que l'acidité soit neutre. Comment déterminer? Prenez un échantillon de la composition chimique. Mais je n'ai pas, je ne sais pas. J'ai cru ma grand-mère quand elle a dit que l'oseille pousse mal ici, alors les tomates vont bien pousser. Même la prêle pousse bien dans un sol acide.
    3. Les terres doivent être fertilisées de la même manière que dans la serre. Mais pas de fumier frais.
    4. Culture de tomates interdit où le maïs et la morelle ont poussé. Les zones dans lesquelles ils ont poussé sont les mieux adaptés: légumes racines, radis, chou, légumineuses, laitue.

    Le processus de planter des tomates en pleine terre

    Cultiver des tomates en plein champ n'est pas beaucoup plus difficile qu'en serre, encore plus facile. Mais les plants eux-mêmes devraient être juste pour un terrain ouvert. Même les jardiniers expérimentés ne conseillent pas de semer les graines immédiatement, sans semis, cela est dû à un grand nombre de problèmes. La seule option est les semis. De plus, il doit être durci pour que les buissons survivent lorsque la température baisse.

    Vous devez d'abord faire des trous. Ils sont exactement les mêmes que dans la serre. Traitez une solution faible de permanganate de potassium et versez un peu. Soit dit en passant, lors de la plantation, il est préférable de regarder le calendrier lunaire et de se concentrer sur votre climat afin qu’il ne fasse pas très froid et qu’il n’y ait pas de baisse importante de la température. Habituellement planté tout au long du mois de mai.

    schéma de planter des tomates dans le sol

    Le modèle de plantation dépendra de la variété de tomates. Habituellement, si les tomates sont hautes, elles formeront une distance d’environ 70 cm entre les trous, si les buissons bas mesurent entre 40 et 50 cm et si vous planifiez plusieurs rangées dans le jardin, il est préférable de les planter en damier. La distance entre les lits est également d'environ 70 cm.

    Maintenant, atterrissant directement. Il y a deux manières d'atterrir:

    façons de planter des plants de tomates dans le sol

    1. Voie verticale - classique. Le semis est retiré du conteneur, placé dans le trou et les racines sont réduites en poudre et légèrement compactées. Cette méthode est utilisée pour les semis dont la hauteur ne dépasse pas 40 cm.
    2. La méthode horizontale est appliquée si les semis sont légèrement étirés. ensuite, le buisson est placé dans le trou et la racine et une partie de la tige sont recouvertes de terre. Ainsi, le système racinaire se développe mieux.

    Arroser le plant n'est pas recommandé pendant les 8-10 premiers jours. La seule exception est le temps très chaud. L'arrosage est meilleur le soir avec de l'eau séparée. environ 2 heures avant le coucher du soleil.

    En outre, si de grandes différences de température sont attendues la nuit, il est possible de recouvrir les lits, par exemple avec un matériau tel que «l’agrofibre» en noir. Ou film, mais aussi noir. Ou quelque chose de chaud, mais pas pour casser les plants.

    Conseils pour cultiver des tomates en plein champ

    Commençons probablement par arroser, souvent vous ne pouvez pas arroser les tomates. Il vaut mieux arroser abondamment mais moins souvent. La plante elle-même vous dira qu'il n'y a pas assez d'humidité, les feuilles vont sécher et se faner. Arrosez uniquement sous la racine, les feuilles ne peuvent en aucun cas être arrosées. L'option d'irrigation idéale est de 1 à 2 fois par semaine, 5 litres par arbuste. Juste 2 heures avant le coucher du soleil. Eh bien, vous devez vous-même regarder la météo et les plantes. Lorsque la floraison et la fructification est préférable d'arroser plus.

    tomates au lait

    Il est également nécessaire d'empiler les tomates. Ceci est fait environ 2-3 fois par saison. Hilling est fait avec un sol humide, après arrosage. Cela vous permet de mieux développer un système racinaire supplémentaire, ce qui est nécessaire pour une meilleure récolte.

    L'alimentation peut également être utilisée, cela augmentera le rendement. Faites-le habituellement 4 fois par saison:

    1. Après 20 jours après la plantation de semis dans le sol. Nous utilisons généralement "Idéal" et nitrophoska (une cuillère à soupe par seau d'eau). Infuse 0,5 litre par arbuste.
    2. Après l'apparition de la deuxième paire d'inflorescences, nous effectuons la deuxième alimentation. Par exemple, "Tomate Signor" ou de composition similaire.
    3. Après l'apparition de la troisième paire d'inflorescences, nous faisons la même chose que pour la première fois.
    4. Deux semaines après le dernier repas, diluez 2 cuillerées à thé de superphosphate dans un seau d'eau et versez-le sous la racine. Un seau d'eau pour 1 m².
    jarretière de tomates

    La jarretière de tomates est très importante. Mais les plantes jusqu’à un demi-mètre ne peuvent pas s’arrêter. Mais ce qui précède est déjà nécessaire. La manière d’attacher dépend de la taille du buisson et de la variété. Donc, si le buisson est très fructueux, beaucoup de fruits, alors sous le poids, il peut casser. Il est donc nécessaire de surveiller les plantes en permanence, afin qu'elles ne se cassent pas sous le poids. Sinon, perdez la récolte. Beaucoup distribuent directement, disent-ils, il est donc nécessaire de suspendre de tels buissons, ainsi de suite. Je fais selon les circonstances. Habituellement, juste un piquet à côté d'un buisson et c'est tout. Voici comment votre imagination va jouer.

    Le masquage est également nécessaire. Cela augmentera le rendement. Cela se fait de la même manière qu'en serre. Cela se fait environ tous les 10 jours. En outre, l'élimination du sommet des pousses principales entraînera une augmentation du rendement, car la plante ne dépense pas de force pour la croissance et tout est déjà dépensé pour la maturation des fruits. Cela se fait habituellement environ un mois avant la fin de la période végétative.

    Les maladies ne sont pas rares non plus. Voici les plus courantes:

    1. Mildiou - apparaît en raison d'humidité élevée ou de changements de température. Remède efficace - "Barrière", ils doivent être traités plusieurs fois.

    Phytophthora dans la mosaïque de tomates - une maladie virale qui affecte les feuilles, rapidement et meurt. Certes, les hybrides modernes sont résistants à ces maladies, mais il est préférable, dès les premiers symptômes, de traiter avec une solution de manganèse et de potassium.

    Mosaïque de tomates Pourriture grise - apparaît à la fin de la saison, taches brunes sur le fruit. Ces sols ne sont pas stockés pendant longtemps, ils deviennent liquides et pas savoureux. Pour lutter contre les fongicides et éliminer les fruits infectés des arbustes.

    la pourriture grise des tomates

  • Les tomates peuvent également être infectées par divers parasites: pucerons, ours, aleurodes et autres. Tous sont effectivement effrayés par divers moyens modernes.
  • Cultiver des tomates prend du temps, mais est agréable, et il ne reste maintenant qu’à récolter. J'espère que cet article vous a été très utile. Laissez des commentaires, partagez des informations sur les réseaux sociaux. Merci pour votre attention

    Première étape. Cultiver des plants

    La particularité de cultiver cette culture dans des conditions de serre est que même avec l'utilisation d'une structure en film conventionnelle, la récolte sera presque 2,5 fois plus grande que si les légumes étaient cultivés dans un sol ouvert. Et si vous ajoutez à cette maturation plus précoce des fruits (au moins 2 semaines), même dans une serre non chauffée, ainsi qu'une résistance accrue au phytophthora, il devient évident que la production devient plus solide dans ce cas.

    Semis - comment grandir

    Peut-être que l'étape la plus importante de l'ensemble du processus est considérée comme la culture de jeunes plants. Et ce n’est pas surprenant, car le rendement dépend de la force de développement et de la solidité des plants! Les plants peuvent être achetés sous forme finie, mais de nombreux jardiniers préfèrent le cultiver eux-mêmes. Si vous avez choisi la première option, vous pouvez ignorer cette étape. Si vous passez à la seconde étape, soyez patient et suivez les instructions ci-dessous.

    Première étape Préparer la graine

    Le processus commence traditionnellement par la préparation des graines. Si les graines que vous avez achetées sont de couleur vive (enrobées), elles ne nécessitent aucun traitement supplémentaire.

    Comment collecter les graines de tomates

    Graines de tomates ordinaires

    Si les grains ne sont pas traités, placez-les dans une solution de Fitosporin-M (préparez-le selon les instructions du fabricant) pendant 20 minutes, après quoi, sans rinçage, maintenez le stimulant de croissance dans la solution et versez les conteneurs de terre préparés.

    Préparation des graines de tomate pour l'ensemencement

    Deuxième étape Semer des graines

    La période allant du début février aux derniers jours de mars est la période optimale pour semer des graines. Les dates spécifiques dépendent exactement des variétés qui seront cultivées. Si nous parlons de variétés précoces, elles sont semées dans les derniers jours de mars, il est préférable de semer à maturité moyenne entre le début et la mi-mars et les suivantes en février.

      Préparez des pots d’une hauteur de 6-7 cm pour les semailles.

    Boîte pliante pour les semis

    Tamiser la terre à travers un tamis de tomates

    Mélange de sol Biogrunt pour tomates

    Terre pour les semis

    Semer des graines de tomates pour les semis

    Faites attention! Pour germer plus rapidement, 5 jours après le semis, vous pouvez couvrir les récipients avec des bouchons en film.

    Для того чтобы семена хорошо проросли, емкости нужно накрыть пленкой и поставить в теплое место

    Первые 20 суток листва практически не будет развиваться, но дальше ее развитие заметно ускорится. Еще суток через 35-40 листья начнут интенсивно расти, поэтому вам придется принять ряд мер, благодаря которым ростки не вытянутся слишком сильно.

    1. La première semaine, maintenez la température dans la plage de 15-18 ° C.
    2. Tous les jours, tournez les plants de 180 °, sinon les plants s’étireront dans une direction.
    3. Pendant toute la semaine, arrosez les plantes seulement deux ou trois fois, de préférence sous la racine. Pour la première fois - lorsque les semis sont formés, au cours de la deuxième semaine - 1,5-2 et de la troisième - juste avant la plongée. Notez également que l'eau devrait avoir une température d'environ 20 ° C.

    Quant à l'alimentation, elle n'est pas nécessaire lors de la culture des semis.

    Semis de tomate - photo

    Troisième étape Nous faisons le durcissement

    En avril, commencez à tempérer les semis en ouvrant les évents pendant un moment. Par temps chaud (s'il fait plus de 12 ° C à l'extérieur), vous pouvez sortir les conteneurs à l'air frais et les laisser de temps en temps pour toute la nuit (après les avoir recouverts d'un film, bien sûr).

    Faites attention! Le sol en cours de durcissement doit être humide afin que les semis ne soient pas décolorés. En conséquence, les semis développés et durcis acquerront une couleur bleu-violet.

    5 jours avant la plantation, il est recommandé de traiter les pousses avec une solution d'acide borique (à raison de 10 g par seau d'eau), ce qu'il est préférable de faire tôt le matin. Ainsi, les bourgeons seront épargnés sur le premier pinceau et le rendement, respectivement, augmentera considérablement.

    Deuxième étape. Greffe de semis

    Dans la serre, où les tomates seront cultivées, il doit y avoir de grands orifices d'aération, à la fois aux extrémités et dans la partie supérieure, car pendant la phase de végétation de cette culture, une ventilation minutieuse est nécessaire. En outre, la serre, comme indiqué précédemment, devrait être bien éclairée par le soleil tout au long de la journée.

    Première étape Nous préparons le sol

    Faire des lits longitudinaux (leur nombre dépend des dimensions de la structure entière). Casse-les environ une semaine avant la date estimée du débarquement: 60 à 90 cm de large et environ 40 cm de haut, si nous parlons de la largeur de l’allée, il est préférable que ce soit 60 cm, alors ce sera plus pratique.

    Lits dans la serre

    Deuxième étape Fertilisation

    En cas de sol argileux, ajoutez de la cendre de bois ou de l'humus avant de plonger (consommation 10 kg / m²). Si les lits sont déjà tourbés, couvrez-les de sciure de bois (le rapport est le même). Ajoutez également du sulfate de potassium et du superphosphate (1 et 2 c. À soupe. L., respectivement), puis creusez bien. Juste avant la plantation, versez les lits avec une solution de permanganate de potassium (1 g / 10 l), sa température devrait être d’environ 60 ° C. Au lieu de permanganate de potassium, vous pouvez utiliser un outil spécial "Barrière" (250 ml / 10 l d'eau), en versant 500 ml de la solution préparée dans les puits.

    Quelques jours avant le repiquage, coupez 3 feuilles basses sur chaque plante - ceci réduira non seulement le risque de développer des maladies, mais augmentera également l'efficacité de la ventilation. En outre, le premier pinceau à fleurs se développera mieux.

    Lorsque la hauteur de la plante atteint 25-30 cm, transplantez-les dans la serre.

    Troisième étape Planter des plants

    Lors du repiquage, respectez quelques exigences simples mais extrêmement importantes.

    Tableau Règles pour la transplantation de plants

    Le type de plantation dépend de la qualité et de la méthode de formation.

    1. Plantes à maturation précoce, donnant plusieurs tiges, plante en damier. La distance entre les trous doit être comprise entre 35 et 40 cm et entre les rangées entre 55 et 60 cm.
    2. Plantez des tomates hautes dans le même ordre, seule la distance entre les plants doit être comprise entre 65 et 70 cm et entre les rangées entre environ 75 et 80 cm.
    3. Enfin, si les variétés à tige ou déterminantes sont cultivées avec une tige, la densité de plantation doit être augmentée. Laisser entre 25-30 cm entre les plantes et entre 45 et 50 cm entre les rangées. Dans ce cas, l’épaississement est inacceptable.

    Plantation de bandes à deux lignes pour tomates

    Le schéma de planter des tomates dans des serres avec chauffage

    Faites attention! Pour les plants envahis dans le trou, faites-en un autre correspondant à la hauteur du pot. Ensuite, placez un pot avec une plante envahie par la végétation dans un petit trou et saupoudrez de terre. Après 14 jours, vous pouvez vous endormir et le premier trou, car les semis pendant ce temps prennent déjà racine.

    Notez également que les tomates et les concombres ne peuvent pas être cultivés dans la même serre, car ces cultures ont des exigences différentes en termes d'humidité et de température. Dans les cas extrêmes, vous pouvez diviser la structure avec un film en deux parties et faire pousser des concombres dans l’une et des tomates dans l’autre.

    Quatrième étape. Nous effectuons une jarretière

    Jarretière tomate en serre

    Comment attacher les tomates

    Jarretière à une corde tendue horizontalement

    Après 12 jours après la transplantation, vous pouvez effectuer une jarretière sur le treillis (la hauteur devrait être d'environ 1,8 à 2 m). En règle générale, la culture se développe dans une tige et le nombre de brosses est en moyenne de 7 à 8 pièces. Tous les beaux-enfants qui ont atteint 8 cm ont rompu, ne laissant qu'un seul fond. Pasynki, en passant, est plus facile à rompre le matin.

    Enlèvement des demi-tomates

    Les bouchers peuvent également être coupés avec un couteau ou des ciseaux.

    Caractéristiques plus de soins

    Une des conditions les plus importantes pour une bonne récolte de tomates est également le soin approprié, qui doit être commencé immédiatement après la plantation. Vous trouverez ci-dessous les faits saillants.

    Il vaut mieux ne pas produire les premiers jours après le repiquage. Attendez 10 jours que les plantes prennent racine, puis arrosez seulement. L'eau que vous utilisez doit être à la température ambiante. Avant le début de la saison de croissance, arrosez tous les 4-5 jours (consommation approximative: 4-5 l / m²). Après le début de la phase de floraison, augmentez le débit à 10-13 litres. Arrosez les tomates à la racine, de préférence le matin plutôt que le soir, lorsque le fruit est recouvert de gouttes de liquide en raison de la formation de condensat.

    Goutte à goutte irrigation tomate dans la serre

    Au bout de 14 jours après la plantation, fertilisez les tomates pour la première fois en utilisant une supplémentation en azote, phosphore et potassium (1 cuillère à soupe L / 10 l) ou de la molène (0,5 l / 10 l). Verser sous chaque plante quelque part dans 1 litre de produit fini.

    Top vinaigrette aux tomates

    Après 10 jours supplémentaires, fertilisez une seconde fois la culture en utilisant la préparation «Fertilité» et du sulfate de potassium (1 cuillère à soupe. Et 1 cuillère à thé pour 10 l, respectivement). Pendant toute la saison, l'engrais devrait être appliqué 3 ou 4 fois.

    Aérer

    Les tomates n’ayant pas peur des courants d’air, vous pouvez donc procéder à la ventilation selon n’importe quelle méthode: ouvrir les ouvertures ou les extrémités, rouler le film en dessous, etc. Ventilez la structure quelques heures après l'arrosage. Ce moment est particulièrement important dans la phase de floraison (le pollen humide ne tombera pas dans le pilon, ce qui signifie que la pollinisation ne se produira pas).

    Faites attention! Par temps ensoleillé et chaud, secouez doucement le pinceau - cela contribuera à la pollinisation artificielle.

    Récolte

    Si les tomates ont été cultivées en hiver et que les premiers fruits sont mûrs au printemps, récoltez-les tous les 2-3 jours jusqu'à l'été. Si cela se produit de l'été à l'automne, retirez le fruit tous les jours.

    Récolte de tomates en serre

    Faites-le bien:

    • ramasser les tomates sans tige,
    • enlever les fruits roses ou rouges (la première option est préférable, car les pinceaux mûrissent plus rapidement après l'assemblage),
    • utiliser pour cette boîtes spéciales.

    Tomates en serre

    En ce qui concerne le stockage des tomates, il est souhaitable d’envelopper chaque légume dans du papier doux et les fruits, disposés en boîtes, intercalés de foin, de sciure de bois ou de tourbe.

    Comment collecter et préparer les tomates pour le stockage

    Si vous suivez tous ces conseils, vous obtiendrez une très bonne récolte de tomates qui, en été, vous enchanteront avec de délicieuses salades, et en hiver, avec des rives de fruits marinés.

    Comment choisir une note

    Bien entendu, il est nécessaire de commencer à planter n’importe quelle culture en choisissant la variété la plus appropriée, non seulement du point de vue des caractéristiques gustatives du fruit, mais également sur la base des besoins des plantes en culture.

    Ainsi, toutes les variétés ne conviennent pas à la culture dans des conditions d'humidité et de température élevées. Par conséquent, si vous décidez de cultiver des tomates dans une serre en polycarbonate, il est préférable de privilégier les variétés hybrides, car elles résistent mieux aux insectes nuisibles et aux maladies.

    Les jardiniers expérimentés modernes connaissent déjà toutes ces options comme un souvenir, mais pour les débutants La liste des variétés peut être très utile:

    • "Samara" - une variété destinée à la culture en serre et à la saveur différente du jus et de la douceur du fruit. 3,5-4,0 kg de fruits sont généralement récoltés dans un arbuste, bien que, lorsqu’on ne plante pas plus de trois arbustes au m², le rendement augmente pour atteindre 11,5-13,0 kg d’un plant.
    • Le «miracle de la terre» est l’une des variétés les plus populaires parmi les résidents estivaux, avec des fruits richement rosés de période de maturation moyenne. Dans un pinceau, placez 15 morceaux de tomates pesant environ 300 g chacune.
    • "Honey Drop" - variété en vrac et très douce qui se sent bien dans des conditions de serre.
    • “Moneymaker” est une variété à maturité précoce et très fructueuse, avec des fruits rouges arrondis récoltés en pinceaux de 7 à 12 morceaux. Jusqu'à 9 kg de culture peuvent être récoltés à partir d'une seule plante.
    • "Long Keeper" - fruits immatures de couleur laiteuse pâle qui, à maturité, acquièrent une couleur rose perle. Dans un buisson, ils récoltent 4 à 6 kg de fruits.
    • “Dina” est un cultivar fertile à cultiver en serre qui permet de récolter jusqu'à 4,5 kg de culture dans un buisson.
    • Le «cœur de taureau» est un arbuste à la croissance forte, atteignant 170 cm de hauteur, qui permet de récolter jusqu'à 12 kg de tomates rouges, mais aussi jaunes ou noirâtres.
    • "Marfa" - fruit élastique et charnu, très agréable à déguster. Sur un mètre carré, récoltez jusqu'à 20 kg d'une récolte.
    • "Typhoon" - la maturation des fruits ronds du 80-90ème jour après la plantation. Jusqu'à 9 kg peuvent être collectés à partir de 1 m².

    Ce sont ces variétés qui sont les plus faciles à trouver dans les serres des résidents d'été modernes. Cependant, lors de la plantation de plants en terrain clos, il est nécessaire de prendre en compte le moment le plus approprié pour cette procédure. Certaines variétés sont particulièrement sensibles à cette nuance.

    Le savez-vous?Le nom du fruit de la plante décrite vient du mot latin “pomo d’oro”, qui se traduit par “pomme d’or”. Le second nom vient du français "tomate", les français modifiant légèrement le nom du fruit, utilisé par les Aztèques ("tomate").

    Température de l'air et humidité

    La température la plus favorable pour la culture des tomates est la plage de +22 ° C à +25 ° C pendant le jour et de + 16… + 18 ° C - la nuit. Si la température de l'air dans une serre en polycarbonate monte à +29 ° C, voire plus, vous risquez totalement de ne pas récolter (le pollen deviendra stérile et les fleurs tomberont tout simplement sur le sol). Cependant, le refroidissement nocturne (même jusqu'à +3 ° C) est très résistant à la plupart des variétés.

    Quant aux indicateurs d'humidité, alors pour les tomates il devrait être dans les 60%, puisque l’augmentation de cette valeur entraînera une fissuration rapide du fruit.

    Les tomates sont des plantes légères qui se sentent bien lorsqu'elles ont une longue journée de lumière. Cependant, dans le même temps, il est important de ne pas abuser de l’illumination pour cette culture, car avec un excès de lumière, au lieu de tirer des fruits, le nombre de feuilles entre les inflorescences augmentera simplement de manière significative.

    Dans la serre, vous pouvez aussi faire pousser des concombres, des poivrons, des aubergines, des fraises.

    Terre pour la culture des tomates devrait être desserré et nutritifde sorte que les plantes puissent entrer de toutes leurs forces dans la fructification active. Si les sols limoneux prédominent dans votre serre, vous devez les améliorer en ajoutant 1 seau d'humus, ainsi que de la sciure de bois et de la tourbe, pour 1 m².

    S'il y a une grande quantité de tourbe dans la composition du substrat, le sol peut être éclairé en ajoutant 1 m² de terre de gazon, de petits copeaux et de l'humus, 1 seau chacun. En outre, le sable grossier (0,5 seau par 1 m²) ne sera pas hors de propos. Pour une croissance active des plantes, il est utile d'ajouter immédiatement d'autres engrais, par exemple, du sulfate de potassium (2 cuillères à soupe) et du superphosphate (1 cuillère à soupe), puis de déterrer la zone de la serre.

    Immédiatement avant de planter des plants seront nécessaires désinfection du solqui est réalisée en utilisant une solution faible, à peine rose, de permanganate de potassium. La préparation d’un tel désinfecteur se fait en diluant 1 g d’une substance pharmaceutique dans 10 litres d’eau (sa température devrait être d’environ 60 ° C).

    Les lits de serre des tomates sont généralement légèrement plus hauts que le niveau du sol (environ 20 à 40 cm), car le sol surélevé au-dessus du sol se réchauffe plus qualitativement et plus rapidement. La hauteur de l'emplacement dépend de la possibilité de remplir le lit avec un mélange de sol approprié, ainsi que de la capacité physique du propriétaire à le manipuler constamment dans une position courbée.

    La serre doit être entièrement préparée pour la plantation de plants de tomates 5 jours avant la plantation. Compte tenu de ce fait, il est nécessaire de choisir les méthodes de son nettoyage et le moment de la panne des lits.

    Règles d'atterrissage

    Il existe plusieurs règles simples pour planter des plants de tomates dans un sol clos. Cependant, il est important non seulement de savoir comment planter et cultiver des tomates dans une serre, mais également de choisir le moment exact pour y planter des tomates. Parlez de tout dans l'ordre.

    Les plants de tomates, qui poussaient auparavant en pots, sont plantés dans une serre ayant l’aspect de 3-4 feuilles. Avant de s’acquitter de cette tâche, ils doivent être préparés à l’avenir aux conditions propices à une nouvelle croissance, en réduisant progressivement la température, puis en les sortant avec les boîtes à côté des serres. Après avoir passé plusieurs jours là-bas, les plants seront entièrement préparés pour la plantation.

    Le cycle de vie des tomates varie de 110 à 130 jours, ce qui dépend des caractéristiques individuelles d'une variété donnée. Pour que la culture ait le temps de traverser toutes les étapes de son parcours de vie, elle est plantée suffisamment tôt dans la serre.

    Si vous habitez dans les zones centrales, alors cette période est au début - la mi-maide sorte que, dans les vingt ans du mois, les plants ont déjà réussi à s’installer correctement dans un nouvel endroit. En ce qui concerne les régions du nord, les dates d’atterrissage changeront sans doute en fonction des conditions climatiques.

    Préparation du matériel de plantation

    Nous nous sommes familiarisés avec la première étape de la culture des tomates dans une serre en polycarbonate. Il reste maintenant à savoir comment préparer le matériel de plantation - les semis. La solution la plus simple consiste à acheter des plants déjà cultivés, ce qui vous permettra d'économiser du temps et de l'énergie, mais vous ne pouvez jamais être totalement sûr que toutes les règles et exigences applicables à la croissance de ces plants sont respectées.

    En outre, comme nous le savons déjà, toutes les variétés de tomates ne s’enracinent pas avec succès dans des conditions de serre et celles qui conviennent parfaitement à ces fins ne sont pas toujours disponibles sur le marché. La seule option correcte dans ce cas serait la culture indépendante de jeunes plants, d'autant plus que la technologie de ce processus ne diffère pas de la préparation de jeunes plants pour un terrain dégagé.

    C'est important!En plus des hybrides, les tomates déterminantes peuvent être utilisées pour la culture dans une serre en polycarbonate, qui atteint une hauteur de 0,7 à 1,5 m et cesse de pousser avec un jeu de 6 à 8 ovaires. Les semences des variétés hybrides ne nécessitent pas de pré-trempage, germination ou durcissement, et leur forçage est effectué comme suit: nous préparons des sacs en plastique, des petites boîtes ou des boîtes avec des trous pour le drainage de l'eau (la hauteur des conteneurs de plantation doit être d'environ 7 cm) et, en les remplissant avec un substrat nutritif, nous y mettons des graines (il est impossible de semer différentes variétés de tomates dans un seul conteneur).

    Dans les magasins modernes, il est de plus en plus courant de trouver des graines de tomates déjà pré-semées avec succès, comme en témoignent les graines aux couleurs vives peintes par le fabricant.

    S'il n'y a pas de marques sur l'emballage de la catégorie sélectionnée, indiquant le type de préparation de la graine et si elles ont une couleur complètement naturelle, toutes les mesures préparatoires (calibration, habillage, traitement avec des stimulants, test de germination et germination) doivent être effectuées indépendamment. En outre, de nombreux jardiniers ajoutent à cette liste et à quelques procédures supplémentaires: la stratification et le bullage.

    Les graines qui passent avec succès toutes les étapes indiquées sont plantées dans une boîte, où elles seront pour les 30 prochains jours, c'est-à-dire avant l'apparition de 2-3 feuilles. Pendant ce temps, ils sont arrosés trois fois (les plants ne doivent pas être trop étirés): immédiatement après la plantation, quand les plants éclosent et une à deux semaines plus tard. Le sol doit être humide mais non gorgé d'eau.

    La longueur optimale du jeune arbre avant la plantation est de 25-30 cmet votre tâche est de distiller les plantes en temps voulu au moment de leur "réinstallation" dans des conditions de serre. Afin de limiter la croissance de la tige à ce stade, les plantes à folioles sont replantées dans des récipients séparés, car le système racinaire des plantes peut se développer plus activement dans un pot plus grand.

    Ramassées dans des pots distincts, les semis doivent être arrosés chaque semaine et, au moment du prochain arrosage, le sol devrait bien sécher. Douze tomates doivent être nourries 12 jours après la transplantation, en même temps que l'arrosage, en ajoutant 10 cuillères à soupe d'azofoska et de nitrophoska à 10 litres d'eau.

    Il y a une demi-tasse d'une telle composition nutritionnelle pour chaque pousse. Après 15 jours, les jeunes plantes peuvent être nourries avec des formulations prêtes à l'emploi (par exemple, «Fertility» ou «Senor Tomato», et des plantules vert pâle avec «Ideal»). En complétant correctement toutes ces étapes, vous obtiendrez un excellent matériel de plantation, qui s’enracinera sans problème dans les conditions de serre et donnera bientôt une bonne récolte.

    La technologie

    Как и в открытом грунте, посадка помидоров в теплице имеет свою схему размещения растений. Чаще всего грядки проделывают вдоль, шириной не больше 60-90 см. Между рядами должен сохраняться проход шириной в 60-70 см. Скороспелые низкорослые сорта, которые формируют по 2-3 стебля, высаживаются в шахматном порядке по 2 ряда, с сохранением 55-60 см между ними и 35-40 см между соседними помидорами.

    Les tomates standard et déterminantes avec une seule tige peuvent être plantées plus épaisses (distance entre les rangées 45-50 cm, entre les plantes voisines 35-40 cm).

    C'est important!Dans tous les cas, ne pas permettre l’épaississement, car la croissance de jeunes plants de tomates, même dans une serre en polycarbonate, sera très problématique. Les tomates hautes sont plantées en damier, en maintenant la distance entre les rangées de 75 à 80 cm et entre les plantes de 60 à 70 cm.

    Les jeunes pousses ne sont plantées que dans un sol chauffé à une température de + 12 ... + 15 ° С. Pour obtenir ce résultat, le substrat est préalablement recouvert d'un film noir. Vous pouvez également chauffer l'eau et la verser dans les puits juste avant la plantation.

    Lors de la plantation de semis ne les enfoncez pas trop dans le solsinon, le sol saupoudré de terre créera de nouvelles racines et la croissance de la tomate cessera. Ne vous laissez pas emporter par les engrais contenant de l'azote, car placés dans les puits avec de grandes quantités de fumier frais ou des excréments de poulet, les sommets seront forcés, au lieu que la plante utilise tout le pouvoir de former des fruits.

    En préparant les planches, vous pouvez procéder aux semis, dont le processus se déroule dans l'ordre suivant:

    • arracher aux semis 2-3 folioles inférieures,
    • retournez le conteneur avec la plante et, en tapotant légèrement, libérez-le,
    • le système racinaire du semis doit avoir conservé la forme du pot, nous l'installons donc dans le sol de manière à ce que les feuilles de la graine soient au-dessus de la surface,
    • nous remplissons l'espace libre dans le trou avec de la terre roulée pendant leur formation et, après avoir légèrement tassé le sol avec la main, nous laissons les plantes prendre racine.

    Le premier arrosage doit être effectué au plus tôt dans 10 à 12 jours et il n’est pas nécessaire de s’y dépêcher pour que les tiges ne s’étirent pas trop.

    Comment prendre soin des tomates

    Les tomates ne sont pas des plantes très capricieuses, cependant, si vous voulez obtenir une récolte abondante, vous ne devez pas oublier certaines règles de leur culture. L'ensemble du processus de soin peut être divisé en deux périodes: le soin des plants et des plantes adultes. Examinons chacune des options de plus près.

    Pour les semis

    Dès que vous déplacez vos semis sur un terrain clos, vous avez besoin donnez-leur le temps de s'installer dans un nouvel endroit (au moins 10 jours), car si ce processus échoue, il ne sert à rien de faire pousser des tomates à l'avenir (cela vaut pour les serres en polycarbonate et les sols ouverts).

    Les producteurs expérimentés recommandent de ne pas arroser les tomates dans les premiers jours qui suivent la plantation, mais de reporter ce processus jusqu'à ce que les plantes s'enracinent bien. À l’avenir, l’option la mieux adaptée à l’irrigation est l’eau d’une température de + 20 ... + 22 ° C, utilisée avant la phase de floraison à une fréquence de 1 tous les 4-5 jours.

    Vous aurez besoin d’environ 4 à 5 litres d’eau pour les plantations de 1 m². Lors de la floraison, leur quantité est ajustée à 10-13 litres pour 1 m². Meilleur pour effectuer arroser les plantes à la racine le matin, comme le soir dans la serre, il se formera des condensats dont les gouttes peuvent endommager les feuilles des tomates.

    Ne pas oublier de faire attention au mode de ventilation, qui est également important dans l'adaptation des jeunes plantes. L'essentiel est de maintenir constamment la température et l'humidité optimales dans la serre et les tomates n'ont pas peur des courants d'air. L'aération peut être effectuée de la manière la plus pratique pour vous: ouvrez les extrémités ou les vantaux de la fenêtre latérale et supérieure, laissez la porte pendant plusieurs heures, mais l'essentiel est que la procédure soit effectuée deux heures après l'arrosage.

    Les 3-4 jours après la plantation, la jarretière obligatoire des plantes est effectuée, ce qui est simplement nécessaire pour qu'elles ne se cassent pas sous le poids de leur poids. Dans cette question la condition principale - l'utilisation de tissus ne blessant pas la tige des tomates (dans les conditions de serre pour la jarretière utilisée cadre ou tapisseries linéaires).

    10-15 jours après la plantation des plants dans la serre, leur première alimentation est effectuée. Pour préparer une solution nutritive dans 10 litres d'eau, diluez 0,5 litre de molène avec 1 cuillère à soupe de nitrophoska, en calculant la quantité de solution préparée pour que chaque plante ait 1 litre du mélange. Un deuxième pansement de tomates en serre est effectué après 10 jours en utilisant 1 c. À thé de sulfate de potassium par 10 litres d’eau. Pour une saison, vous devez faire 3-4 de cette alimentation.

    Pour les plantes adultes

    Lorsque la plante grandit un peu et commence à se préparer à la fructification active, la température dans la serre devrait atteindre un niveau pouvant atteindre 25 ° C, avec des minimums nocturnes allant jusqu'à + 15 ... + 16 ° C. Les conditions de température idéales pour la fertilisation d'une fleur de tomate sont de + 23 ... + 32 ° C, et si cette valeur tombe en dessous de +15 ° C, vous n'attendrez pas la floraison.

    Une température trop élevée est préjudiciable à la plante elle-même, car les processus de photosynthèse sont inhibés et les grains de pollen ne germent pas. En ce qui concerne les jeunes plants, les plantes adultes ont besoin d’arrosage et de ventilation réguliers, ce qui constitue un excellent moyen de prévention de diverses maladies.

    Les exigences relatives à ces procédures sont presque les mêmes que dans la première fois après la transplantation de plants, sauf que, en présence d'une irrigation moderne au goutte à goutte, l'irrigation au goutte-à-goutte sera réalisée à l'aide de tels systèmes. Il est associé à des pansements végétaux et ne provoque pas d'humidité du sol ni d'eau stagnante, ce qui réduit considérablement le risque de maladies fongiques.

    Les tomates de serre sont des engrais vitaux contenant du nitrogène, du phosphore et du potassium, ainsi que des oligo-éléments magnésium ("Kalimagneziya"), du bore ("acide borique"), du manganèse et du zinc, qui sont faciles à trouver dans les magasins spécialisés dans la composition de divers engrais. Dans de tels cas, les emballages indiquent la posologie recommandée. 12 jours après la plantation, le sol est également fertilisé avec un mélange de 1 cuillère à soupe de superphosphate et de 2 cuillères à soupe de cendre.

    Maladies et ravageurs

    Si vous avez un sol propre et des semis de haute qualité, la culture de tomates en serre ne devrait poser aucun problème, car les insectes nuisibles et les maladies n’ont rien à voir avec ces plantes. Néanmoins, il n’est pas toujours possible de débarrasser complètement les tomates de leur présence.

    Les parasites les plus courants sont les taupins, les ours et les aleurodes. Parmi les maladies les plus répandues, il existe différents types de pourriture, de mildiou et de fissuration des fruits, bien qu’il ait déjà été prouvé que cela est dû à une forte augmentation de l’humidité du sol. Il n'est pas rare que, après le séchage complet du sol, les lits soient abondamment arrosés, ce qui explique ce phénomène. Il est donc important de respecter la régularité de l'irrigation.

    Les fongicides suivants sont utilisés pour protéger les tomates contre les maladies: Scor, Quadris, Poliram, Ridomil Gold, Strobe, Acrobat MC, Thanos. Contre les parasites - "Angio", "Aktara", "Sur place", "Commandant", "Calypso", "Fastak".

    Donnons des exemples de plusieurs moyens efficaces de lutter contre les parasites et les maladies des tomates de serre. Ainsi, vous pouvez vous débarrasser d'un ours en utilisant l'infusion de piment fort. Pour la préparation de 10 litres d'eau, vous devez prendre 2 tasses de vinaigre et 150 grammes de piment fort, puis verser 0,5 litre de solution dans chacun des visons.

    Les chenilles sont les cuillères les plus efficaces pour détruire par des moyens mécaniques, c’est-à-dire la méthode de cueillette manuelle, de creusage du sol et de destruction des mauvaises herbes. Le respect des exigences agrotechniques, ainsi que l’arrosage des plantes avec une solution d’oxychlorure de cuivre pour 30 g de substance pour 10 litres d’eau contribueront à la lutte contre les maladies susmentionnées.

    Récolte

    Dès que les fruits des tomates atteignent le stade de leur pleine maturité, ils doivent être ramassés chaque jour. Il vaut mieux retirer les tomates des buissons encore roses, car les tomates rouges accélèreront la maturation de l’ensemble du buisson. Les fruits des tomates sont immédiatement arrachés et les fruits eux-mêmes sont placés dans des boîtes propres en gradins: le fond est moins mûr et le sommet est rouge saturé.

    Le savez-vous?Les tomates contiennent ce qu'on appelle "l'hormone du bonheur", ce qui vous permet d'améliorer votre humeur même les jours les plus couverts.

    Serre ou terrain ouvert?

    Il ne fait aucun doute que les deux options de placement de la tomate ont leurs avantages et leurs inconvénients: il peut donc être difficile de choisir celle qui vous convient le mieux. En serre, vous pouvez cultiver des tomates toute l’année, en particulier si ces installations sont équipées d’appareils de chauffage spéciaux. Cependant, vous devrez passer beaucoup de temps sur les plants en saison.

    Les abris pourront protéger les plants des gels récupérables ou des pluies prolongées susceptibles de détruire les plants plantés en pleine terre.

    Quand on cultive des tomates dans un sol ouvert, les plantes sont moins protégées contre les attaques de parasites et autres facteurs négatifs, mais en même temps, vous n’avez pas à dépenser de l’argent et de l’énergie pour la construction de serres et leur entretien. En d’autres termes, si vous ne souhaitez pas cultiver de variétés précoces de tomates ni en produire en masse, l’espace alloué à la plantation de tomates sera plus que suffisant.

    Enregistrement de la navigation

    Planter et cultiver des tomates dans un sol clos (serre) est un processus qui prend beaucoup de temps, mais qui est très productif. Avec cette méthode de culture de tomates en serre, la récolte est plus riche que lors de la culture de tomates en plates-bandes. Il existe différentes méthodes de culture de ce légume en serre. Leur utilisation dépend directement des dimensions de la structure, ainsi que de la disponibilité du chauffage et de la lumière artificielle dans celle-ci.

    La plantation de tomates dans la serre (ainsi que d'autres légumes et légumes verts) et leur culture ultérieure seront plus efficaces dans le cas d'une sélection correcte du matériel de semence. Il existe un grand nombre de types de tomates en vente, y compris des variétés à tiges. Lors de la sélection des plus productifs d'entre eux, nous nous concentrons sur leur type de croissance. Pour les serres, cueillir des tomates, créées pour les conditions de serre. Ils se caractérisent par une croissance active et la capacité de polliniser sans pollen porteur d'insectes.

    Sélection de semences pour la plantation

    Parmi les résidents d’été qui ont une serre, les plus populaires sont les indéterminés de ces légumes, c’est-à-dire les variétés dont la croissance n’est pas limitée. Ils sont idéaux pour une longue saison de croissance, car ils n'arrêtent pas leur développement pendant longtemps. Il existe maintenant un grand nombre de variétés hybrides de tomates à vendre, désignées par le symbole "F1". Ils se caractérisent par le fait qu'ils ne nécessitent généralement pas de pollinisation naturelle et artificielle. Les hybrides sont capables de produire des rendements abondants. Il est également intéressant pour sa résistance accrue aux maladies fongiques et infectieuses courantes de la tomate. Les variétés de tomates hybrides résistent facilement à de légères variations de température.

    Sélection de semis

    De cette procédure dépend en grande partie le résultat final de la croissance de cette culture. Lors de la cueillette de semences de tomates, il convient de rappeler que les semences vendues dans le commerce ont déjà fait l'objet d'une préparation en pré-plantation. Les fabricants les ont déjà traités avec des moyens efficaces pour protéger les semis des facteurs négatifs. Cette graine n'a pas besoin de décontamination supplémentaire. Dans le même temps, il est également plus pratique de semer que des semences ordinaires.

    Traitement biologique des semences

    Inoculum non traité avant l'ensemencement, nous plaçons pendant 20 minutes. dans une solution aqueuse de Fitosporin-M. Après ce traitement, ils n'ont pas besoin d'être lavés. Pour obtenir des pousses amicales, nous semons le matériel de la graine dans un stimulateur de croissance végétale (pour ceux qui le souhaitent, l’article sur la germination des graines avant la plantation). La durée du traitement dépend du médicament. Cela peut prendre 3-24 heures.

    Préparation du sol

    La plantation et la culture de tomates en serre donnent les meilleurs résultats avec une préparation spéciale du sol avant le semis. Pour obtenir une récolte abondante de tomates, nous utilisons un substrat spécial pour la culture des plants: de la tourbe (les lecteurs intéressés), de l'humus, de la terre de tourbe (1: 1: 1) dans un seau contenant un litre de sable, 1 c. cendre de bois, 1 cuillère à soupe. l superphosphate. L'utilisation de sol acheté dans des magasins spécialisés porte ses fruits. Sa composition chimique répond pleinement à tous les besoins des plantes en croissance active.

    Désinfection des sols

    Avant de planter des plants de tomates sur les plates-bandes de la serre, nous enlevons la couche superficielle de la terre sur laquelle d'autres cultures avaient déjà poussé. Il peut atteindre 10-15 cm, le sol restant est versé avec une solution aqueuse de sulfate de cuivre (1 cuillère à soupe. L. / 10 l). Au lieu du sol enlevé, nous en ajoutons un nouveau sur les lits. Lors de la plantation de jeunes plantes, tenez compte des exigences de la rotation des cultures. Cette culture ne peut pas être cultivée sur le même lit deux saisons de suite.

    Quel sol est préféré

    La plantation de tomates en serre est réalisée dans un sol limoneux ou sableux. Nous ennoblissons quelques semaines avant de planter des plants. Pour améliorer la fertilité du sol, nous y ajoutons de l'humus (6-7 kg / 1 m²) et de la cendre de bois (1 c. À table / 1 m²). Les propriétaires de sol riche en humus sont limités à 2-3 kg d'humus / 1 carré. m) Le meilleur effet dans la culture de tomates donne le sol dans lequel l'air pénètre facilement. Ainsi, avant de planter des tomates, nous procédons à son relâchement en profondeur.

    Dates de plantation

    Dans les serres qui ne sont pas utilisées pour la culture de légumes en hiver, les semences sont semées à la fin de l'hiver ou au début du printemps. La durée de cette procédure est déterminée par les variétés utilisées:

    • En retard - en février.
    • Mi-saison - en mars.
    • Tôt - fin mars.

    Planter des graines

    Semences de tomates préparées (décontaminées et stimulées) semées dans des boîtes avec un mélange de terre. Nous les semons en rangées dans les rainures (1-1,5 cm). Avant de procéder à cette opération, versez une solution d’humate en eux. Les semences s'endorment substrat. Boîtes recouvertes de papier d'aluminium. Ils devraient rester dans un endroit lumineux et chaleureux. Les graines poussent à 20-22 degrés. Nous humidifions le substrat rapidement, sans le laisser sécher.

    Mariner les plants

    Après le développement de 2 vraies feuilles de légumes poussent pousse. Nous effectuons cette manipulation à l'aide d'un cure-dent. Chaque plante est soigneusement retirée du sol avec une petite motte de terre. Ensuite, les choux assis dans des pots de tourbe. Les soins pour la culture des tomates consistent en un arrosage régulier et en la mise en œuvre de 1-2 engrais complexes fertilisants.

    Afin de faire pousser les jeunes tomates uniformément, nous les orientons régulièrement dans différentes directions vers la lumière. Une telle manipulation empêche l’étirement des plants de légumes par mauvais jour. À l'âge de 1,5-2 mois, les plants sont plantés en serre. À cet âge, il atteint 30-35 cm et, quelques semaines avant son arrivée dans la serre, nous le tempérons en transportant quotidiennement les plantes sur le balcon ou en les ventilant. Les jeunes plantes sont plantées sur les plates-bandes au début du mois de mai.

    Planter des plants dans une serre (sol clos) et faire pousser des tomates

    À la veille du débarquement des plants de tomates, nous versons les trous préparés dans la serre avec du permanganate de potassium fort. Avant de planter les plantes dans le sol, nous nous assurons que sa température est d'au moins 12-15 degrés. Le moyen le plus simple d'y parvenir est de recouvrir préalablement le sol de polyéthylène. À défaut, nous chauffons l'eau chaude et la déversons sur les lits.

    Comment atterrir

    Les plants de légumes sont plantés pas trop profonds. Plus profondément mis que les semis envahis. Cela favorise la formation de racines supplémentaires dans la plante, ce qui améliore sa nutrition. Cependant, ils ne seront pas trop élevés et avec un grand nombre de pousses fructueuses. Lors de la plantation de jeunes tomates doivent être prudents avec un excès d'azote. Ceci est souvent observé lorsque les résidents d'été font du fumier, de l'urée ou des excréments de poulet lorsqu'ils plantent des tomates dans le trou. Après cette procédure, la plante dirigera toutes ses forces vers le développement des cimes, et non vers la fructification. Avant de planter de jeunes légumes, nous en retirons toutes les feuilles jaunies et cotylédones. Plantation de plants en serre réalisée le soir. Une journée nuageuse convient également à cette procédure.

    Disposition des sièges

    Les plantes destinées à la plantation de tomates peuvent être différentes. Le plus souvent, les lits sont faits le long du côté long de la serre. Leur largeur est comprise entre 60 et 90 cm.Le passage doit être compris entre 50 et 60 cm pour faciliter les déplacements et les soins entre les lits.Le schéma de plantation est déterminé par la variété de tomates et par le mode de formation de buissons. Les premières tomates basses sèment dans l'ordre des échiquiers sur 2 rangées. Entre les plantes, on laisse un intervalle de 35 à 40 cm, espacement des rangs de 50 à 60 cm.

    Arroser les légumes

    Pour la première fois, quelques jours après la plantation de tomates, ne les arrosez pas souvent. La température de l'eau pour l'irrigation devrait être de 20 à 22 degrés. Pendant la croissance active avant le début de la phase de floraison, nous arrosons les tomates tous les 4-5 jours. Le taux de consommation d'eau est de 5 l / 1 sq. m) Si le sol est suffisamment humide, ce taux est réduit à 3-4 litres. Lorsque les tomates entrent dans la phase de floraison, nous augmentons la consommation d’eau à 10-12 l / 1 m². m

    Irrigation goutte à goutte

    La meilleure option pour humidifier le sol de la serre est l’irrigation au goutte-à-goutte, qui fournit de l’eau directement sous la racine de la plante. À défaut, arrosez les tomates à la racine très tôt le matin. L'arrosage du soir n'est pas recommandé, car il peut provoquer la formation de condensat sur le plafond de la serre, qui coule directement sur les légumes.

    Jarretière Tomate

    C'est une condition préalable au succès de la culture de tomates de serre. Nous effectuons la première jarretière 4-5 jours après la plantation des plants à un endroit permanent. Nous produisons des jarretières répétées pendant la croissance des tiges de la plante. Такие процедуры позволяют предупредить обламывание стеблей под тяжестью плодов, не допускают попадания зреющих овощей на грунт и их загнивания.

    К выбору подвязочного материала предъявляются особые требования: он должен быть прочным и не травмировать растение. Чаще всего помидоры подвязывают с помощью линейных либо рамных шпалер.

    Пасынкование (удаление пазушных побегов)

    Cette procédure empêche l'ombrage des plants de tomates et la propagation de certaines maladies, tout en accélérant le processus de maturation des fruits. Si les beaux-enfants ne sont pas retirés à temps, la force de la plante sera consacrée à la croissance de pousses inutiles et non à la nouaison des fruits. Au cours de cette procédure, séparez avec précaution les pousses axillaires supplémentaires lorsqu'elles atteignent 2-3 cm.

    La pollinisation artificielle des plantes à fleurs permet d’accroître considérablement le rendement des tomates de serre. La manière la plus simple de procéder à la pollinisation en masse des légumes en secouant périodiquement les plantes à fleurs lors de la ventilation de la serre.

    Engrais d'engrais

    Le premier engrais est appliqué 10 jours après la plantation des jeunes plants. Pour ce faire, nous utilisons de la nitrophoska (1 cuillère à soupe l / 10 l d’eau) et une molène liquide (0,5 l / 10 l d’eau). Nous effectuons un pansement basal, en fournissant 1 l de la solution de ce mélange pour chaque plante. Nous ré-alimentons après 10-12 jours. Cette fois, nous utilisons une solution composée de 1 c. sulfate de potassium et 1 c. l drogue "Fertilité". Dissolvez-les dans 10 litres d'eau et procédez à une alimentation de base (1 l / 1 plante). Au cours de la saison de croissance des tomates, nous effectuons 3-4 vinaigrettes de ce type.

    Maladies de la tomate

    Malgré le fait que dans une serre, cette culture est moins exposée aux maladies, elles peuvent être affectées:

    • La fusariose affecte les jeunes plantes. Symptôme de la maladie: jaunissement et chute des feuilles. Les agents pathogènes du Fusarium infectent les plantes par les racines. Mesures de contrôle: traiter la plantation avec une solution à 2% de sulfate de cuivre ou barrière (20 g / 10 l d’eau). La pulvérisation est effectuée au plus tard deux semaines avant le début de la récolte.
    • Mildiou causant des taches sans forme gris-brun sur tous les organes de la plante. Cette maladie des légumes entraîne souvent une humidité élevée. Mesures de contrôle: nous traitons la plantation de tomates avec les solutions Barrière ou Barrière (5-7 g / 10 l d’eau).
    • Pourriture grise causée par une mauvaise circulation d'air. Mesures de lutte: pulvérisation des solutions de préparation Barrier, Barrier (5 g / 10 l d’eau). Prévention: nous ventilons régulièrement la serre.

    Caractéristiques de la culture hivernale

    Cultiver des tomates dans des serres chauffées est tout à fait réaliste en hiver. Le plus important est de maintenir une température constante et d’installer un éclairage artificiel. Sans cela, il est tout simplement impossible de réaliser la floraison de cette culture dans des conditions de lumière du jour courte et, par conséquent, de bonne récolte.

    Regarde la vidéo: Planter des tomates sous serre (Juin 2022).

    Загрузка...

    Pin
    Send
    Share
    Send
    Send