Informations générales

Le pavot à opium est un sédatif

Pin
Send
Share
Send
Send



Pavot à Opium, ou Pavot Soporifique
Papaver somniferum
Taxon: Famille de pavot (Papaveraceae).
Anglais: Pavot à opium

Description:
La plante annuelle herbacée de pavot soporifique a une hauteur de 0,50 à 1,2 m et appartient à la famille des pavots. La tige du pavot au sommet est ramifiée, lisse, droite. Les feuilles de la plante sont entières, alternes, à lobes, oblongues. Les fleurs sont bisexuées, grandes, solitaires, à quatre pétales, roses, violettes, rouges ou blanches. Le fruit d'une plante est une boîte contenant de nombreuses graines. Le pavot hypnotique fleurit en juin - juillet et ses fruits mûrissent en août.
Le pavot est une plante ornementale cultivée principalement dans les potagers et les jardins.

Composition chimique:
Poppy hypnotic contient des huiles grasses, plus de 20 alcaloïdes, du phytostérol, des acides organiques et d’autres composés organiques.

Récolte:
La fabrication de médicaments provient des graines, du jus laiteux et des fleurs de la plante. Les pétales de somnifères coquelicot séchés s'étalant en une seule couche à l'extérieur à l'ombre. Les plantes à sève laiteuse reçoivent des boîtes vertes immatures incisées.

Propriétés pharmacologiques:
L'effet pharmacologique de la plante est provoqué par les alcaloïdes de la papavérine, de la codéine et de la morphine.
La papavérine détend les muscles lisses et réduit son tonus, elle possède des propriétés antispasmodiques.
La codéine réduit l'excitabilité du centre de la toux.
La morphine est utilisée comme somnifère et comme analgésique puissant, elle bloque la transmission des impulsions de douleur dans le cortex cérébral.

Utilisation en médecine:
La papavérine est utilisée dans l'asthme bronchique, les ulcères gastriques et duodénaux, l'angine de poitrine, l'hypertension, la migraine, les coliques hépatiques et rénales, la colite spastique.
La codéine fait partie de divers comprimés antitussifs.
La morphine est un analgésique pour les blessures, les coliques néphrétiques, une douleur intense associée à une pathologie des organes internes. La morphine réduit les émotions négatives: humeur dépressive, anxiété, peur. L'utilisation répétée de la morphine crée une dépendance, qui entraîne des troubles mentaux profonds.

Application:
Décoction contre l'insomnie
Dans un verre d'eau chaude, versez 10 g de somnifères aux fleurs de pavot, faites chauffer pendant une demi-heure dans un bain-marie à 100 degrés, puis laissez refroidir et filtrez. Utilisez avant le coucher sur une cuillère à soupe.

Teinture pour insomnie et fatigue mentale
100 ml de vodka versez 10 g de pétales de somnifère et laissez-les pendant 2 semaines dans un endroit sombre, en secouant de temps en temps, puis égouttez-les et retirez-les. Utilisez 15 gouttes trois fois par jour.

Dans les maladies de l'estomac (catarrhe)
Pétales de fleurs de pavot séchées en poudre. Utilisez 3 g de poudre trois fois par jour avant les repas.

Le jus de fruits frais de la tête de la plante aide à lutter contre les piqûres d'insectes.

Contre-indications:
Un traitement avec des plantes médicinales pavot soporifique doit obtenir de votre médecin. Les médicaments pour somnifères ne sont pas prescrits aux personnes âgées et aux enfants de moins de 2 ans. Aussi, ne les utilisez pas pour l'alcoolisme, les maladies du foie, l'anoxémie, la dépression respiratoire, l'asthme, l'emphysème.

Photos et illustrations:

Utilisation médicinale de somnifères

Les propriétés pharmacologiques du pavot sont dues aux alcaloïdes de la morphine, de la codéine et de la papavérine.

  • La codéine réduit l'excitabilité du centre de la toux. Cette substance fait partie de la plupart des médicaments contre la toux,
  • La papavérine a un effet antispasmodique. Il est utilisé avec ses dérivés pour traiter l’asthme, les ulcères, l’hypertension et l’angine de poitrine, les coliques hépatiques et rénales,
  • la morphine est utilisée comme puissant antidouleur et hypnotique depuis plus de deux cents ans. Lorsqu'il est exposé, il empêche la transmission des impulsions de douleur. Cela aide à réduire les émotions négatives - anxiété, peurs, humeur dépressive.

Le développement de la dépendance est un effet secondaire grave de la morphine. Avec l'utilisation prolongée peut développer une maladie mentale.

Dérivés de Maca

Il existe de nombreux médicaments à base de pavot:

  1. Paille de pavot (crue). Parties de pavot hachées et séchées, à l'exception de ses graines mûres. Brown gluant qui est utilisé pour fumer ou faire des mélanges à fumer.
  2. Opium transformé (opium). Le stupéfiant est obtenu en séchant le jus de boîtes de pavot non mûres et en le transformant par la suite. Il a l'apparence de la poudre. L'opium est fumé ou injecté.
  3. Omnopop. C'est un opium qui a été purifié à partir de substances de ballast. Disponible en ampoules, appliqué par voie orale ou par injection.
  4. La morphine. Il est considéré comme le principal alcaloïde de l'opium. Médicaments. Peut se présenter sous forme de poudres, comprimés, solutions.
  5. L'héroïne Stupéfiant synthétique à base de morphine. En termes d’effet narcotique, il dépasse plusieurs fois l’opium. Disponible en poudre, il est le plus souvent utilisé en injection, mais certains toxicomanes respirent par le nez.

Indications courantes d'utilisation des dérivés de pavot à opium

L’intoxication médicamenteuse causée par les opiacés se caractérise par plusieurs caractéristiques:

  • intoxication, semblable à l'alcoolique,
  • l'anticipation de la non-existence est la relaxation,
  • euphorie
  • un état de paix, de pacification, de détachement de ce qui se passe, un manque total de désir.

Les effets de diverses substances narcotiques sur la base des opiacés sont similaires, mais leur intensité, leur impact, leur durée et le moment où ils se produisent peuvent varier. L'usage prolongé de drogues entraîne l'apparition de troubles cérébraux, de vertiges et de maux de tête, de confusion et d'oubli, le seuil de douleur diminue et la réaction de l'élève à la lumière diminue. Ainsi, parmi les toxicomanes, l’élève ne réagit pas à l’absence de lumière, elle ne s’agrandit pas. Peu à peu, la vision commence à tomber. Le tube digestif est altéré, ce qui se manifeste en l'absence d'appétit et de nausée. De ce fait, le poids et la masse musculaire sont perdus. L'état des poumons et du système cardiovasculaire se détériore. La qualité de la peau diminue: la peau devient flasque, irritée.

Effet produit

L'utilisation de dérivés du pavot pour provoquer une intoxication médicamenteuse crée une forte dépendance et détruit la santé physique et mentale. Lorsqu'ils sont exposés au corps, les opiacés sont inclus dans le processus métabolique naturel en raison de leur similitude chimique avec les endorphines, les hormones de la joie, qui bloquent naturellement la transmission du signal de douleur au cerveau. Combinées aux récepteurs des cellules nerveuses, les endorphines empêchent la transmission de l'influx nerveux au cerveau. Les opiacés agissent également de la même manière. C’est pourquoi, lors de la prise de dérivés du pavot, on observe ce qui suit:

  • les opiacés réduisent progressivement le niveau de production de leurs propres endorphines par le corps humain, en les remplaçant,
  • tout en réduisant l'utilisation d'opiacés, il y a un manque flagrant d'endorphines,
  • Les récepteurs de la douleur qui ne sont pas bloqués par les endorphines ou leurs opiacés de remplacement commencent à fonctionner et transmettent l'influx nerveux au cerveau.

Ainsi, après avoir cessé de prendre des narcotiques à base d'opiacés, le cerveau humain reçoit de nombreux signaux de douleur, dans la plupart des cas - très intenses. C’est la raison pour laquelle l’utilisation d’opiacés et l’état de "rupture" en sont caractérisés par une douleur aussi intense. Les opiacés ont la capacité de s'accumuler dans les tissus et les organes du corps, les substances sont retirées du corps pendant une longue période avec l'abandon complet des substances narcotiques.

Pourquoi la dépendance aux opiacés?

Selon les experts, les opiacés provoquent une dépendance physique et mentale rapide, malgré le fait que la première fois que vous prenez des drogues chez une personne, vous avez toujours l'illusion qu'il n'y a pas de dépendance et que tout est sous contrôle. Les premiers signes d'une manifestation de dépendance sont le besoin croissant de prendre des médicaments, dont la fréquence est quotidienne. Progressivement, l'effet cesse d'être atteint et une augmentation de la "dose" de substance est nécessaire.

Syndrome d'abstinence mentionné ci-dessus avec douleur très forte et intense. C'est l'une des raisons pour lesquelles une personne ne peut pas refuser d'opiacés - une personne ne peut tout simplement pas supporter un tel état. La pression psychologique qu'éprouve un toxicomane à ces moments-là, ainsi que le soulagement procuré par les opiacés, contribue au développement rapide de la dépendance. Il est extrêmement difficile de la guérir - le plus souvent, le toxicomane est incapable de se débrouiller seul et a besoin de son traitement à l'hôpital. Il convient de rappeler qu’avec une utilisation prolongée et un traitement subséquent, il existe un risque de rechute en raison d’une dépendance psychologique persistante.

Conséquences de l'abus de drogues

Un impact négatif sur tous les systèmes du corps - le cerveau, le cœur et les vaisseaux sanguins, les poumons, le foie et les reins. Parmi les conséquences sont:

  • altération de la fonction de reproduction chez les femmes et les hommes
  • douleur musculaire
  • problèmes de puissance,
  • lésions cérébrales graves, troubles de la mémoire,
  • le développement de la maladie mentale
  • détérioration de la qualité de la vision et de l'audition.

La pire conséquence est la mort, qui est dans la plupart des cas une régularité, car tôt ou tard, le toxicomane bascule vers la forme sévère d'opiacés (l'héroïne).

Description de la plante

Boîtes à pavot - habitant papaveris
Pavot somnifères - papaver somniferum l.
Sem. Graines de pavot - papaveraceae.

Herbe annuelle cultivée 1-1,5 m de haut avec système racinaire central (Fig. 10.22).
Tige dressé, ramifié au sommet, densément feuillu, arrondi, nu, couvert d’une floraison cireuse bleuâtre.
Feuilles radicales pétiolées, elliptiques ou lancéolées, à larges dents en dents de scie ou à lobes entaillés le long du bord avec une marge en dents de scie, de 20 à 30 cm de long,
tige - largement elliptiques ou ovoïdes, de 10–20 cm de long, à marge dentée inégalement large, sessiles, staleux, nus, vert bleuâtre dus à un revêtement de cire.
Des fleurs solitaire sur le dessus des pousses, avec un double périanthe droit, bourgeons jusqu'à ce que les fleurs s'ouvrent, tombantes, nues. Tasse La couronne est composée de 4 larges pétales de couleurs différentes (du blanc au violet foncé), avec une grande tache sombre à la base des pétales. Étamines beaucoup, sommet de l'ovaire.
Le fruit - une boîte de forme ovoïde ou presque sphérique, de 2 à 5 cm de diamètre, s'ouvre dans des trous, au sommet se trouve un stigmate ligneux multivoies sessile élargi en forme de disque. La boîte est verte au début, juteuse, jaune paille mûre, sèche.
Les graines nombreux, très petits, en forme de rein, de presque blancs à gris-noirs.
Toutes les parties de la plante contiennent du jus laiteux blanc contenant des alcaloïdes, le plus souvent dans des boîtes immatures. Les graines de pavot sont comestibles, ne contiennent pas de jus de lait ni d'alcaloïdes. Il fleurit en juin, les graines mûrissent en juillet - septembre.

En médecine

Du point de vue de la médecine, le plus précieux pour représenter le genre de pavot est le pavot ou le pavot à opium (Papaver somniferum L.). Son jus laiteux contient des alcaloïdes tels que la morphine, la codéine et la papavérine. Les préparations de morphine sont un analgésique narcotique et ont un puissant effet analgésique. La codéine réduit l'excitabilité du centre de la toux, il est donc demandé dans les médicaments antitussifs. Papaverine apaise les spasmes des artères, les muscles lisses des bronches et des intestins. Papaver rhoeas est populaire dans la médecine traditionnelle. Les thés, les infusions et les décoctions de celui-ci sont efficaces comme sédatif et anesthésique légers, ils sont utilisés pour soulager la toux, la dysenterie, l’indigestion, accompagnée de diarrhée, dans certaines maladies de la vessie.

Contre-indications et effets secondaires

Une somnolence, une bradypnée, une constipation, des nausées, des vomissements, des problèmes de miction, des troubles du système nerveux central sont parmi les effets secondaires d'une dose inadéquate ou d'une utilisation prolongée de médicaments dérivés du pavot à opium et du pavot. Différents médicaments du pavot ont des contre-indications différentes, mais, en règle générale, ils ne sont pas prescrits aux femmes enceintes, aux mères allaitantes, aux enfants de moins de 2 ans, aux personnes âgées, ainsi qu'aux personnes souffrant de maladies respiratoires, du foie, de calculs biliaires, de maladies de l'appareil digestif, de troubles du rythme cardiaque, a subi des lésions cérébrales. Les médicaments à base d'alcaloïdes de pavot et ceux qui ont des problèmes d'alcool sont contre-indiqués.

Il convient de rappeler que la plupart des drogues produites à base de pavot sont des substances narcotiques, ce qui signifie qu’elles peuvent créer une dépendance, conduire à une toxicomanie, qui détruit le système nerveux, entraînant la désintégration de la personnalité et aboutissant parfois à une mort prématurée. Les préparations à base de pavot à opium ne doivent être prises qu'après avoir consulté votre médecin, conformément à son rendez-vous et en respectant la posologie prescrite.



En cuisine

Les graines de pavot sont largement utilisées dans la cuisine de nombreux pays. Ils sont saupoudrés de pâtisseries - bagels, brioches, beignets, pain, ajoutés aux biscuits et à la crème. Trituré dans des mélanges de curry indien. À partir des graines de pavot moulues en une pâte, mélangées à du beurre, du miel liquide ou du lait sucré, vous obtenez une pâte qui va dans la garniture pour divers rouleaux, croissants et tartes. À partir des graines de pavot, des graines hypnotiques et de l’huile de pavot, conviennent aux vinaigrettes, aux arômes de pâte et à la friture.

Dans le jardinage

Pavot - une magnifique plante ornementale. Les jardiniers l'aiment pour la richesse des couleurs, des formes et des tailles, la facilité de culture et l'endurance, pour un arôme agréable. Coquelicot - une fleur lumineuse, attirant toujours l'attention. En floriculture, les variétés de pavot orientales (Papaver orientale) sont les plus utilisées.

Dans d'autres domaines

L'huile de maca est un produit cosmétique populaire, riche en vitamine E essentielle pour la peau, qui s'ajoute aux savons et aux hydratants.

Les artistes aiment l’huile de pavot parce qu’ils considèrent que les peintures qui en sont basées sont plus résistantes et pigmentées. Dans l’industrie pharmaceutique, l’huile de graines de pavot est utilisée pour préparer des préparations enrichies en iode.

Classification

Pavot (lat. Papaver) - genre de plantes de la famille des pavots (lat. Papaveraceae). Au total, il y a jusqu'à 100 espèces de différents coquelicots dans le genre, dont beaucoup ont également leur propre sous-espèce. Le plus répandu est le coquelicot (Papaver rhoeas en latin) - une mauvaise herbe maligne et en même temps un médicament populaire en médecine traditionnelle. En pharmacologie, le pavot est utilisé pour les somnifères (Papaver somniferum L.). Des scientifiques russes ont identifié dans cette espèce de pavot huit sous-espèces présentant des caractéristiques morphologiques et économiques différentes.

Description botanique

Les plantes du genre pavot sont des annuelles, des bisannuelles et des plantes vivaces produisant de la sève laiteuse. Leur tige est plus souvent développée, mais il existe aussi des coquelicots sans tige. Les feuilles des coquelicots pinnatisectes, poilues, moins souvent nues. Les fleurs solitaires, grandes, souvent colorées dans diverses nuances d'écarlate, peuvent être blanches, oranges, violettes, roses, lilas et même jaunes. La formule d'une fleur de pavot est P2L2 + 2T∞P (4-20). Le fruit est un seul nodule, à la fois cylindrique et en forme de club, sphérique et ovoïde.

Le pavot hypnotique (Papaver somniferum L.) est une plante annuelle. Sa tige érigée de couleur vert bleuâtre atteint 150 cm de hauteur. La racine du pavot est une baguette hypnotique, légèrement ramifiée, allant sous terre de 15 à 20 cm de profondeur. Les feuilles basales sont rassemblées dans une rosette, tige: feuilles apicales de feuilles de pavot soporifiques, ovales ou oblongues-ovales, à dents pointues, larges et larges, à la tige large, striées le long des bords. Les grandes fleurs sont situées au sommet de la tige, de une à dix fleurs sur chaque plante, cela dépend du nombre de branches. Les bourgeons avant la révélation de fleurs tombantes, mais avant que la fleur ne fleurisse, ils se redressent. Calyx se compose de deux sépales coriaces, ils tombent lorsque la fleur fleurit. Corolle de pavot, somnifère à quatre feuilles, à pétales arrondis ou largement ovales, de couleur rouge, blanche, rose ou violette. À la base des pétales - "oeil". Les étamines sont nombreuses, avec des fils violets ou légers et des anthères oblongs jaunes. Le pistil a un seul nodule supérieur. Le stigmate de pavot à opium reste sur le fruit, il est sessile, étoilé, avec les rayons reliés dans un disque monolithique. Le fruit est une boîte d'une longueur maximale de 7 cm et d'une largeur maximale de 3 cm, contenant de nombreuses petites graines. Dans l'opium, les variétés de graines de pavot sont blanches ou jaune pâle, les graines oléagineuses - noires, bleues et grises. Papaver rhoeas (Papaver rhoeas) - une plante annuelle ou bisannuelle de 30 à 80 cm de hauteur. Les fleurs de cette espèce de pavot sont ovales ou rondes, violettes, rouges, roses ou blanches avec un "œil" noir, des filaments d'étamines de couleur noire ou rouge. Une boîte de pavot samoseyki sphérique ou largement obovale, atteignant 3 cm de long.Les graines dans la boîte de cette variété de pavot peuvent atteindre 50 000 et restent viables pendant des années.

Propagation

Les coquelicots fleurissent sur la plupart des terres. On les trouve en Eurasie, en Afrique et en Amérique du Nord.

Родиной снотворного мака считается передняя Азия. В диком виде он встречается в Южной Европе, Африке, на острове Кипр, а также на Азорских островах. En Russie, le pavot hypnotique est cultivé principalement dans les régions de Kuibyshev, Ulyanovsk et Voronezh. Cette culture nécessite des sols fertiles avec de bonnes propriétés physiques.

Papaver Rheas prospère en Europe centrale, orientale et méridionale, en Afrique du Nord et en Asie occidentale, dans le Caucase et en Amérique du Nord. Il préfère les sols sablo-limoneux, bien drainés et ensoleillés, mais peut également pousser sur des pentes rocheuses.

Préparation des matières premières

Les parcelles de couchage sont récoltées sous forme d'opium à partir de variétés d'opium, de graines et de capsules libérées - d'oléagineux. Suc laiteux de la plante, épaissi à l’opium, collecté 10 à 20 jours après la floraison de la plante, lorsque la boîte devient élastique. Il est souvent coupé avec des couteaux spéciaux à deux ou trois lames. Les coupes sont généralement effectuées de 10 h à 16 h et la même chose est recueillie tôt le matin du lendemain, vers 5 heures. Après deux jours, la procédure est répétée. Chaque boîte peut être coupée encore 2 à 6 fois. Les graines sont récoltées quand elles commencent à «bruisser» dans des boîtes, et les boîtes elles-mêmes deviennent brunes. Si le but de la collecte est de créer des boîtes dans lesquelles on obtient ensuite de la morphine, elles sont récoltées à maturité, deux semaines après la floraison du pavot.

Dans le coquelicot, la matière première médicinale est constituée par les pétales. Ils sont récoltés immédiatement après la floraison et séchés jusqu'à décoloration. Le nom pharmaceutique des matières premières obtenues est Rhoeados flos.

Composition chimique

Divers chercheurs ont jusqu'à 26 alcaloïdes dans le jus de pavot. La plupart dans la morphine de la plante, il y a aussi une quantité suffisante de narcotine, codéine, narpéine et papavérine. Au total, la composition en alcaloïdes de l'opium peut atteindre 30%. En outre, il contient des protéines, de l'eau, du caoutchouc, du sucre, du mucus, de la cire et du goudron. Dans les graines de pavot hypnotiques à 52% d'huile.

Propriétés pharmacologiques

En médecine officielle, seules les matières premières dérivées de somnifères au pavot sont utilisées. Ses propriétés pharmacologiques sont associées à certains des alcaloïdes contenus dans celui-ci, principalement la morphine. Cet alcaloïde affecte le système nerveux central, réduit la sensibilité à la douleur, inhibe la région thalamique, complique la transmission des impulsions douloureuses, l'insomnie sur la base de la douleur est hypnotique, réduit l'excitabilité des centres respiratoire, vomissant et antitussif, inhibe la motricité et l'activité sécrétoire de l'estomac et des intestins. Sous l'influence de la morphine, le seuil de sensibilité à la douleur augmente, la réaction émotionnelle à la douleur est réduite, la peur et la douleur sont réduites et l'euphorie se produit. Associée à d'autres hypnotiques narcotiques et à des anesthésiques locaux, la morphine améliore leur action.

L'utilisation répétée et prolongée de la morphine provoque le morphinisme - une dépendance douloureuse au médicament. Il s'accompagne non seulement de troubles mentaux profonds, mais également de modifications pathologiques des organes internes.

La morphine a de nombreux effets secondaires: arythmies cardiaques, fonctions digestives, constipation, nausées et vomissements. Ils sont éliminés en doses uniques d'agents anticholinergiques.

La codéine est un autre alcaloïde majeur dérivé du pavot à opium et qui est devenu la base de nombreux médicaments. Comme la morphine, il s’agit d’un analgésique narcotique, mais avec des propriétés analgésiques plus mal exprimées et des effets secondaires moins graves. Les doses thérapeutiques de codéine ne conduisent pas à une dépression de la respiration et de l'activité cardiaque, aux fonctions du tractus gastro-intestinal, et la capacité de l'alcaloïde à inhiber le centre de la toux est non seulement préservée, mais également plus prononcée. Par conséquent, les médicaments à base de celui-ci sont principalement utilisés pour la toux.

Synthétisez les graines de pavot et la papaverine, propriétés myotropes et antispasmodiques. La papavérine augmente le débit volumétrique du flux sanguin coronaire et prévient les spasmes des vaisseaux coronaires. Elle a un effet sédatif sur le système nerveux central.

La morphine est utilisée comme puissant analgésique pour diverses maladies, processus inflammatoires et traumatismes. Il est prescrit aux personnes atteintes de tumeurs malignes, coliques intestinales et rénales, infarctus du myocarde, pour soulager les douleurs aiguës. Il agit également comme anesthésique en préparation des opérations et dans la période postopératoire. Parfois, la morphine est prescrite aux personnes souffrant d'insuffisance cardiaque aiguë afin de soulager la toux et l'essoufflement causés par les effets secondaires. Les propriétés analgésiques de la morphine permettent aux patients de supporter des procédures extrêmement douloureuses associées à des examens radiologiques de l'estomac, du duodénum et de la vésicule biliaire.

La codéine est utilisée pour calmer la toux. En thérapie complexe, en association avec l'analgine, l'amidopyrine ou le phénobarbital et la caféine, la codéine est prescrite pour les névralgies et les maux de tête.

La papavérine est utilisée dans des préparations efficaces contre l'hypertension, l'angine de poitrine, la migraine et d'autres effets spasmodiques des vaisseaux sanguins, l'asthme bronchique et les spasmes des muscles lisses de la cavité abdominale.

Utilisation en médecine traditionnelle

Dans la médecine traditionnelle moderne, les propriétés médicinales des graines de pavot (Papaver rhoeas) sont plus souvent utilisées. La teinture de ses pétales est prise pour insomnie, toux, palpitations cardiaques, fièvre, diarrhée et miction involontaire sont traités, pris avec une trachéite et une bronchite. Il a un effet sédatif, anesthésique doux et hypnotique, ainsi qu’un astringent, un expectorant et un diaphorétique. Les pétales écrasés sont utilisés en externe comme styptiques. Un extrait des graines de cette espèce est considéré comme un agent antitumoral efficace.

D'autres coquelicots sont également utilisés. La décoction de graines de pavot soulage les oreilles et les maux de dents, elle aide à améliorer la digestion. Une décoction de racines de pavot a été administrée pour traiter l'inflammation des composés nerveux et les maux de tête. Les jeunes inflorescences et les graines non mûres ont été comprimées, et le jus résultant a été digéré et utilisé comme sédatif, hypnotique, relaxant et antidouleur, ils ont été traités avec une bronchite. Les feuilles de pavot étaient cuites à la vapeur, broyées et utilisées comme compresse pour se débarrasser des verrues, soigner les contusions, les tumeurs et les articulations douloureuses. Dans le même but, ils ont écrasé et utilisé des têtes de plantes vertes et immatures. Utilisé fonds de pavot et de gloire antihelminthic.

Historique

Les scientifiques attribuent l'apparition de coquelicots à 5 000 g BC. Une image de ses couleurs peut être trouvée sur les murs des tombes égyptiennes. Dans la mythologie grecque, le coquelicot était étroitement associé à Demeter - la déesse de la fertilité et de l’agriculture, ainsi qu’à Hypnos - le dieu du sommeil, qui devait même poser des coquelicots sur l’autel. Dans son Odyssée, Homer a écrit sur le pavot en tant que médicament capable d’atténuer les chagrins. Il décrit comment Elena mélange le jus de pavot au vin de Télémaque, souffrant de l’impossibilité de trouver un père. À l'Est, du thé au pavot était servi lors d'un enterrement afin d'apaiser le chagrin.

Les grands guérisseurs de l'Antiquité ont maintes fois décrit les propriétés curatives du pavot. L'une des premières concernant les méthodes d'extraction et d'utilisation de l'opium a été écrite par Hippocrate. Il l'a qualifié de somnifère et de drogue. Selon Galen, l'opium devrait être utilisé pour les maux de tête chroniques, les vertiges, l'épilepsie, la surdité, l'asthme et la toux, les coliques et la jaunisse, la lèpre et l'angoisse, les maladies des yeux et la pneumonie. L'opium était l'un des premiers antidépresseurs.

Au 16ème siècle, des progrès importants ont été réalisés dans le traitement de l'opium. Le célèbre guérisseur Paracelsus a inventé le laudanum - un esprit de teinture à la morphine. Cependant, la composition originale contenait encore, entre autres choses, des perles broyées, du caviar de grenouille et de l'extrait de henbane. Au début du 19ème siècle, ils ont appris à extraire la morphine de l'opium, l'héroïne à la fin.

Pendant longtemps, les médecins étaient dans une ignorance heureuse, ils ne devinaient pas une possible toxicomanie ni des effets secondaires des médicaments à base d'opium. Laudanum a été administré à des bébés pour soulager les coliques, des enfants plus âgés et des adultes ont été prescrits pour la toux et la diarrhée, et les femmes ont pris loudanum pour des douleurs menstruelles. La morphine a attiré la bohême. Sous son influence, Elizabeth Browning, Lewis Carroll, Charles Baudelaire, Thomas de Quincey ont écrit leurs symphonies Berlioz et ce n'est pas une liste complète. Mais en donnant de l'inspiration aux créateurs, l'opium en a pris trop, asservissant ses connaisseurs. Les guérisseurs eux-mêmes sont devenus dépendants des opiacés. L'histoire racontée par Mikhaïl Boulgakov dans le roman «Morphine» est non seulement autobiographique, mais aussi très typique de cette époque. Ce n’est qu’au milieu du XXe siècle qu’il a été possible de se faire une idée plus complète des propriétés cicatrisantes et destructrices des préparations d’opium.

Littérature

1. «Dictionnaire Botanico-Pharmacognostic», édité par KF Blinova. et Yakovleva GP, Moscou, Lycée, 1990 - 208 p.

2. Turova A.D., Sapozhnikova E.N., «Les plantes médicinales de la SSR et leur application», quatrième édition, Moscou, Médecine - 54-56 p.

3. Atlas des plantes médicinales de l'URSS, publié par N. Tsitsin, Édition nationale de littérature médicale de Moscou, 1962– 330-333 p.

4. “Plantes médicinales” Manuel de référence édité par N.I. Grinkevich., Moscou, Lycée, 1991 - 190 p.

5. Mishenin I.D. «Les plantes médicinales et leur application», sixième édition, Minsk, Science et technologie, 1975, 165-166 p.

6. «Dictionnaire encyclopédique des plantes médicinales, des huiles essentielles et des plantes toxiques», publié sous la direction de G. Ogolovets, Éditorial de la littérature agricole, Moscou, 1951 - 218-220 p.

Pavot à opium (hypnotique): description botanique

Aujourd'hui, une plante herbacée annuelle, atteignant une hauteur de 1 à 1,2 m, est appelée pavot endormi.. Presque toutes ses parties sont complètement nues ou recouvertes de poils simples, principalement sur les pédoncules et sur les nervures des feuilles.

Tiges et feuilles

La tige vert bleuâtre du pavot hypnotique est dressée, absolument lisse et légèrement ramifiée au sommet. Les feuilles, sur la base de leurs caractéristiques externes, peuvent être divisées en deux groupes: les feuilles inférieures sont placées sur de petits pétioles et passent progressivement dans la plaque elle-même, et les feuilles supérieures sont entièrement sessiles, avec une plaque légèrement ondulée bleuâtre et oblongue (sa longueur est de 10 à 30 cm).

Ils ont un bord déchiqueté ou une fin à loupe entaillée.

Fleurs et fruits

Les grandes fleurs actinomorphes de la plante sont situées sur des pédoncules épais et longs, qui peuvent être nus ou à poils légèrement bombés.

Tous sont célibataires et se trouvent tout en haut des branches de la tige. Jusqu'à la divulgation même, les boutons ovales nus et coriaces sont à l'état tombant. La longueur des futures fleurs est de 1,5 à 3 cm. Avant l'ouverture, elles se redressent toutes et les deux sépales coriaces à l'intérieur du bonnet tombent.

La corolle de dix centimètres est formée de quatre pétales arrondis ou largement ovales de couleur rouge, rose, blanche ou violette avec la même tache violette ou jaune à la base.

De nombreuses étamines sont librement placées dans plusieurs cercles. Leurs fils peuvent être à la fois sombres et clairs, avec un épaississement au-dessus du milieu.

Anthères - légèrement allongés, gynetsy - coenycarpiques, créés à partir d'une variété de carpelles accrétés. L'ovaire est généralement supérieur, avec plusieurs ovules. La floraison du pavot à opium peut être observée de mai à août et, à la fin de ce processus, les fruits apparaissent sur les plantes, représentées par de courtes boîtes cylindriques ou presque sphériques d'environ 2 à 7 cm de longueur, légèrement rétrécies et se transformant en une patte bien marquée et assez longue.

Le fruit est numéroté à un numéro, avec des partitions partielles et de nombreuses petites graines. Le disque lamina est plat, avec des dents prononcées et 8-12 rayons.

Toutes les graines contenues sont assez denses, avec endosperme huileux. Ils atteignent 1–1,5 mm de diamètre et sont considérés comme complètement mûrs vers la fin juillet ou le début septembre.

Étudier la composition

Pendant toute la période de développement, la composition chimique du pavot décrit peut varier. Ainsi, au stade initial, environ 20% du jus sec laiteux, appelé opium, est présent dans la partie aérienne de la plante. C’est dans sa composition que sont contenus 10 à 25% de la quantité totale d’alcaloïdes d’isoquinoléine, dont la moitié sont des substances narcotiques morphiniques.

La papaverine, la codéine, la thébaïne et certains autres ingrédients utilisés aujourd'hui à des fins médicales. Dans le même temps, on ne trouve que de 0,3 à 0,5% de morphine dans des boîtes entièrement matures de pavot à poil étroit, ce qui est beaucoup moins que dans les premiers stades de la formation des fruits.

Utilisation et application en médecine

La morphine, la codéine et la thébaïne isolées de l'opium sont largement utilisées dans la médecine officielle des temps modernes, car elles possèdent les propriétés suivantes:

  • morphine il peut même supporter des manifestations douloureuses graves et est considéré comme un analgésique narcotique (son utilisation est appropriée en cas de blessures graves, de maladies oncologiques et de problèmes cardiaques),
  • codéine réduit l'irritabilité du centre nerveux et est utilisé avec succès pour créer des médicaments antitussifs,
  • thébaïne, comme la morphine, est un analgésique d’origine narcotique, aidant ainsi à faire face aux crises de douleur graves.
Parmi les produits les plus populaires contenant de la morphine, on peut distinguer une solution injectable à un pour cent de chlorhydrate de morphine, des solutions injectables de Morphilong (0,5%) et Omnopon (1% ou 2%). Tous sont utilisés comme analgésiques puissants. La codéine fait partie intégrante des médicaments "Codelac", "Codeterpin" et de Bechterew.

Différences d'opium de coquelicot décoratif

Malheureusement, de nombreuses personnes qui collectent des graines de pavot ne s’interrogent pas sur l’origine et les variétés de la plante, qu’elles prennent comme matière première.

Bien sûr, ces produits seront toujours caractérisés par une grande quantité d’huile de pavot, mais pour se protéger de l’utilisation d’opiacés, il est conseillé de connaître les différences externes entre les aliments et les somnifères.

Les cultures ornementales que l'on trouve souvent sur le territoire de notre pays comprennent principalement le pavot oriental de longue date et le pavot de Shirley, également appelé auto-graine. Les deux variétés se caractérisent par des pétales de fleurs très vives, dont la palette commence aux tons orange et se termine aux riches nuances de rouge. À titre de comparaison, les pétales des plantes à opium sont pâles, bleu violet. Dans certaines variétés décoratives, les plaques de la feuille sont presque les mêmes que dans le somnifère, mais les fleurs seront de toute façon très lumineuses et perceptibles.

Est-il possible de faire pousser du pavot comme plante d'ornement?

La plante décrite est interdite de culture dans de nombreux pays, et en Ukraine, en Biélorussie et en Russie, sa culture dans les parcelles de datcha impose une responsabilité assez grave. Examinons de plus près les nuances de cette question.

Tenant compte des propriétés narcotiques du pavot, sa culture à des fins de commercialisation (que vous prépariez des tartes ou si vous avez vraiment une intention malveillante) permet de délivrer une licence appropriée. Cela est indiqué à l'article 7 de la loi sur les drogues et à l'article 9 de la loi sur les licences.

Étant donné que la ferme est considérée comme une forme d'activité entrepreneuriale et qu'elle est dans la plupart des cas enregistrée en tant qu'entité légale, l'agriculteur a toutes les chances d'obtenir la licence requise. Avec une liste complète des documents requis à cet effet, chaque citoyen peut se familiariser avec la ressource officielle du ministère de l'Intérieur. Parmi les variétés de pavot pouvant être cultivées, on trouve les variétés Berkut, Victoria, Volynsky, Grey, Terlach, Zhar, Krivotulsky, Kristall, Coral et quelques autres.

Un point important est le fait que tous les travailleurs employés doivent être des adultes, capables et ne pas avoir de casier judiciaire, et que l'agriculteur doit fournir toutes les conditions pour la sécurité des produits tout en prévenant le risque de vol.

Quant à l'achat de semences pour la culture de ces plantes, elles doivent être conditionnées et reproductives, et fournies par les sujets de la production de semences, qui figurent dans le registre national des producteurs.

Le pavot à opium figure sur la liste des stupéfiants de la Fédération de Russie, mais les agriculteurs peuvent également être punis pour la culture de plantes d’un diamètre de 2 à 5 cm ou plus.

La plupart d'entre eux sont des annuelles, bien que l'on trouve parfois des plantes vivaces (par exemple, un pavot oriental, qui a été aimé par de nombreux jardiniers). Dans le décret gouvernemental numéro 934 figurant sur la liste des plantes interdites, ces variétés sont énumérées:

  • somnifères,
  • setiform
  • bractée
  • est.

Au cours des dernières années, le ministère de l'Industrie et du Commerce a parlé de la nécessité de légaliser la culture du pavot à opium dans une ferme, en défendant son point de vue en fonction de sa valeur à des fins médicales. Toutefois, pour le moment, les modifications pertinentes de l'article 18 de la loi sur les stupéfiants n'ont pas encore été apportées, ce qui signifie que la même responsabilité administrative ou pénale est engagée pour les plantations de ces plantes.

En Biélorussie

Les citoyens biélorusses sont punis pour avoir cultivé des plantes interdites avec amende, voire emprisonnement, s’il s’agit de la culture ou de la transformation en masse de plantes destinées à la fabrication de stupéfiants à des fins de commercialisation. C'est ce que dit le 16ème article du code administratif de la République du Bélarus.

Однако из каждого правила есть исключение, и в случае с опийным маком им является проведение научной деятельности. Разумеется, организация или физическое лицо должно иметь все соответствующие документы, подтверждающие его статус.

Декоративные виды не запрещены к культивации, но при этом каждый садовод обязан проследить, чтобы произрастающие растения точно не были запрещены.

Pour se protéger d'éventuels problèmes, de nombreux citoyens préfèrent ne pas cultiver du pavot, ce qui a une certaine logique: certaines espèces sont vraiment très similaires aux espèces décoratives, mais elles contiennent des opiacés. En bref, si vous n'avez pas étudié en profondeur toutes les exigences de la législation locale concernant la possibilité de cultiver des plantes interdites dans votre région, il est préférable de ne pas le risquer.

Plantez d’autres belles fleurs sur votre parcelle, d’autant plus que vous pouvez acheter du pavot tout préparé pour l’alimentation dans presque toutes les épiceries.

POUR TOUS ET SUR TOUT

Le pavot à opium est généralement reconnu comme un cultivar d’une plante. Beaucoup croient encore que le premier pavot somnolent a commencé à se développer en Asie. Cependant, en réalité, l’Europe centrale et méridionale est le berceau du pavot à opium. Le pavot était cultivé dans le nord de l'Italie, en Suisse et dans le sud de l'Allemagne pendant le néolithique. À cette époque, le pavot à opium était utilisé à la fois comme source de nourriture et comme plante à base de houblon. Malheureusement, il n'a pas encore été possible de déterminer avec exactitude quand les gens ont commencé à faire pousser du pavot dans les régions du sud et du nord. Le peuple germanique a grandi soporifique au pavot dans des champs de pavot, connus sous le nom d'odainsackr. Le pavot à opium était considéré comme une plante cicatrisante ayant un effet cicatrisant.

Le pavot à opium est l’une des plantes médicinales les plus importantes de l’histoire des produits pharmaceutiques. Poppy hypnotic contient du latex (sève de la plante), connu dans l'Antiquité comme les larmes de la lune ou les larmes d'Aphrodite. Lorsque le latex est exposé à l'air, il se coagule en une masse brune, appelée opium brut.

La première mention du pavot soporifique est enregistrée dans le tableau sumérien (3000 ans avant JC), où le pavot à opium est décrit comme une «plante du bonheur». La première mention littéraire des somnifères au pavot se trouve dans l'Iliade d'Homère. Le mot "opium" vient du grec "opion", qui vient du mot "opos", qui se traduit par "sève de la plante". Les archives romaines montrent que les Gaulois connaissaient bien l'hypnotique du pavot et ses propriétés. Valafrid Strabo (809-849), dans son poème Hortulus (Hortulus), a loué les effets psychoactifs du pavot à opium. Les Vikings utilisaient des somnifères à base de pavot à des fins médicales, ainsi qu’en tant que plante enivrante.

À l'heure actuelle, nous ne savons toujours pas quand les Égyptiens ont commencé à utiliser le pavot. Certains auteurs ont suggéré que le pavot soporifique était déjà connu et était utilisé à tous les égards pendant l'Ancien Empire. D'autres auteurs soutiennent que les Égyptiens se sont rencontrés, ont compris les plantes et ont commencé à utiliser du pavot au pavot à la fin de l'Antiquité.

En Chine, l'opium a été enregistré au troisième siècle, ce qui indique que les Chinois ont utilisé tôt les somnifères au pavot. Le médecin chinois Hua Tuo a utilisé du pavot à opium et du chanvre (Cannabis indica) lors d'interventions chirurgicales. Le scientifique arabe Avicenne, considéré comme le plus important médecin du Moyen Âge, est connu comme le «père du sommeil» parce qu'il a introduit l'utilisation de l'opium dans la médecine islamique.

Au XVe siècle, l'opium était apparemment considéré comme l'un des meilleurs aphrodisiaques, car il était utilisé en grande quantité. Au Siam (Thaïlande), l'opium est très prisé des rois d'Ayutthaya depuis le XIVe siècle. Cependant, la culture des somnifères pour le pavot et la production de l'opium ont été concentrées entre les mains des tribus des collines, qui comptent toujours parmi les plus importants producteurs. Au Moyen Âge, l'opium était inclus dans toutes les pharmacopées européennes. Les préparations d'opium ont été utilisées comme anesthésie.

En 1670, le médecin anglais Thomas Sydenham inventa une incroyable teinture médicinale à base de vin. La teinture a été préparée en mélangeant du pavot à opium, des graines de safran (Crocus sativus), de la cannelle (Cinnarnomum verum) et des clous de girofle secs (Syzygium aromatic). Jusqu'au XIXe siècle, l'opium était l'un des médicaments les plus efficaces de tous les médicaments universels. Les plantes hypnotiques et dérivées du pavot ont également été utilisées comme substances intoxicantes.

Au dix-septième siècle, l'opium était l'un des principaux produits commerciaux de la Compagnie néerlandaise des Indes orientales. La morphine, isolée de l'opium par le pharmacien allemand Serturner en 1805, a été la première substance végétale pure à être extraite, mais également abordable. Cet événement est devenu révolutionnaire dans l'industrie pharmaceutique.

Mac Opium est devenu connu pour le travail de nombreux auteurs du XIXe siècle. Thomas de Quincy (1785-1859) affirmait que l'opium est une panacée, un remède universel, "un baume mystérieux pour la réalisation de tous les désirs humains".
La guerre de l'opium de 1840-1842, initiée par les Britanniques uniquement pour des raisons économiques, entraîna des changements fondamentaux dans la politique mondiale et les formes du commerce international. En 1920, l'usage de l'opium acquit une forme sociale qui menaçait la classe dirigeante. En fin de compte, cette utilisation de l'opium a conduit à une interdiction mondiale de la substance.

Le pavot à opium est commun dans toutes les régions du monde en tant que cultivar. Les vastes zones de production de graines de pavot, tant pour l'industrie pharmaceutique que pour la production illicite d'héroïne, sont situées dans le nord de la Thaïlande, en Asie centrale, en Turquie, au Mexique, en Tasmanie et en Autriche. En Suisse, le pavot à opium ne pousse que sous forme sauvage.

Les somnifères Coquelicot se reproduisent facilement grâce aux graines des plantes qui doivent être plantées dans le sol au printemps. Les graines de pavot à opium germent dans les dix à quinze jours. Les jeunes gaules de pavot soporifique ne tolèrent pas la transplantation ni les changements brusques de température. Une fois que le pavot a poussé une fois dans le sol, il vaut la peine de s’assurer que la plante germe au même endroit l’année prochaine. Les somnifères pour pavot se propagent assez facilement par eux-mêmes, dispersant les graines pendant la maturation des capsules végétales. Le pavot à opium peut également devenir une plante sauvage et se développer dans les territoires voisins. Lors de la récolte des coquelicots, il faut veiller à laisser intactes les boîtes (capsules) de certaines plantes, afin qu'elles mûrissent et produisent des graines l'année suivante.

Le pavot à opium prospère mieux dans les sols chauds, riches en nutriments et contenant de grandes quantités d'humus. Les somnifères Coquelicot préfèrent les sols riches en calcaire.

Les parties psychoactives du pavot soporifique sont les fruits, le latex, les graines, les feuilles, les racines des plantes.

Le pavot hypnotique est une plante annuelle qui se caractérise par une racine pivotante à partir de laquelle se développe une base perpendiculaire simple ou légèrement ramifiée. La plante peut atteindre 175 cm de hauteur. Le pavot à opium se caractérise par des feuilles oblongues verdâtres gris-bleu, moins souvent, plus ou moins dentelées. Les longues tiges sur lesquelles se trouvent les fleurs de pavot peuvent être nues ou légèrement velues. Sur une tige, il y a toujours une fleur à quatre pétales, dont la couleur peut différer. Les somnifères pour fleurs de pavot peuvent être blancs, roses, violets, bleutés, rouge pâle, rouges, rouge foncé ou presque noirs. Le pilon lui-même est semblable à une boîte de somnifères au pavot. La boîte (capsule, fruit) du pavot à opium est lisse, ronde et en forme de couronne. Une boîte de somnifères au pavot mesure de 2 à 6 cm, en fonction du climat, du lieu de croissance, de la variété, etc. Une boîte de pavot peut contenir jusqu'à deux mille petites graines en forme de rein. Les graines de pavot à opium peuvent être jaune clair, marron, bleu-vert ou noir. En Europe centrale, les fleurs soporifiques du pavot fleurissent en juin et juillet. Les fruits du pavot à opium mûrissent en août.

Les somnifères au pavot étaient utilisés dans l'alimentation de la culture minoenne pour obtenir les états extatiques nécessaires aux rites religieux. En Crète, des magiciens et des chamanes prédisaient l'avenir, sous l'influence de l'opium.
Vers 1300-1250 av. J.-C., le pavot était utilisé comme encens. Lors de la combustion de somnifères au pavot, les vapeurs étaient inhalées pour produire un effet intoxicant (gaieté, oubli, extase).

Dans le monde antique, le pavot soporifique était considéré comme la nourriture de dragons magiques, une plante mystérieuse et magique qui contribue à la réalisation de rêves agréables. Selon Théocrite, un coquelicot à opium a émergé des larmes d’Aphrodite quand elle a pleuré son jeune amant, Adonis. Le pavot était sacré pour de nombreux dieux et déesses.

Dans l'Antiquité tardive, les graines de pavot à opium ont été brûlées et la fumée inhalée pour une variété de rituels. La plante de pavot symbolisait également le rêve prophétique. L'opium était utilisé comme encens sacré. Les somnifères au pavot, ainsi que l'opium, occupaient une place importante dans le culte religieux de la guérison des temps anciens.

Pin
Send
Share
Send
Send