Informations générales

Cheval andalou: origine et caractéristiques

Pin
Send
Share
Send
Send


Cheval de race andalouse - le plus célèbre et le plus populaire d’Espagne. Aux XVI - XVIII siècles, a reçu une reconnaissance mondiale. Les chevaux andalous étaient dans les écuries de nombreux seigneurs et monarques européens. Les représentants de cette race ont été considérés à juste titre comme aptes aux opérations militaires et aux défilés solennels.

Depuis le début du XIXème siècle, un cheval anglais de race pure a été largement reconnu. Une nouvelle ère est arrivée: le cheval andalou (vous pouvez voir la photo dans notre article) n’était plus tellement demandé, sa renommée et sa popularité ont commencé à décliner. Les hippodromes ont changé les arènes, le célèbre manège espagnol a disparu. Les bonnes vieilles traditions ont en quelque sorte été préservées à Saumur et à Vienne.

Retour des andalous

Le cheval andalou a été oublié pendant de nombreuses années jusqu'à la toute fin du XXe siècle. À cette époque, l’utilisation du cheval dans l’agriculture avait cédé le pas au divertissement et au sport. Les éleveurs de chevaux se sont intéressés aux nouvelles races, mais également aux races préservées mais oubliées. On les appelle aujourd'hui «roches baroques»: andalous, lizitzan, luzitaniens, frisons, kladrubiens.

Dans les pays d'Amérique et d'Europe a commencé à organiser une société d'éleveurs et de fans de la race andalouse. Aujourd'hui, ces animaux se trouvent en France, en Italie et au Royaume-Uni. Plus de 300 magnifiques représentants de cette ancienne race sont enregistrés en Allemagne.

Données externes

La race de chevaux andalouse, dont les photos des meilleurs représentants sont souvent imprimées dans des éditions spéciales, a une hauteur moyenne - pas plus de 1,6 mètre au garrot. Le corps profond, compact, arrondi et large ressemble un peu aux étalons orientaux de type arabe. Le cheval andalou est plus massif que les chevaux d'équitation actuels. Un long cou large et large, avec un coude caractéristique et un peigne bien développé.

Les représentants de la race ont plusieurs têtes pas grandes, arboricoles, avec de grands yeux en amande. Souligne la beauté et la sophistication de la frange andalouse qui tombe sur son front. Les jambes de ces chevaux ne sont pas très longues, osseuses, légères et minces. Ils se terminent par des sabots solides et fiables. Crinière et queue épaisses et longues de luxe - une décoration intégrale des animaux et la fierté des propriétaires de chevaux andalous.

Tous ceux qui ont vu comment ce cheval bouge sont d'accord: c'est un spectacle absolument unique et sans aucun doute un spectacle éclatant. Leur cours est très élevé de la nature - il semble que l'Andalou danse. Quand il bouge au trot, les pattes avant se lèvent facilement au niveau de la poitrine.

Le centre de gravité de ces animaux est quelque peu déplacé vers les membres postérieurs. Le devant du torse est surélevé. Cela fait bouger le cheval, ses mouvements acquièrent une certaine image et sa majesté. Une telle combinaison harmonieuse de cérémonial prétentieux et de facilité de mouvement caractérise toutes les races de chevaux espagnoles prioritaires dans ce pays.

Il est difficile de dire que les Andalous peuvent aujourd'hui faire une sérieuse compétition aux coureurs métis dans les sports équestres modernes - les hauts mouvements non productifs de ces beautés ne conviennent pas au saut d'obstacles, au triathlon et au dressage.

Malgré cela, le nombre de fans de cette ancienne race n'est pas réduit, mais augmente régulièrement d'année en année. Et cela se produit parce que le cheval andalou est une histoire vivante, la partie la plus précieuse du patrimoine culturel, qui peut être comparée à une œuvre d'art, la plus grande création de Mère Nature.

Élevage

La ferme principale pour l'élevage de cette race est une usine militaire équestre en Andalousie.

Aujourd'hui, ces animaux sont élevés par de nombreux éleveurs privés en Espagne, mais la majeure partie du cheptel se trouve en Andalousie. Les Espagnols sont fiers de leur race nationale, ils l'appellent «Nuestro Kaballo» - «notre cheval». Toutes sortes de compétitions, ring-couvées, vacances de chevaux et salons professionnels sont régulièrement organisées dans le pays.

Les Andalous appellent en 3-3.5 ans. Cette tradition séculaire du dressage espagnol, qui est restée inchangée à ce jour. Le but de ces entraînements est d’atteindre un équilibre et une soumission parfaits avec l’animal. Le cheval doit être mobile et flexible, exécuter les commandes du cavalier sans poser de questions. Cheval idéalement préparé peut être observé sur la corrida. Pour sauver un taureau désemparé des cornes terribles d'un taureau désemparé, il doit être exceptionnellement intelligent, agile, comprendre les commandes de son cavalier depuis un demi-mot. Ces animaux obéissent au moindre mouvement de la coque et écoutent le cavalier, même sans rênes. La préparation prend en moyenne 6 ans.

Il convient de noter que le cheval andalou ne reçoit pas d'éducation à effet de serre - chez les haras de chevaux en Espagne, les juments sont au pâturage presque toute l'année. Souvent, ils coupent la queue et la crinière pour ne pas se perdre dans la brousse.

Utilisation de

À l’heure actuelle, le cheval andalou montre au monde entier son extraordinaire polyvalence, portée à travers les siècles. Les qualités essentielles de la race andalouse telles que l'athlétisme, la force, le bon tempérament et l'impulsivité sont les principales caractéristiques de ces animaux.

Ce cheval majestueux est un participant indispensable dans les compétitions de saut d'obstacles, de dressage (sportif ou amateur), de trail, d'équitation à la fois occidentale et classique.

Il est impossible de ne pas noter la beauté andalouse comme un cheval de spectacle incomparable. Au Portugal et en Espagne, l'Andalou fait preuve de courage, d'esprit vif et d'agilité face à un taureau féroce dans l'arène.

Sans aucun doute, c'est un merveilleux cheval de famille. Jusqu'à présent, tous les animaux ne peuvent pas comprendre et aimer une personne. Où qu'il soit, quel que soit son comportement, l'Andalou montre son caractère à la fois fier, indépendant et gentil à la fois.

C'est un cheval fort, rapide et durable, dont les mouvements se distinguent par son dynamisme, son relief et son parcours magnifique. Le "modèle" parfait du lycée, demandant toujours le schéma exact des mouvements du cheval et du cavalier d'atterrissage nécessaire.

Andalou appartient à la renommée du fondateur de nombreuses autres races. Dans les pays européens, son sang coule dans les veines d'espèces telles que lipizzano, nonius, lusitanien, alter rial, oldenburg, hannover, holstein, baie de Cleveland, torchis du pays de Galles, connemara, Orlov trotter, frise, old normand, hackne. Le cheval, que Christophe Colomb a apporté au Nouveau Monde, a eu une grande influence sur la formation de toutes les races américaines.

Cheval andalou: costumes

Dans le passé, les chevaux de cette race étaient caractérisés par une variété de couleurs. Maintenant, c'est principalement gris ou laurier. Cheval noir andalou - aujourd'hui est une rareté. Le plus commun est le costume gris (80%). La baie, le rossignol, le rouge, l’isabelle et le brun sont beaucoup moins communs. Il convient de rappeler que le costume blanc n'existe pas chez ces chevaux. C'est pourquoi l'expression "costume gris" désigne le plus souvent des individus blancs.

Faits intéressants

De nombreuses superstitions sont associées aux marques andalouses. Cela s'applique principalement aux taches blanches et aux boucles sur le corps du cheval - il a été déterminé par la chance de cet animal. S'il n'y avait aucune marque blanche du tout, on considérait qu'un tel cheval avait un mauvais caractère, il serait difficile de travailler avec.

La présence de marques blanches indique au propriétaire que le cheval a un bon caractère docile, qu'il est gentil et fidèle.

Les boucles sur le corps de l'animal peuvent également être interprétées de différentes manières. C'était un inconvénient majeur quand ils se trouvaient dans des endroits que le cheval ne pouvait pas voir - sur la tête, dans la région du cœur ou sur le cou.

Origine

Portrait de cheval andalou

On pense que les Maures sont devenus les premiers propriétaires de la race andalouse, après l'avoir dérivée en croisant des Espagnols de race pure et des Berbériens. L'animal a absorbé les qualités d'un étalon du nord puissant et d'une jument du sud très chaude.

Les propriétaires fonciers européens avaient prévu d'élever une race unique aux aptitudes idéales. Ils ont donc traversé l'Andalousie avec les Arabes, les Berbériens. Peu à peu, de nouvelles variétés d'une même race ont commencé à apparaître:

  • Hanovre,
  • Napolitain,
  • Holstein,
  • Trakehner,
  • Lippitsanskaïa,
  • Oldenburg,
  • Connemarskaya,
  • Kladrubskaya,
  • Fredericksburg.

Caractéristiques de la race

Pitch artistique

L'étalon espagnol appartient à la catégorie des usines, conçue pour le tourisme équestre, les courses sportives et les courses sur piste. De l'extérieur, il ressemble à un congénère oriental avec une large croupe arrondie, une grâce et un geste majestueux, mais l'Andalou a l'air massif.

Le cheval est caractérisé par certaines caractéristiques:

    hauteur au garrot - de 150 à 160 cm, poids

400 kg

  • costume - gris, rarement laurier, rouge, noir,
  • petites oreilles, yeux expressifs en amande,
  • grand cou avec une courbure lisse et une arête exceptionnelle,
  • crâne puissant avec un arc en forme de bosse,
  • longue frange, crinière brillante luxuriante,
  • épaules musclées, dos massif, élastique, ventre arrondi,
  • jambes fortes mais raccourcies avec de lourds sabots, semblant trop maigres sur le fond d'un corps volumineux,
  • queue basse luxueuse.
  • Le comportement d’un cheval au galop ou lorsqu’il marche est comme une danse espagnole passionnée. Les pattes postérieures avec des sabots stables aident à garder l'équilibre, et les pattes avant allongées soulèvent le torse de l'animal. Il se caractérise par une vitesse élevée et une posture fière.

    Promenade à cheval andalouse

    Cheval andalou en cours d'exécution

    La corrida est un succès particulier - taureau de combat et andalou. Ici se développent les qualités sportives de l'animal, sa vitesse. L'entraînement à la corrida commence à l'âge de trois ans et dure au moins six ans.

    Les coureurs sur le ring avant le match

    Mode de vie à l'état sauvage

    Le cheval andalou moderne est un cheval exclusivement domestique, malgré sa capacité d'adaptation à la vie sauvage. Les animaux ont été élevés et élevés par un homme qui a fourni des conditions complètement non domestiques. Tout en tempérant l'esprit des étalons et des juments, les gens les entouraient simultanément avec soin et attention. Étant donné l'attachement aux hommes, il est difficile de survivre seul dans l'environnement naturel.

    Mode de vie à l'état sauvage

    Traits de caractère

    Traits de caractère du cheval andalou

    Les chevaux élevés en Andalousie sont considérés comme idéaux. On peut faire confiance à un animal correctement élevé, même en tant qu'enfant en tant que cavalier.

    Les étalons et les juments de la tribu sud-espagnole ont une disposition douce et docile, se distinguent par leur gentillesse, leur travail acharné et leur réciprocité envers une attitude bienveillante. Les Andalous sont énergiques, vigoureux, robustes, ne montrent pas de comportement grossier ni de désobéissance.

    Les chevaux sont parfaitement entraînables. Un bon entraîneur trouvera rapidement un langage commun avec un espagnol espiègle mais calme. Malgré le chaud tempérament latin, le cheval répond avec humilité à toutes les exigences du cavalier. C'est pourquoi la race andalouse domine dans les spectacles de cirque, dont les représentants sont en mesure de recueillir des informations à la volée.

    Video - Entrainement cheval andalou

    Pin
    Send
    Share
    Send
    Send