Informations générales

À propos des maladies des pigeons et de leur traitement

Pin
Send
Share
Send
Send


Les pigeons sont les plus susceptibles aux maladies, dont la diarrhée est causée par un régime alimentaire anormal et déséquilibré. Une mauvaise nourriture peut aussi causer un symptôme.

Rhumes - une des causes de la diarrhée du pigeon

Parfois, les selles fréquentes suggèrent une maladie grave. Le traitement de la diarrhée est réduit pour compenser le déséquilibre alimentaire. Sur quelques-uns, il exclut les verts, les suppléments mous. Les pigeons d'eau ne peuvent que de l'eau bouillie. Pour le traitement des selles liquides doivent être ajoutés à l'eau quelques grains de comprimés écrasés Biomitsin. Au lieu de cela, il est autorisé d'utiliser une solution faible de permanganate de potassium, sa couleur doit être légèrement rose. Avec la nature bactérienne de la diarrhée, vous pouvez appliquer la solution Kanimitsin - oiseau adulte jusqu'à 10 ml une fois par jour pendant 5 jours.

Coccidiose de pigeon (diarrhée sanglante)

L'une des causes dangereuses de la diarrhée est la coccidiose invasive. La chaise atteinte de la maladie est non seulement liquide, mais contient également des impuretés du sang. La maladie est omniprésente chez les oiseaux. L'infection se produit avec l'utilisation d'un aliment de mauvaise qualité. Le parasite est introduit dans le tractus gastro-intestinal et se développe dans la lumière intestinale avant la libération des oocystes, qui sont affichés avec les matières fécales. Les oocystes peuvent rester longtemps dans le pigeonnier, puis rentrer dans le corps des oiseaux.

Symptômes de la coccidiose chez les pigeons

  1. Perte d'appétit, perte de poids.
  2. Faiblesse après le vol.
  3. Diarrhée, initialement avec un mélange de mucus, puis acquérant un caractère sanglant.

Le danger de la maladie réside dans le fait que les pigeons restent son distributeur pendant longtemps, sans aucun signe d’altération de la santé.

Le traitement de la diarrhée sanglante consiste à prendre des fonds prouvés - Furagin, Kakcidin. Vous pouvez ajouter des médicaments à l'eau de boisson au tout début de la maladie, en prévenant de son développement ultérieur. Cependant, il convient de rappeler que des médicaments puissants peuvent entraîner des effets secondaires dangereux. Par exemple, le médicament Furazolidone, qui est souvent utilisé par des pigeonniers inexpérimentés, peut entraîner la mort d’une colombe.

Pour empêcher la suppression de la microflore du GIT, des complexes de vitamines et de l'huile de poisson doivent être administrés aux pigeons.

Il est nécessaire de désinfecter le sol de la cage dans laquelle se trouve le pigeon malade pour prévenir l’infection d’autres oiseaux. Vous devez également décontaminer les pigeons buveurs et mangeoires. S'il existe un risque d'infection d'autres oiseaux dans le complexe (poulets ou dindonneaux), ils doivent être traités avec les médicaments indiqués ci-dessus ou prescrits par un vétérinaire.

La meilleure prévention est la propreté.

Les pigeons qui ne se distinguent pas par un amour particulier pour la propreté sont considérés comme des oiseaux «sales». Par conséquent, afin de se conformer aux normes sanitaires et hygiéniques, les mangeoires et les abreuvoirs sont disposés dans un pigeonnier ou une volière spéciale dans laquelle l’oiseau ne peut pas grimper avec ses pattes et y laisser des déchets.

Les virus dangereux étant transmis par contact direct entre les pigeons, il est presque impossible d'éliminer complètement la possibilité de transmission de l'infection entre eux.

Les symptômes et le traitement des maladies des oiseaux dépendent fortement les uns des autres. Nous devons essayer d'identifier les individus malades aux premiers stades du développement de la pathologie. Les patients doivent être isolés chez des pigeons en bonne santé, puis traités et désinfectés complètement. Que faire si un pigeon se comporte anormalement, nous le dirons dans cet article.

Le meilleur moyen de prévention est considéré comme un nettoyage régulier du pigeon.

Maladies non infectieuses et infectieuses

Toutes les maladies chez les pigeons et leur traitement sont divisés en deux catégories: non infectieuses et infectieuses, nécessitant une approche différente. Les premiers peuvent également nuire gravement à la santé de l’oiseau, mais ils sont plutôt simplement traités et ne sont pas transférés du malade au sain.

Les maladies les plus courantes du système musculo-squelettique. Le plus souvent, les oiseaux en souffrent à cause d'une nutrition mal équilibrée et du manque d'éléments chimiques tels que le calcium et le phosphore.

L'arthrite se forme, des tumeurs apparaissent sur les ailes et les articulations. Sur les jambes peuvent former une sorte de bosse. Cette maladie nécessite un traitement immédiat, il est recommandé d'utiliser le médicament "Sustavit", ainsi que de modifier le régime alimentaire des oiseaux.

Les maladies infectieuses des pigeons ont des signes communs que les oiseaux doivent être immédiatement présentés au vétérinaire. Les principaux symptômes de la maladie sont:

  • perte de lustre et apparence échevelée
  • perte d'appétit inattendue ou défaut complet de manger,
  • état morose et début de la perte de plumes,
  • difficulté à respirer
  • inflammation des muqueuses des yeux et conjonctivite (conjonctivite - orthographe incorrecte),
  • nausée et diarrhée,
  • manque de coordination des mouvements,
  • l'oiseau n'est pas capable de décoller.

Après avoir remarqué un ou plusieurs de ces signes, l’éleveur de pigeons devrait immédiatement séparer l’oiseau du troupeau et commencer à le surveiller de près, révélant ainsi les signes d’une maladie infectieuse qui ne peut être guérie que par l’aide de médicaments.

Maladie mortelle de Newcastle ou "knuckle"

La maladie infectieuse la plus dangereuse chez les pigeons domestiques, qui n’est absolument pas traitable, est la maladie de Newcastle ou "frétillement". En raison de la mortalité de 100% des oiseaux dans les derniers stades, la pathologie est souvent appelée «pseudo-patte». Les porteurs les plus communs de cette infection sont les pigeons urbains sauvages, qu'il est absolument interdit de laisser entrer dans la maison.

La maladie est causée par un paramyxovirus transmis par des oiseaux sains à des patients, par contact direct, ainsi que par l’alimentation et l’eau. Le pigeon malade devient apathique, s'assoit à l'écart des autres pigeons, mange peu, mais boit souvent.

Si vous commencez à traiter l'oiseau à ce stade, vous pouvez toujours le sauvegarder. À cette fin, des médicaments tels que Gamavit, Sporovit et le Fosprénil sont parfaits.

Déjà le quatrième jour après l'infection, le pigeon commence à développer une paralysie. Tout d'abord, les muscles du cou cessent de fonctionner normalement. L'oiseau commence à faire pivoter sa tête dans différentes directions, perdant la capacité de le tenir verticalement.

Pour cette raison, le pigeon ne peut pas manger seul. Il le jette simplement, ce qui nécessite l'isolement immédiat d'un tel oiseau. Au maximum 9 jours après l'infection, les oiseaux infectés meurent. Avec la maladie commencée, rien ne peut être fait pour la sauver. Nous en parlons plus en détail dans l'article «Comment traiter une piqûre avec un pigeon et en quoi c'est dangereux pour l'homme».

Afin d’éviter l’infection, il faut vacciner les poussins âgés de 35 jours avec le vaccin spécial Colombovac PMV. L’immunité contre la maladie de Newcastle dure un an, après quoi le vaccin doit être répété.

Ornithose ressemblant à une pneumonie

Une autre maladie infectieuse extrêmement dangereuse chez les pigeons est l'ornithose, qui survient chez les oiseaux sous une forme très grave. Les éleveurs contenant des pigeons à la maison sont souvent atteints de cette maladie et sont capables de détecter rapidement les oiseaux malades.

Comme la plupart des autres maladies, l'ornithose est transmise par des oiseaux malades en bonne santé, ainsi que par la nourriture et l'eau contaminées par des agents pathogènes. La source de l'infection est localisée dans les voies respiratoires et les poumons.

L'oiseau infecté commence à se cacher dans un endroit sombre, il a une conjonctivite et des larmes abondantes. Les décharges se dessèchent et peuvent causer une adhérence oculaire. Le pigeon perd l'appétit, devient apathique et souvent hoqueux, souffre d'essoufflement et de respiration sifflante.

Aux stades finaux de la maladie, apparaissent la diarrhée, la déshydratation et la paralysie du corps, entraînant la mort de l'oiseau.

L'agent causal de l'ornithose est très résistant aux facteurs externes. Il est capable de maintenir sa vitalité pendant 14 jours, à la fois dans des environnements secs et humides, afin de pouvoir pénétrer dans la maison par la voie des airs ou être porté sur les vêtements de l'éleveur de pigeons lui-même.

Si vous trouvez un oiseau présentant des signes évidents d'ornithose, il doit immédiatement être isolé de ses congénères et commencer le traitement. Orni Cure et Orni Injection fonctionneront mieux pour cela. Il est impératif de désinfecter tout le pigeonnier et le matériel utilisé à l'aide de solutions de chloramine, de formol ou d'acide carbolique.

Certains golubevody inexpérimentés ont appelé à tort ornithose, mais ce n’est pas vrai.

La grippe aviaire n’infecte pas les pigeons, mais se transmet par des oiseaux sauvages d’autres espèces.

Salmonellose ou paratyphoïde

La paratyphoïde ou salmonellose est une maladie extrêmement dangereuse transmise aux pigeons domestiques par leurs parents sauvages infectés par la salmonelle à des endroits où ils se nourrissent normalement. L'agent causal de la fièvre paratyphoïde se transmet par le contact des oiseaux entre eux, ainsi que par des aliments pour animaux ou de l'eau contaminée par des excréments d'oiseaux. Les porteurs de la maladie peuvent être des insectes et des rongeurs.

Le plus souvent, les poussins souffrent de salmonellose. Ils deviennent léthargiques, peu développés et finissent par mourir. Le pigeon a une apparence échevelée et des excréments liquides dans lesquels se trouvent des grappes de couleur verdâtre. Souvent, il ne peut pas manger seul. Si la maladie est négligée, il est recommandé de retirer l'oiseau malade du pigeonnier, de le tuer et de disposer de son corps.

Avec un traitement en temps opportun, il est possible de sauver la vie d'un oiseau infecté. Pour ce faire, il est recommandé d'utiliser les médicaments Cural et ParaCure, ainsi que la streptomycine habituelle, ainsi que de procéder à une désinfection régulière de la maison.

La meilleure défense contre la maladie consiste à prévenir et à vacciner les jeunes pigeons avec le vaccin Salmo PT.

Maladie de contact direct

Une maladie infectieuse dangereuse est la variole. L'agent pathogène infecte les poussins et les oiseaux adultes en deviennent les vecteurs.

Comme pour d’autres maladies du pigeon, la variole se transmet par contact entre oiseaux. La principale caractéristique de cette maladie est une longue période d'incubation (15 jours) au cours de laquelle le pigeon malade extérieurement n'est pas différent de ses autres parents.

Le premier signe d'infection par la variole est une diminution de l'activité des oiseaux, l'apparition de léthargie et de photophobie. Le pigeon respire fort, sa respiration sifflante et des éruptions cutanées rougeâtres en forme de cicatrices apparaissent sur la peau. Dans la zone du bec et les yeux apparaissent des formations rougeâtres et des excroissances grisâtres, une conjonctivite est possible.

Les mineurs qui reçoivent une aide en temps voulu risquent de mourir.

Le problème de savoir comment sortir un pigeon qui contracte la variole n’est pas insoluble. Il est traité avec divers médicaments, en fonction du type et de la localisation des foyers d’infection. Les éruptions cutanées sont traitées avec une solution à 2% d'acide borique, de furatsilinome, de lapis ou d'iode. Le bec frappé est la solution de “Loseval” et le larynx est le “Lugol” habituel. Des antibiotiques du groupe des tétracyclines sont utilisés, par exemple l'érythromycine.

Pour la prévention de l'immunité à cette maladie, il est recommandé de nourrir les pigeons avec des multivitamines contenant de grandes quantités de vitamine A.

Coccidiose et campylobactériose

La coccidiose chez les pigeons est une autre maladie dangereuse qui se développe dans le tractus gastro-intestinal d'un oiseau. Pendant longtemps, la maladie évolue lentement, sans manifestations externes évidentes.

Les agents pathogènes pénètrent dans le corps de l'oiseau avec de la nourriture ou de l'eau contaminées et infectent les individus les plus faibles qui ne bénéficient pas d'une immunité stable.

Les oiseaux malades peuvent se percher sur les épaules pendant des jours. Leurs yeux deviennent ternes, la diarrhée apparaît et les excréments se caractérisent par la présence de caillots sanguins.

Le traitement des oiseaux doit être effectué de manière globale, en ajoutant à leur alimentation les préparations Zoalen, Furagin, Coccidin, ainsi qu'un complexe de vitamines qui augmentent le niveau d'immunité.

La désinfection dans les pigeonniers peut être réalisée avec des remèdes traditionnels à l’aide de désinfectants, ainsi qu’à l’aide de désinfecteurs spéciaux fournissant de l’air chaud.

Des symptômes similaires ont la campylobactériose, dont l’agent causal est une bactérie du genre Campylobacter. De plus, cette maladie ne présente pratiquement aucune manifestation externe et il est possible de déterminer un oiseau malade uniquement par léthargie. Cependant, la litière devient très liquide et les caillots de sang d'une teinte verte sont clairement visibles.

Colibactériose commune

La maladie intestinale, appelée colibacillose aviaire, est très répandue. Le plus souvent, ils souffrent d'oiseaux sauvages qui, au contact, transmettent l'infection aux animaux domestiques.

E. coli, qui est l'agent responsable de cette maladie, vit dans le corps de presque tous les oiseaux et n'est souvent pas particulièrement dangereux. Mais, associé à d’autres infections, il peut évoluer en colibactériose et provoquer une déshydratation consécutive à une diarrhée persistante. La litière d'un individu infecté acquiert une couleur jaune-vert. La colombe devient lente et inactive, son bec est bleu.

Sans traitement médical d'urgence, l'oiseau peut mourir et s'il se rétablit, il subira des modifications pathologiques dans le corps.

La colibactériose provoque la formation d'hémorragies dans la muqueuse intestinale de l'oiseau, ainsi que dans ses organes parenchymateux. Si vous identifiez un pigeon malade, vous devez immédiatement l'isoler des autres et le traiter avec des antibiotiques (biomycine, chloramphénicol et tétracycline), et procéder à un ensemble de mesures de désinfection dans le grenier.

La trichomonase interférant avec la respiration

La trichomonase chez les pigeons est une infection courante dont le traitement nécessite le respect de certaines règles. Les trichomonas meurent même dans des solutions désinfectantes faibles. Par conséquent, avec le respect des normes sanitaires dans la maison et le nettoyage rapide des locaux des oiseaux, vous pouvez protéger de manière fiable contre les infections.

L'infection la plus commune des poussins avec trichomonas provient d'un individu adulte porteur de cette infection. Les agents pathogènes sont localisés dans le larynx, formant des bouchons jaunes qui gênent la respiration. L'oiseau devient léthargique et bouge peu. Des taches brunes apparaissent autour des yeux et du bec.

Il est recommandé de retirer les bouchons avec un scalpel et de traiter la plaie résultante avec une solution de Trichopol. Trichopolum est utilisé comme médicament, en l'ajoutant à du pain ou à de l'eau pendant 4 à 4 jours, à raison de 0,05 mg chacun.

L'éleveur doit désinfecter en versant de l'eau calcinée, de la chloramine ou une solution d'eau de Javel dans le bec.

Un traitement précoce maintiendra une population de pigeons en bonne santé.

Les pigeons domestiques, malgré leur manque de prétention, sont des oiseaux à l'immunité extrêmement faible. Différents types d'infections pénètrent facilement dans leur corps et peuvent provoquer le développement de diverses maladies.

Elle peut provoquer un écoulement nasal chez les pigeons avec l'apparition de la morve, une inflammation des yeux et la conjonctivite, une toux, un hoquet et une respiration sifflante. Il y a souvent des défaillances dans le tractus gastro-intestinal, de la diarrhée, alors que dans la litière, vous pouvez trouver des traces de saignements internes et de caillots de vert. La volaille n’est pas en mesure de combattre pleinement l’infection et, dans le grenier, se forme le centre du danger épidémiologique pour les autres individus.

Il est nécessaire d'identifier et d'isoler les oiseaux malades en temps opportun, de traiter correctement les pigeons et de traiter prophylactiquement la maison. Il est préférable de contacter en permanence le même vétérinaire.

Comme si l'article était intéressant et utile pour vous.

Ecrivez dans les commentaires comment vous traitez les pigeons contre les maladies infectieuses.

Aliments monotones et malsains

Lorsque les éleveurs ne nourrissent les oiseaux qu’avec un seul type de grain, ils reçoivent moins de nutriments. Cela entraîne des perturbations de l'activité de leur corps, perturbe les processus métaboliques et le système digestif, ce qui provoque la diarrhée.

Le tableau ci-dessous présente les carences de quelles vitamines l'organisme des individus réagit de manière particulièrement aiguë:

Infestation par des parasites

Les parasites pénètrent dans le corps des pigeons par le biais d'une nourriture et d'une eau de qualité médiocre, ainsi que de l'environnement si l'éleveur ne respecte pas toutes les normes d'hygiène.

Après avoir pénétré dans le corps, la microflore pathogène provoque des maladies infectieuses de nature bactérienne, fongique, virale ou parasitaire. Tous provoquent des selles liquides pouvant contenir un mélange de sang ou de mucus, de couleur verte ou jaune, dégageant une odeur nauséabonde de fientes d'oiseaux.

Les pigeons malades peuvent infecter tout le bétail. De plus, ils sont dangereux même pour les gens. Afin de prévenir les conséquences négatives et la mort de l'oiseau, il est nécessaire de placer les personnes malades dans une cage séparée et de demander conseil à un vétérinaire. Lui seul sera en mesure de prescrire le bon traitement, compte tenu du stade de la maladie et de l'âge de l'oiseau.

Maladies inflammatoires du goitre

Le goitre chez les oiseaux est l'un des organes du système digestif. Il accumule des aliments et est exposé à des enzymes spéciales. Si l'oiseau reçoit une nourriture de mauvaise qualité, consomme principalement des céréales ou, conjointement, que la nourriture et l'eau absorbent des substances toxiques, l'inflammation peut commencer dans le goitre, ce qui entraînera des troubles de la digestion et de la diarrhée.

Вне зависимости от причины появления диареи, если своевременно не лечить птицу, то болезнь может перейти в хроническую запущенную форму, что спровоцирует дисфункцию пищеварительной системы и систематическое ослабление иммунитета.

Диарея как признак другого заболевания

En cas de diarrhée, les fientes de pigeon peuvent être de couleur jaune ou verte et, dans certains cas, contenir des particules de sang. En fonction de ses caractéristiques, il est possible de déterminer la maladie qui a provoqué ce trouble. Donc, vous devriez considérer les types individuels de diarrhée, ainsi que les maladies qui peuvent les provoquer.

Nous vous recommandons également de lire l'article sur les maladies des pigeons.

Selles liquides

Observé avec des pathologies telles que:

  • Infection à paramyxovirus (articulation). Cette maladie est dangereuse pour les pigeons, car on ne sait toujours pas comment la traiter. Il est transmis par les gouttelettes en suspension dans l'air et par la poussière, et les insectes, les rongeurs et les pigeons malades en deviennent eux-mêmes les colporteurs. Lorsqu'il est infecté, l'oiseau produit des excréments de consistance liquide blanche et parfois verte. De plus, elle s'affaiblit, cesse de boire et de manger, elle a des convulsions, sa tête est rejetée en arrière, sa coordination est perturbée.
  • Capillariose. Causée par des parasites qui infectent l'intestin grêle. Il y a un processus inflammatoire qui perturbe l'activité et libère de la litière liquide.
  • Streptococcose. Ce microbe provoque la dépression des pigeons, du mucus nasal, des éternuements fréquents, des crampes et des diarrhées. À la suite de la sécrétion fréquente de selles, le corps de l’oiseau se déshydrate et s’épuise.
  • Ascaridiose. Souvent les helminthes - les vers ronds, qui provoquent des ascaris. Ils infestent l'intestin grêle et l'infectent. L'oiseau perd du poids, les selles deviennent liquides.
  • Aspergillose. C'est une maladie fongique. La microflore pathogène apparaît dans le grain, la litière de paille et de foin, en particulier pendant les périodes de forte humidité. Le champignon produit des spores dangereuses pour la santé des pigeons et provoquent une aspergillose. Le symptôme de la maladie est le bleu du bec et des pattes des pigeons, qui développent une insuffisance cardiaque. La litière devient liquide, le nez libère des liquides, les plumes tombent et la respiration devient difficile.

Le champignon est immunisé contre de nombreux désinfectants, il est donc très difficile de s'en débarrasser. En règle générale, il ne peut être détruit que par exposition à une température élevée. La pièce devra donc être désinfectée avec du feu et du gaz formaldéhyde.

Litière verte

Souvent, avec diverses maladies, apparaissent des excréments verts. La raison de son éducation est:

  • Gastroentérite. Développe avec une inflammation de la muqueuse intestinale et de l'estomac. La maladie peut survenir lorsqu'un oiseau reçoit de l'eau sale, des aliments de mauvaise qualité, comme du blé moisi, ou mange des engrais minéraux dans un lit de jardin non recouvert de terre. En outre, la maladie est provoquée par les helminthes, les virus et les champignons. En tout cas, il se manifeste sous la forme de diarrhée. La litière est de couleur jaune ou verte et peut contenir des bulles de gaz. Très souvent, la nourriture contient des aliments non digérés.
  • Trichomonase (Trichomonas Diphtérie). Il est provoqué par un virus qui peut être contenu dans de l'eau sale, une nourriture de mauvaise qualité ou une litière d'oiseaux malades. La maladie se développe à un rythme lent et comporte donc un risque car elle ne peut pas être diagnostiquée immédiatement. Le virus détruit les muqueuses de la bouche et du pharynx et entraîne également la formation de nodules jaune pâle. En outre, le virus pénètre dans l'intestin, à cause duquel l'agrandissement de l'abdomen de l'oiseau entraîne l'apparition de selles liquides putrides.

La trichomoniase est une maladie assez commune, en particulier chez les jeunes animaux, qui est associée à un système immunitaire faible.

Diarrhée sanglante

Se produit avec des maladies telles que:

  • La coccidiose. Elle est provoquée par les coccidies les plus simples, qui contribuent au développement de pathologies des organes vitaux - muqueuse intestinale, reins et foie. Avec le développement de la maladie, la litière change de couleur: au premier stade, elle acquiert une couleur jaune-vert, puis devient brun foncé en raison de la présence de sang dans celle-ci. Conduit à un affaiblissement des pigeons.
  • Salmonellose. La maladie est causée par le virus de la salmonelle. Les pigeons en sont infectés si les excréments d’un oiseau malade entrent dans la nourriture, l’eau. Dans cette pathologie, la litière acquiert une couleur verte et une consistance liquide avec des bulles d'air. Les selles sont de cette couleur en raison de la présence de bile, qui ne peut pas être entièrement traitée, car les pigeons perdent l'appétit. Dans les dernières étapes, l'oiseau ne peut pas voler, perd du poids et des gouttelettes de sang apparaissent dans la litière. Ses articulations et son système nerveux sont affectés, sa tête est rejetée en arrière.

Le virus de la salmonelle étant très bien conservé, la maladie se propage rapidement à tout le bétail.

Symptômes de la maladie de la volaille

Les maladies chez les pigeons commencent par des symptômes communs, et il est clair que l'oiseau est malade. À cet égard, tous les matins, les oiseaux doivent inspecter, observer leur comportement et voir comment ils picorent le grain.

Symptômes caractéristiques de la maladie du pigeon:

  • l'oiseau est assis ébouriffé, ne convient pas pour le conducteur,
  • les plumes tombent
  • la respiration est lourde, l'oiseau garde son bec ouvert,
  • mauvaise coordination
  • les fientes liquides sont excrétés.

Si ces symptômes sont remarqués, l'oiseau doit être immédiatement séparé du troupeau et placé dans une cage séparée. Afin de prévenir la propagation de la maladie, vous devez également effectuer des opérations de désinfection de haute qualité.

Recommandations générales pour la thérapie

Le traitement de la diarrhée chez le pigeon nécessite un traitement spécial d'aspects tels que:

    Arrosage. Les oiseaux ne peuvent recevoir que de l'eau bouillie fraîche, qui doit être changée toutes les quelques heures. Il est utile d’ajouter quelques gouttes de permanganate de potassium pour le rendre légèrement rose. Une telle mesure aidera à désinfecter le tractus gastro-intestinal d'un individu et à éliminer les substances toxiques. En outre, pour protéger la membrane muqueuse de l'estomac et des intestins, il faut administrer au pigeon un bouillon de pigeon ou un bouillon de graines de lin. Ces outils ont des propriétés enveloppantes, protègent contre les irritations.

Pour arrêter la perte de liquide dans le corps, il faut administrer des électrolytes à l'oiseau.

  • Alimentation. Les individus devraient recevoir 20 à 30 g de nourriture, dont 40% d'orge ou d'orge, 30% de blé et 10% de millet. Les vitamines A, B, E et K doivent être ajoutées à l’alimentation, et parfois des suppléments minéraux. Dans le régime alimentaire, vous pouvez également entrer des légumineuses, du maïs, des graines, du sel. Les oiseaux ne peuvent pas être donnés des verts, car il détend l'estomac.
  • Désinfection de la volière et inventaire. Les pigeons doivent être nettoyés tous les jours, avec une désinfection préventive - une fois par mois, et forcés (lors d'épidémies) - une fois tous les 5 à 7 jours. Pour la désinfection des cellules, des mangeoires et des buveurs, vous pouvez utiliser une solution de chloramine (2%), d’eau de javel (3-4%), de paraforme (2%), de chaux hydratée (3%) ou du médicament Deutran. Pour un traitement de haute qualité des désinfectants gazeux dans la pièce doit être complètement scellé et la température n’est pas inférieure à 15 degrés.
  • La personne qui effectue la désinfection doit suivre les précautions et porter un vêtement de protection, un masque et des gants.

    Traitement médicamenteux

    Un traitement spécial ne peut être prescrit que par un médecin sur la base des résultats des tests.

    Lorsque le caractère infectieux de la diarrhée, le médecin prescrit des antibiotiques:

    • Tétracycline. Le médicament est à large spectre, utilisé pour lutter contre de nombreux microbes et parasites. Il doit être administré 2 fois par jour avec de la nourriture à raison de 20 mg par 1 kg de masse. La durée du traitement est de 7 jours.
    • Streptomycine. Il est utilisé dans diverses pathologies chez les oiseaux - depuis le rhume et l'injection de maladies infectieuses complexes. Introduit par voie intramusculaire toutes les 12 heures à raison de 50 000. IE pour 1 kg de poids. Le cours prend plusieurs jours (jusqu'à la récupération complète).

    Lorsqu'une infection fongique est utilisée:

    • Nystatine. Efficace avec l'aspergillose et la candidose. Vous devez donner avec de la nourriture. Les doses sont prescrites par un spécialiste et peuvent aller de 25 à 50 mg par 1 kg de poids. Le traitement est effectué pendant 6-10 jours.
    • Oxytétracycline. Efficace contre la coccidiose, la salmonellose et les troubles du tractus gastro-intestinal. Introduit par voie intramusculaire à la dose de 10 000. IE ou administré à un pigeon avec de la nourriture à raison de 6 à 10 mg par 1 kg de poids corporel.

    Pour des raisons helminthiques, on prescrit la pipérazine à la diarrhée. Le médicament a un effet paralysant sur les parasites, perturbant l’activité de leur système neuromusculaire. Il doit être ajouté à l'eau de boisson des pigeons, après avoir préalablement vérifié les dosages avec le médecin.

    En cas d'inflammation de l'intestin et de l'estomac, il est nécessaire de laver le rampant de l'oiseau en faisant couler les huiles dans le bec.

    En règle générale, lorsqu’il détecte des excréments avec des gouttelettes de sang, on lui prescrit de la coccidine et du furagin.

    Afin d'améliorer les propriétés protectrices du corps des oiseaux, pendant 5 jours, ils peuvent ajouter Aminalon ou un autre médicament pour renforcer l'immunité.

    Les médicaments ne sont utilisés que dans le cadre d'une thérapie vitaminique complète, qui consiste à prendre de la trivitamine ou de l'huile de poisson. Le dosage et la durée du traitement prescrit par un vétérinaire.

    Prévention

    Pour prévenir le développement de divers troubles chez les pigeons, il convient de respecter les mesures préventives suivantes:

    • Respecter les normes d'hygiène des locaux et de l'inventaire. Effectuez régulièrement un nettoyage général et une fois par mois pour traiter le sol avec des antiseptiques. Pour la désinfection, utilisez des préparations contenant du chlore. Effectivement et signifie Deytran, qui peut être transformé en volière, même en présence de pigeons.
    • Contrôlez la température et l'humidité optimales dans le pigeonnier.
    • Gardez l'eau propre. Si vous obtenez le mote ou une partie du flux, il doit être changé pour un nouveau.
    • Suivez toutes les règles de nutrition. La composition des mélanges de céréales devrait comprendre: l’orge, l’orge, le blé et le millet. Le menu des oiseaux devrait également inclure du maïs, des graines de tournesol, des pois et des haricots, du sel de table. En outre, il est important d’ajouter des vitamines au régime alimentaire. De nombreux éleveurs expérimentés utilisent des levures vétérinaires à cette fin. Une attention particulière doit être portée à la qualité des aliments. Il devrait être acheté uniquement auprès de fournisseurs de confiance.
    • Effectuer des mesures anthelminthiques et ne pas négliger la vaccination des pigeons.
    • Prenez périodiquement l'analyse de la litière de pigeon en laboratoire.

    Il est difficile de traiter la diarrhée chez les oiseaux, il est donc préférable de prendre en temps utile toutes les mesures qui protégeront les pigeons de ce fléau. Si la diarrhée apparaît, vous devez immédiatement faire appel à un professionnel, car ce trouble peut être le symptôme de nombreuses maladies dangereuses.

    Causes de la diarrhée chez le pigeon

    La diarrhée chez les pigeons est une selle liquide verdâtre ou jaunâtre, parfois avec un mélange de mucus et de sang. C'est un symptôme de toute maladie, mais pas une maladie indépendante.

    La diarrhée peut provoquer plusieurs raisons, parmi lesquelles:

    • infection par une maladie infectieuse (salmonellose, tuberculose, coccidiose, colibactériose, etc.),
    • manger de la nourriture de mauvaise qualité,
    • mauvaise alimentation, déséquilibre alimentaire, manque de vitamines et de minéraux,
    • la présence de vers dans le corps de l'oiseau,
    • problèmes avec les organes du tube digestif,
    • utilisation d'eau polluée
    • vivre dans des conditions insalubres
    • exposition fréquente des courants d'air et du rhume et, par conséquent, du développement du rhume,
    • inflammation du goitre,
    • antibiothérapie.

    Toutes les causes susmentionnées de nature infectieuse et non infectieuse conduisent au fait que le corps de l'oiseau est affaibli, que le système immunitaire est défaillant, entraînant le développement d'un environnement infectieux, la croissance de bactéries et des perturbations du tractus gastro-intestinal.

    Aqueux (liquide)

    Les selles liquides ou liquides de couleur normale ou blanche sont caractéristiques de maladies telles que:

    • ver (infection à paramyxovirus),
    • helminthiases
    • maladie capillaire
    • staphylococcose,
    • streptocoque
    • aspergillose.

    Diarrhée verte

    La couleur verte de la litière peut indiquer la présence dans le corps de l'oiseau:

    • gastro-entérite,
    • paramyxovirus,
    • la trichomonase.

    Une chaise contenant du sang, du mucus est observée lors du développement des maladies suivantes chez les oiseaux:

    • salmonellose
    • la coccidiose
    • manque de vitamine K.

    Quoi et comment traiter la diarrhée du pigeon

    Comme vous pouvez le constater, les troubles digestifs sont causés par de nombreuses maladies, chacune nécessitant un traitement séparé et la nomination de médicaments spécifiques. Pour comprendre quelle maladie a emporté les oiseaux, il est possible de se baser sur le tableau clinique et d’autres symptômes.

    Cependant, il sera plus efficace de contacter un vétérinaire, qui diagnostiquera plus rapidement et correctement, et pourra vous prescrire un traitement compétent.

    La première chose à faire lorsqu'un désordre apparaît est de chasser le pigeon malade du troupeau. Ensuite, vous devez désinfecter la pièce où vivent les oiseaux, ainsi que les mangeoires et les buveurs. Pour un diagnostic correct et un traitement approprié, il est important de consulter un vétérinaire.

    Quoi donner aux pigeons de la diarrhée

    Avant de rendre visite au vétérinaire, vous pouvez améliorer l'état des oiseaux en vous basant sur les recommandations suivantes:

    1. Si les pigeons se sentent généralement normaux et s’inquiètent seulement de l’indigestion, vous devrez alors les boire avec une solution faible de permanganate de potassium et revoir leur régime alimentaire. L'introduction d'électrolytes constitue également une étape importante du traitement, car la déshydratation du corps menace la mort.
    2. Les oiseaux ne doivent recevoir que de la nourriture fraîche et de l'eau. L'eau doit être bouillie.
    3. Pour renforcer l'immunité chez les oiseaux, ils doivent donner le médicament Aminoton pendant 3 à 5 jours. Vous pouvez également nourrir les oiseaux "Biomitsin" pendant plusieurs jours - ajoutez une petite quantité de comprimés broyés à l'eau.
    4. Si la nature de la diarrhée est infectieuse, des antibiotiques seront nécessaires. La plupart du temps, la streptomycine, la terramycine et la tétracycline sont prescrites pendant 5 à 7 jours à une posologie conforme aux instructions. Cependant, tout dépendra du diagnostic exact. Par exemple, les infections fongiques sont traitées avec la nystatine, la streptococcose avec la pénicilline et l’oxytétracycline.
    5. Pour éliminer les vers, qui sont aussi l’une des causes de l’indigestion, vous devez nourrir les oiseaux avec le médicament "Pipérazine". Des mesures préventives anthelminthiques doivent être effectuées chaque année au printemps.
    6. Si les symptômes indiquent que l'oiseau est atteint de gastro-entérite catarrhale, nettoyez le goitre, mettez de la vaseline, de l'huile de ricin et de l'huile de tournesol dans sa bouche.
    7. La diarrhée bactérienne est traitée avec une solution de «Kanimitsin» (10 ml une fois par jour pendant 5 jours).
    8. Lorsque la diarrhée sanglante donne "Furagin", "Coccidin" (selon les instructions du médicament).
    Il est important de fournir au pigeon de l'eau fraîche.

    Désinfection des cellules et inventaire

    La désinfection des cellules, des mangeoires et des buveurs produisait des solutions de chloramine (2%), d’eau de javel (3-4%), de paraforme (2%), de chaux éteinte (3%) ou de drogue "Deutran". La désinfection en dernier recours est possible en présence d'oiseaux.

    De cette manière, il sera possible de nettoyer simultanément les infections de pigeons et les plumes d’oiseaux, le fourrage et l’eau. Lors de la désinfection par d'autres moyens, les pigeons sont retirés de la pièce.

    La désinfection préventive est effectuée 1 fois par mois. Forcé (avec une épidémie d'infection) - tous les 5-7 jours. Désinfection préventive du pigeonnier Une condition importante pour une désinfection de haute qualité est le nettoyage en profondeur des lieux et l'élimination des résidus biologiques. Sinon, ce sera inefficace. L’absence d’effet de la désinfection avec des désinfectants gazeux se traduira par une baisse de la température dans la pièce en dessous de +15 degrés ou une étanchéité incomplète.

    Règles de puissance

    Dans le régime alimentaire devrait ajouter des aliments contenant des vitamines A, E, K, B:

    • huile de poisson
    • carotte
    • citrouille
    • mil.

    Pour le moment, enlevez les greens. Les adultes reçoivent 20 à 30 g d'aliment, dont 40% d'orge ou d'orge, 30% de blé et 10% de millet. Toujours dans le régime devrait inclure les légumineuses, le maïs, les graines, le sel. Pour maintenir l'immunité dans les aliments, donnez la levure vétérinaire à la posologie indiquée dans les instructions. Au début de chaque saison, pendant 3 semaines, les oiseaux sont arrosés avec du vinaigre de cidre - 5 ml pour 1 l d'eau. Pour augmenter la teneur en vitamines du groupe B dans le régime alimentaire, la «vitamine B (levure)» est mélangée à l'eau, dans le produit - le prémélange «Sizar».

    Causes de la diarrhée chez le pigeon

    La diarrhée du pigeon est une crotte aqueuse de couleur jaune ou verte, dans certains cas de consistance muqueuse ou avec le contenu de particules de sang. La diarrhée n'est pas une maladie indépendante, cette perturbation de la digestion chez les oiseaux est la conséquence de divers troubles pathologiques, qui peuvent être d'origine non infectieuse ou d'origine infectieuse, dont certains sont dangereux même pour l'homme. Les principales raisons de l'apparition de selles liquides chez les pigeons sont les suivantes:

    • nourriture de qualité inférieure,
    • nutrition déséquilibrée
    • violation du régime de l'alimentation,
    • virus ou bactéries
    • les parasites,
    • maladies du système digestif,
    • froid et courants d'air,
    • eau sale et conditions insalubres.

    Tous ces facteurs défavorables affaiblissent considérablement les fonctions de protection du corps de l'oiseau et réduisent l'immunité, ce qui contribue au développement d'un environnement infectieux, les troubles de la digestion.

    Nutrition déséquilibrée

    Une alimentation déséquilibrée peut entraîner une carence en vitamines et, par conséquent, des troubles métaboliques, le système digestif. Les carences en vitamines A, E, K et B sont particulièrement aiguës lors de la digestion: une carence en vitamine A entraîne une inflammation du goitre et des lésions des muqueuses. Le goitre faisant partie du système digestif, ses maladies sont directement liées à la diarrhée. Нехватка витамина Е приводит к расстройству многих систем в организме – сердечной, нервной, пищеварительной. Un symptôme typique de la carence en vitamine E est une violation du tonus musculaire, une coordination des mouvements, une paralysie et des selles molles. Une carence en vitamine K entraîne une diminution de la coagulation du sang et des lésions des vaisseaux sanguins. Par conséquent, les selles liquides dans cette pathologie peuvent contenir des impuretés du sang dues à une hémorragie dans l'intestin. L’hypovitaminose B est causée par un manque de vitamines dans ce groupe. Les signes de maladie sont la diarrhée, une diminution de la température corporelle, une respiration confuse, une inflammation des muqueuses, un retard de développement, une altération du système nerveux, qui se manifeste par un tremblement des ailes, des jambes, leur paralysie.

    Maladies infectieuses provoquant la diarrhée chez les pigeons

    Si les causes de diarrhée, énumérées ci-dessus, ne provoquent que des cas isolés de désordres intestinaux, les maladies infectieuses sont dangereuses car elles peuvent causer des dommages considérables et parfois la mort de toute la population de pigeons. Les maladies infectieuses sont bactériennes, fongiques, virales, parasitaires. Tous sont la cause des selles liquides vertes, jaunes, avec des impuretés de sang ou de mucus, l’odeur fétide des excréments d’oiseaux. En outre, les maladies infectieuses sont dangereuses non seulement pour les pigeons sains infectés et environnants, mais également pour les humains. En plus des problèmes de digestion, ils provoquent des pathologies touchant de nombreux organes, entraînant souvent la mort.

    Salmonellose de pigeon

    La salmonellose est due au virus de la salmonelle. Elle se transmet le plus souvent avec de l'eau sale, de la nourriture, ainsi que par le biais de personnes infectées par voie aérienne ou sexuelle, avec des excréments dans lesquels la salmonelle vit très longtemps. Par conséquent, la maladie peut toucher un grand nombre d'individus. Les matières fécales résultant du processus inflammatoire déclenché par les micro-organismes acquièrent une consistance muqueuse verte et liquide avec des bulles de gaz. La raison en est que la bile est verte, ce qui n’est pas traité en raison du manque de nourriture en raison de la perte d’appétit chez les volailles. Le stade avancé de la maladie se caractérise par l'épuisement, l'apparition de sang dans la litière, des lésions des articulations et du système nerveux, un symptôme qui se traduit par la tête projetée en arrière et l'incapacité de voler.

    La trichomonase

    La trichomonase chez les pigeons, également appelée trichomonose diphtérique, est une maladie assez commune, en particulier chez les jeunes oiseaux, en raison de la faiblesse de son système immunitaire. Le virus peut être contenu dans des aliments de mauvaise qualité, de l'eau et des détritus d'individus infectés. Il se développe assez longtemps et touche les muqueuses de la bouche, du pharynx, provoquant l’apparition de formations nodulaires de couleur jaune pâle et se propageant progressivement dans le larynx et les organes digestifs. Après la défaite du système digestif, il y a augmentation de l'abdomen, la diarrhée commence par une odeur caractéristique de pourriture.

    Paramyxovirus

    Le paramyxovirus ou maladie de Newcastle est l’une des maladies les plus dangereuses chez le pigeon, aucune méthode de traitement de cette pathologie n’ayant encore été trouvée. Afin d'éviter l'infection, seules des mesures préventives consistant en une vaccination sont proposées. L'infection est transmise par l'air, par les particules de poussière, les insectes, les rongeurs et les oiseaux infectés. Les signes caractéristiques du paramyxovirus sont une soif intense chez les oiseaux et une diarrhée hydrique accompagnée de mucus blanc ou vert. Aussi marqué faiblesse, convulsions, tombant de la tête. Les oiseaux affectés par le virus refusent de manger et de boire. Après un certain temps, ils cessent de bouger et des troubles nerveux sont observés - une violation de la coordination des mouvements.

    Aspergillose

    L'aspergillose est une maladie provoquée par un champignon qui vit et se multiplie dans les récoltes de céréales stockées depuis longtemps, la litière, projetant des spores dans l'air qui sont dangereuses pour les oiseaux. Une humidité élevée provoque le développement de spores. Le champignon est très résistant aux effets des désinfectants, il ne tue que les températures élevées et certaines substances toxiques. Par conséquent, pour détruire le champignon en utilisant du gaz formaldéhyde ou désinfecter avec un feu. Des symptômes tels que la léthargie, la cyanose du bec et de la patte en raison du développement d’une insuffisance cardiaque, une respiration confuse, un écoulement nasal, une perte de plumes, une diarrhée et une perte de poids sont caractéristiques de l’aspergillose.

    Colibactériose

    La colibactériose est une maladie causée par des micro-organismes qui vivent dans l'estomac et les intestins d'un oiseau. Lorsque l'insuffisance en vitamines, la violation des règles d'alimentation, en l'absence de soins appropriés, ainsi que lorsqu'elle est attaquée par des virus tels que la coccidiose, l'infection à ascaris, le microbe commence à proliférer activement, provoquant des troubles du tube digestif. En plus des selles molles, il y a un manque d'appétit, une léthargie et des problèmes de respiration.

    Candidose (muguet)

    La candidose est une infection fongique qui affecte les muqueuses de la bouche, de l'œsophage, du larynx et du goitre. Normalement, il y a une petite accumulation de ce champignon sur les muqueuses, mais dans des conditions qui lui sont favorables, il commence à se développer, perturbant la microflore intestinale et provoquant une diarrhée. Les maladies inflammatoires et catarrhales, le manque de vitamines des groupes A et B, les maladies gastro-intestinales, les antibiotiques et des conditions insalubres peuvent provoquer le développement du champignon. Son habitat de prédilection est la litière de paille pourrie.

    Gastro-entérite catarrhale

    La gastro-entérite catarrhale est une maladie inflammatoire de la muqueuse intestinale et de l'estomac. Provient de l'utilisation d'aliments moisis, d'eau stagnante. La malnutrition, le manque de vitamines et de minéraux, une volière sale, des engrais minéraux mangeurs d'oiseaux, des vers et des virus sont des facteurs contribuant à la maladie. Lorsque la gastro-entérite catarrhale développe une diarrhée avec des gaz, une odeur jaune, verte et putride de selles mousseuses et aqueuses. Des particules alimentaires non digérées sont parfois présentes dans les selles.

    Comment peut-on guérir la diarrhée chez les pigeons?

    Pour soigner la diarrhée chez les pigeons, vous devez savoir pourquoi. Et pour cela, vous devez mener une étude de la litière, organiser l'observation des oiseaux pour identifier les signes externes de troubles pathologiques. La première chose dans le traitement de la diarrhée, les individus malades qui sont passés de santé à précipiter, pour prévenir la propagation de maladies infectieuses. Suivant devrait être nettoyé et désinfecté les cellules. Le traitement de la diarrhée est effectué directement comme suit:

    1. Des solutions d'électrolytes doivent être administrées à l'oiseau pour éviter la déshydratation.
    2. Pour soulager l'inflammation, il est nécessaire de donner un bouillon muqueux de riz ou de lin, qui enveloppe les parois du tube digestif et protège contre les irritations.
    3. Assurez-vous que l'eau et la nourriture sont fraîches.
    4. L'eau dans le buveur doit être bouillie.
    5. L'eau peut être remplacée par une solution faible de permanganate de potassium pour éliminer les toxines et désinfecter le tube digestif.
    6. Exclure les verts du flux.
    7. Pour effectuer un nettoyage régulier dans la cage.
    8. Afin d'augmenter les forces de protection et de restaurer la microflore, il convient de donner à l'oiseau de l'eau contenant les préparations qui stimulent l'immunité, par exemple, Aminoton. La réception des agents immunostimulants est assurée dans un délai de trois à cinq jours.

    Le traitement ultérieur de la diarrhée dépend des raisons qui l’ont provoquée. Ainsi, pour soigner les maladies infectieuses chez les oiseaux - salmonellose, staphylocoque et autres, il est nécessaire de traiter avec un antibiotique - la streptomycine ou la tétracycline. Les antibiotiques sont injectés dans le muscle thoracique ou humidifiés avec une préparation à base de pain dilué dans de l’eau, une miette à donner à l’oiseau. Vous pouvez également arroser les oiseaux avec cette solution au lieu d’une eau ordinaire. Un traitement très efficace consiste à utiliser des aérosols d'iode, qui ont un effet dépresseur sur les organismes pathogènes présents dans l'air, l'eau, les aliments pour animaux, la litière et le plumage des oiseaux.

    Pour éliminer les vers de pigeon, il est nécessaire d'administrer le médicament anti-histaminique Pipérazine ajouté à l'eau. Les injections sont également utilisées pour traiter les maladies parasitaires. À des fins préventives, la procédure est effectuée chaque printemps, avant l'accouplement et après la croissance des poussins.

    Pour soigner la diarrhée causée par des maladies du système digestif de nature non infectieuse, il est nécessaire d'introduire dans le régime alimentaire des préparations vitaminiques, de préférence de l'huile, par exemple de l'huile de poisson, ainsi que des aliments riches en vitamines. En tant que source de vitamines, utilisez des carottes, du potiron, du mil et de la farine d’herbe.

    Pour le traitement de la gastro-entérite catarrhale, un oiseau malade doit laver le goitre avec une solution faible de permanganate de potassium, après quoi il est nécessaire de donner de l'huile de vaseline, de ricin ou de tournesol, qui est instillée dans la bouche en quelques gouttes. L'huile enveloppe les parois de la membrane muqueuse, adoucit le processus inflammatoire.

    Pin
    Send
    Share
    Send
    Send