Informations générales

Qu'est-ce qu'un bonsaï? Comment faire pousser un arbre miniature à la maison?

Pin
Send
Share
Send
Send


Le bonsaï est l'art de faire de petites copies de créations de la nature d'origine végétale, conquérant le Japon d'abord, puis le monde entier. La représentation habile du représentant choisi de la flore est formée de sa propre main, ce qui nécessite donc beaucoup de patience, de temps et de connaissances. Dans cet article, nous expliquerons comment faire pousser un bonsaï à la maison et quels types de soins sont nécessaires.

Choisir un arbre pour le bonsaï

Pour faire pousser un beau bonsaï à la maison sans trop de peine, il est préférable de choisir l’une des plantes suivantes, pour laquelle les réactions des jardiniers sont extrêmement positives. Les photos aideront à voir à quoi ressemblera cet animal vert.

  • Agrumes d'intérieur: orange, citron, calamondin,
  • Ficus benjamin,

  • Variétés de pommes d'ornement,
  • Épine-vinette,
  • Hawthorn
  • En chêne,
  • Érable

Ce ne sont que quelques-unes des options les plus populaires. La culture de bonsaï peut être faite à partir d'une variété de plantes omniprésentes: dans les parcs, les forêts, les jardins. Vous pouvez également acheter des plants en pépinières. Le prix dépendra du type d'arbre sélectionné et de sa hauteur.

Cultiver des graines de bonsaï

Il existe deux types de graines d’arbustes et d’arbres adaptés au bonsaï exotique. Un type de culture peut être utilisé immédiatement pour la germination et l'autre partie subit une période d'hibernation au cours de laquelle la pousse doit attendre la saison froide. La stratification dans les conditions de la maison servira d'imitation de l'hiver.

  • Pendant une période de 3 à 5 mois, les graines du bonsaï sont placées dans de la sphaigne ou dans du sable humide, puis le récipient est placé au réfrigérateur. Une température positive et un environnement humide aideront la graine à se préparer à la croissance. Quand il est placé dans un endroit chaud, il se produira un réveil rapide du germe,
  • Vous pouvez faire pousser des bonsaï à partir de semences du printemps au début de la saison d'automne. Pour les plants cultivés à la fin de l’été, il est nécessaire d’utiliser un rétro-éclairage, indispensable en automne-hiver,
  • Pour réussir à faire germer les plantules et faciliter leurs premiers mois de vie, vous devez prendre des comprimés de tourbe, de l’humidité imbibée et absorbée, ou un substrat légèrement tourbeux sableux. Jusqu'à ce que les germes apparaissent, le récipient est maintenu sous le film dans l'obscurité. La température de l'air dépend du type d'arbre cultivé,
  • Les serres doivent être ventilées pour éviter la pourriture et la condensation. Lorsque les premières pousses apparaissent, la présence d'air frais dans la pièce est nécessaire, puis les plants sont transférés à la lumière. Si nécessaire, ils sont fertilisés et arrosés à l'aide d'une composition intégrée.

Le bonsaï est repiqué lorsqu'il atteint 10-12 cm de hauteur. Lorsque cela se produit, le raccourcissement de la racine principale de 1/3 se produit de sorte que l'animal vert arrête sa croissance verticale. Immédiatement former l'avenir du tronc en utilisant un fil de cuivre.

Cultiver des bonsaï à partir de boutures

Vous pouvez faire pousser votre propre bonsaï à partir d'une bouture. Cette méthode vous permet d’accroître de près d’un an le temps de croissance par rapport à la version précédente. Vous devez d'abord collecter les boutures appropriées. Faites-le mieux au printemps.

  • Choisissez des pousses semi-ligneuses ou vertes de 5 à 10 cm de long et environ 5 mm de diamètre.
  • Les boutures de plantes doivent être dans un sol stérile, additionné de poudre hormonale (si possible).

Petit atelier sur la plantation de boutures:

  • La couche inférieure d’un pot profond de 15 cm de diamètre est remplie à peu près d’un quart d’un mélange d’acadam et de petit gravier en proportions égales,
  • L’espace conteneur restant est rempli d’un mélange de sol adapté à la plante sélectionnée,
  • Enlevez toutes les branches au bas de la coupe, les branches épaisses coupées obliquement,
  • En option, nous traitons les boutures avec une poudre hormonale spéciale, qui peut être achetée dans les magasins de plantes,

  • Nous mettons les plants dans le sol, en laissant un espace suffisant entre eux,
  • Verser doucement le sol,
  • Nous retirons le pot dans un endroit inaccessible à la lumière directe du soleil afin que les jeunes feuilles de bonsaï ne soient pas brûlées.
  • Humidifiez légèrement le sol, mais ne versez pas,
  • Avant la germination prendra plusieurs semaines. Il sera possible de planter des pousses dans un an et dans quelques années, il sera possible de commencer à former une couronne de bonsaï.

Comment choisir un apprêt et un pot pour bonsaï en bois

Les bonsaïs de maison sont de préférence plantés dans une faible capacité et peu profonds, de sorte qu’ils ne poussent pas d’énormes tailles. Dans le même temps, il est nécessaire de former et de couper une partie des racines.

Le pot de bonsaï est sélectionné très soigneusement. Cela tient compte du fait que, chaque année, la plante devient plus lourde, peut devenir instable, surtout si elle a une forme en cascade, une forme oblique ou irrégulière. Par conséquent, pour un «ami vert», d’une taille allant de quelques centimètres à un mètre, ils fabriquent des bols, des récipients ou des pots en céramique, généralement massifs, de formes et de styles différents. Leur fond devrait comporter plusieurs trous de drainage permettant de libérer l'excès d'humidité et de fixer l'avenir de l'arbre.

L'échaudure avec de l'eau bouillante ou une solution chaude de permanganate de potassium est très bien adaptée à la manipulation du pot. Donc, vous protégez le bonsaï japonais du système racinaire du champignon.

Le sol aide l’arbre à retenir l’humidité et lui procure de la nourriture. Grâce au sol, les racines de la plante sont fixées dans un petit pot. Par conséquent, pour faire pousser des copies minuscules d’érables, de chênes, de citrons, de limes, etc., faites appel à un substrat spécial. Ce mélange, à base de certaines qualités d'argile, s'appelle Acadam au Japon.

La substance granulaire est «aromatisée» avec du sable et un sol fertile pour un bon relâchement et une valeur nutritive:

  • Pour la culture des plantes à fleurs, prenez trois parties de sable, sept parties de terre avec du gazon et une partie d'humus très nourrissant, qui sont mélangées
  • Les bonsaïs à feuilles caduques poussent à merveille grâce à un substrat en trois parties lavé avec du sable grossier et sept lobes de terre en plaques,
  • Les conifères ressemblent à un sol friable constitué de deux parties de sable lavé et de trois parties de sol de tourbe.

Avant de planter un bonsaï, le sol doit être trié et enlevé tout ce qui est inutile, ce qui peut endommager le système racinaire. En plus du substrat stérilisé et tamisé, un drainage est effectué au fond du réservoir.

Formation de la couronne bonsaï

Pour donner à un arbre miniature une belle forme fantaisie, on utilise généralement du fil de cuivre.

  • Tout d’abord, retirez de la plante tous les rameaux de la partie inférieure du tronc et le tout "séché". Ensuite, choisissez sur la couronne trois branches principales qui forment visuellement un triangle avec des côtés égaux et supprimez toutes les branches restantes entre elles. Vous pouvez également laisser 2 ou 4 brins, tout dépend de votre désir,
  • Pour que le tronc se plie, la couche de sol supérieure est enlevée des racines et le tronc est légèrement incliné à l'angle requis. Une extrémité du fil souple est ajoutée goutte à goutte et fixée dans le sol à la base de la tige depuis l'intérieur du coude. Le fût doit être bien enroulé avec du fil métallique à la base des branches gauches afin de ne pas endommager ou déchirer l’écorce,

  • Il est également possible de créer des courbures de branches de bonsaï en utilisant du fil tressé fin pour ne pas toucher les tissus végétaux délicats.
  • Il est nécessaire de retirer le fil du tronc d'un arbre formé dans quelques années, sinon il risque de revenir à l'état initial. Les rameaux peuvent être relâchés au bout de six mois,
  • Pour préserver l'aspect esthétique du bonsaï, n'oubliez pas de couper régulièrement les longues pousses qui sortent au-delà du périmètre de la cime et du vieux feuillage afin de permettre la croissance de nouvelles feuilles jeunes.

Comment prendre soin d'un arbre à la maison

Votre objectif principal est de gérer avec succès l’irrigation d’une culture miniature. Après tout, un pot peu profond rempli de racines et une petite quantité de sol créent certaines difficultés. Le meilleur de tous est l'irrigation goutte à goutte ou l'irrigation, qui permettra dosés, sans flou, hydrater le substrat sous la plante.

Seule l'eau irriguée, fondue ou douce convient à l'irrigation. Pendant la saison de croissance, les animaux verts ont besoin de beaucoup d’humidité et, à l’automne, les arrosages sont réduits et deviennent moins fréquents.

Les plantes miniatures sont excellentes pour l'alimentation à base d'algues minérales, qui ont lieu toutes les 2-3 semaines. Il est nécessaire de prendre soin des arbres avec soin, de ne pas les laisser sans «nourriture», mais le plus important est de ne pas «suralimenter»:

  • Au printemps, avec une croissance maximale, l'azote doit être appliqué à l'engrais deux fois plus que le phosphore et le potassium,
  • En été, ils utilisent les mêmes proportions, mais la concentration diminue de 1/2.
  • À la fin du mois d’août, en particulier dans les cultures à feuilles caduques, la teneur en phosphore et en potassium est augmentée de 2 fois et l’azote est réduit,
  • Les arbustes à fruits et à fleurs et les arbres ont besoin de plus de potassium, ce qui contribue à la formation d'ovaires et de boutons.

En hiver, l'arbre nécessite de tels soins:

  • Dans les climats doux, les plantes sont conservées à l'extérieur ou sur des terrasses non chauffées,
  • Dans un petit pot de la taille, les racines peuvent souffrir en premier lieu, elles sont donc bien couvertes et le substrat est un peu séché,
  • Au printemps, la fleur de bonsaï se réveille. Maintenant, il doit être arrosé à nouveau, nourri, formé la couronne et les racines.

La vidéo ci-dessous vous aidera à voir plus clairement le processus de culture des plantes miniatures. Si vous ne voulez pas attendre longtemps, vous pouvez acheter un arbre déjà formé. Mais sa valeur sera calculée à plusieurs milliers de roubles. Si vous n'avez pas le temps et l'opportunité de prendre soin d'un animal de compagnie aussi vert, fabriquez un bonsaï artificiel en perles qui, selon ses données esthétiques, ne sera pas pire qu'un vivant.

Histoire du bonsaï

La mode pour les arbres miniatures s'est répandue dans le monde entier depuis le Japon. Mais les Japonais ne sont pas les pionniers d'un nouveau type d'art. L'idée du bonsaï leur est venue de Chine. Mais ce sont les Japonais qui l'ont apporté à la perfection.

La première mention de la culture d’arbres miniatures est tombée entre les mains des historiens en 1972. Dans le mausolée du prince Zang Hui, des images décrivant en détail la technologie de la croissance de petits arbres ont été trouvées. À en juger par le soin avec lequel les dessins ont été conservés pour la postérité, la technique a été attribuée à des connaissances particulièrement précieuses. Les dessins appartenaient à l'époque du règne de la dynastie chinoise Tang, qui correspond à 600 av. heu

Les Chinois ont appelé cette passion insolite "Pensai". Les Japonais ont lu le caractère chinois à leur manière et le mot «bonsaï», qui signifie «cultivé dans un plateau», est sorti.

En passant, les archéologues disent que même les anciens Égyptiens savaient ce qu’était un bonsaï. Ils cultivaient de petites plantes dans des vaisseaux spéciaux, mais les appelaient différemment. Malheureusement, la version égyptienne du nom n'a pas été préservée.

Quel est le point

Les Japonais ont perfectionné l'art de la culture de plantes naines. Chaque arbre nécessite de nombreuses années de travail, d'attention et de patience de la part du maître. C'est la seule façon d'obtenir un chef-d'œuvre vert qui vivra plus longtemps que son créateur. Une plante merveilleuse ira à des étudiants reconnaissants qui comprennent bien ce qu'est le bonsaï et les efforts que le maître a consacrés à cette beauté.

L'art du bonsaï est une philosophie qui permet de prendre vie et de profiter de la beauté de ses flux. Chaque arbre entre les mains du maître passe par trois étapes, comme toute vie sur la planète. Tout d'abord, il vit la jeunesse, rayonnant de fraîcheur et de pression, puis entre en maturité, atteignant la perfection de la forme et de la beauté, et la dernière étape est la vieillesse, incarnant toute la sagesse du monde. De plus, le bonsaï est un symbole de la continuité des générations, car les plus jeunes de la famille ont besoin d'apprendre de l'expérience et de préserver ce que les plus âgés ont créé.

Quels arbres peuvent être cultivés

Le plus souvent, pour la culture en conteneurs, utilisent des espèces à feuilles persistantes. Il peut s'agir d'un cyprès japonais, d'un genévrier chinois, d'un cryptomeria, d'un pin japonais noir ou rouge à cinq feuilles. Les bonsaïs de ces espèces d’arbres semblent très impressionnants, mais certains préfèrent cultiver des arbres à feuilles caduques, ce qui leur donne un charme particulier au fil des saisons. Dans ce cas, prune japonaise appropriée, pommes de différentes variétés, cerises, certaines variétés d'érable, rhododendron, azalée sauvage, différentes variétés de poires, kaki, raisins sauvages, saule et autres.

Le bonsaï-pin a l’air très beau et inhabituel, comme le montre la photo ci-dessous, de sorte que le plus souvent vous pouvez trouver ces conifères miniatures.

Styles de bonsaïs: Tekkan et Moyogi

Même le maître le plus expérimenté ne fabriquera jamais deux plantes absolument identiques. Mais toutes les compositions sont clairement divisées en styles. Cette tradition a été introduite dans l'art du bonsaï par les Japonais. Ils ont donné la désignation d'un certain nombre de signes par lesquels les arbres sont divisés en styles. Il y en a plus de 30, mais nous allons considérer les plus communs.

Si vous voyez une plante bonsaï avec un tronc droit s'étendant vers la base, vous obtenez un style vertical formel: le Tökkan. Une autre caractéristique importante est que la plante doit être rétrécie vers le haut. Dans ce style, vous pouvez faire pousser n'importe quel type d'arbre. Le symbolisme de Tökkan est fier de sa solitude et de son caractère inflexible.

Si la plante est allongée verticalement, mais que ses branches n'ont pas de structure claire, mais sont arrangées de manière arbitraire, alors c'est du style Moyogi. Le tronc d’un arbre peut être plié, mais le sommet s’étire nécessairement dans le prolongement de la base, formant une perpendiculaire au sol. Moyogi symbolise la simplicité et la liberté, mais aussi - le désir d'aller au-delà, de résister aux circonstances.

Fukinagasi et Syakan

Ce sont des styles de bonsaï dont les photos semblent avoir été faites dans des vents forts en rafales. Pour Syakan (style oblique), la pente est caractéristique sous un angle par rapport au sol, mais l’arbre s’étire vers le haut. Fukinaghashi (courbé par le vent) peut avoir un tronc égal et un tronc incliné, mais ses branches sont orientées dans une direction (dans la direction de l'inclinaison), comme si l'arbre avait poussé dans un vent violent. Le symbolisme de ces styles est la résistance aux forces de la nature et à la lutte pour la vie.

Style sokan

Sokan se traduit par "tronc fourchu". Ce style a été suggéré aux amateurs de bonsaï par la nature même, car très souvent deux troncs naissent d'une racine, dont l'un est plus fort et plus grand. L’arbre peut être plat ou incliné, ce n’est pas très important, l’essentiel est qu’il forme une couronne commune. Créer un tel bonsaï à la maison est possible, donnant l'apparence du deuxième tronc de la branche la plus basse. Le symbolisme de ce style est la continuité des générations et le respect des traditions. Parfois, Sokan est appelé "jumeaux" ou "père avec fils".

Kangai et Han-kengai

Ce sont des types de bonsaï légèrement similaires en cascade et demi-cascade. Kangai est comme un arbre poussant sur une falaise escarpée. Pour survivre, il a dû s'adapter à des circonstances difficiles. Le symbole du style est la plasticité dans toutes les conditions.

Khan-kengay se distingue par une direction plus horizontale de la croissance du tronc. Les arbres, comme s’ils poussaient sur la rive d’un réservoir, essayaient d’atteindre la cime avec de l’eau. Hen-kengai est un bonsaï dont la photo montre clairement que les branches ne tombent pas sous la partie centrale du pot et que le sommet de la plante est toujours au-dessus du sol.

Pour ces styles en plastique, choisissez toujours des plantes avec des troncs incurvés. La préférence est donnée au pin, au cotonéaster et au genévrier.

Ce style est considéré comme l'un des plus difficiles à réaliser. Et il est l'un des plus anciens. Sinon, ce style s'appelle "littéraire". Ce nom est dû au fait que les plantes ont une forme schématique de "lettres japonaises". Les maîtres, comme s'ils écrivaient des signes calligraphiques, faisaient pousser des arbres à longs troncs courbes sans branches inférieures. Crohn dans ce type de bonsaï n'est autorisé que tout en haut. Le style symbolise la légèreté et la sublimité. Les conifères ou les feuillus sont sélectionnés pour la culture.

Yose-ue de charme

Pouvez-vous imaginer des pots à bonsaï où une petite forêt a poussé? Ce sont des plantes Yose-ue. La composition se compose d'un grand nombre d'arbres avec différentes hauteurs de troncs, différentes épaisseurs et âges de plantes. Généralement, choisissez un nombre impair d’arbres, qui sont souvent du même type. Plantez-les sans respecter la symétrie et en évitant les mêmes distances. Ainsi, le maître obtient son propre parc ou une petite forêt, qui ressemble le plus à un coin de faune.

Style Sharimika

Les Japonais éclairés ont appris à voir la beauté à chaque instant de la vie. Ils ont prouvé que la vieillesse peut aussi être belle. L’incarnation de cette affirmation est le style de Sharimika, c’est-à-dire le «bois mort». L'arbre est vieilli artificiellement, l'écorce est partiellement retirée du tronc et son bois blanchi, créant ainsi un contraste entre les morts et les vivants. Les parcelles avec du bois mort se plient de manière sophistiquée, mais elles doivent être clairement visibles. Le genévrier est le plus couramment utilisé pour cette espèce.

Planter des bonsaï

Allant développer le miracle décrit, les débutants se demandent comment planter des bonsaïs. Cela peut être fait de plusieurs manières:

  1. Misy Way C'est une option idéale pour les novices. Il est enfermé dans le semis de graines récoltées dans la nature. Dans ce cas, vous pouvez choisir parmi l’ensemble de germes exactement celui dont vous avez besoin et ralentir la croissance dès le début.
  2. À la manière de Toric. Il s’agit de la culture de plantes miniatures à partir de boutures ou de boutures. Чтобы воспользоваться этим способом, в нужном месте на ветке срезают или подрезают кору и обрабатывают открывшуюся древесину стимуляторами роста коней. Участок древесины закутывают мхом и пленкой и ждут 3 (иногда более) месяца. Месту среза не дают пересыхать все это время.
  3. Способ Ямадори. La signification approximative de ce nom est "trouvé et creusé". Au printemps, une plante appropriée est trouvée dans la forêt ou le jardin, creusez-la et laissez-la pendant plusieurs mois pour former des chevaux de surface. Après cela, les puissantes racines sont légèrement raccourcies, la plante est retirée du sol et la formation du bonsaï dans le pot commence.
  4. La manière de Wacky. Cette méthode permet d’acheter un jeune plant prêt à l’emploi dans une pépinière, puis de le couper et de le planter dans un pot plat. Ou bien achetez de jeunes bonsaïs, puis vous les cultivez en fonction de leurs préférences en matière de style.

Comment former une plante

La tâche principale dans la culture de bonsaï est de forcer l’arbre à rester petit. Pour ce faire, ralentissez la croissance et donnez la forme souhaitée. Pour l'inhibition de la croissance, les racines sont souvent coupées et enlevées, les jeunes pousses sont choisies, les sols maigres sont utilisés, la quantité minimum d'engrais est utilisée et des pots de bonsaï spéciaux sont sélectionnés dans lesquels le système racinaire ne peut pas se développer beaucoup. En outre, veillez à utiliser un système d'affaiblissement du flux de jus, provoquant des coupes horizontales sur le bois ou le tressage du tronc avec du fil.

Lorsque la plante est suffisamment enracinée, ils commencent à couper et à cambrer ses branches. Pour ce faire, utilisez du fil de cuivre, qui est des branches torsadées et sécurisé avec des piquets dans un pot de fleurs. Il est préférable de commencer les coudes en été, lorsque les branches sont les plus résistantes. Afin de ne pas endommager la couronne, le lieu de pliage est enveloppé avec un cordon ou un filet doux.

L'élagage opportun des branches aide à réveiller les bourgeons nécessaires à la croissance. Si vous devez envoyer une branche à droite pour créer la forme idéale, choisissez un rein qui pointe dans la bonne direction et coupez la branche située au-dessus de celle-ci, sans laisser de chanvre au-dessus.

À propos, si le bonsaï-pin est cultivé, il est nécessaire de procéder à la taille avec une extrême prudence. Les branches endommagées peuvent jaunir. Ceci s'applique également aux autres conifères.

Comment entretenir une plante

La plante nécessite des soins tout au long de sa vie. Pour faire pousser des bonsaïs décents, des soins à domicile sont fournis toute l'année. Ceux-ci incluent la transplantation, la fertilisation, l'arrosage.

La transplantation se fait mieux au printemps. Il faut veiller à ce que les racines ne poussent pas et ne forment pas un enchevêtrement. Une fois que cela est arrivé, l'arbre est sorti du bol, les racines sont taillées et la plante est remise à sa place, mais dans un sol frais.

Pour la plantation, faites un mélange de 3/5 sol d'humus, 1/5 de tourbe et 1/5 de sable. La terre dans le conteneur a été soigneusement damée afin de ne pas laisser de vides. La hauteur du sol dans le conteneur est d'environ 5 à 6 cm et elle est généralement décorée de pierres et de mousse.

Les meilleurs pansements sont réalisés au printemps et en été. L'intervalle est conservé pendant environ deux semaines. Le moyen le plus pratique consiste à utiliser un engrais liquide organique prêt à l'emploi avec des excréments d'oiseaux, qui est appliqué 2 heures après l'arrosage.

Que reste-t-il à faire pour faire pousser un bonsaï sain et beau? Les soins à domicile impliquent un arrosage lourd et régulier. Beaucoup installent un récipient avec un arbre dans un récipient plat rempli d’eau. Son fond est rempli de petites pierres ou de mettre un treillis. Le niveau d'eau dans le bac est maintenu à un trait. Cela vous permet d'augmenter l'humidité et de réduire les arrosages.

L'arbre miniature a besoin d'eau en grande quantité. Mais vous devez tenir compte du type de plante, car différentes conditions d'irrigation sont créées pour les résidents de différentes zones climatiques. Par exemple, le karmona à petites feuilles est un bonsaï dont l’entretien nécessite un abondant arrosage quotidien. Mais pour le bâtard, un tel arrosage est destructeur, son système racinaire ne pourra pas faire face à l'abondance d'humidité et de pourriture.

Il est important de comprendre qu'un arbre miniature doit être arrosé plus souvent, même si l'espèce n'aime pas les sols humides, lorsque les facteurs suivants existent:

  • le feuillage sur les branches est grand et nombreux,
  • la plante est plantée dans un petit récipient ou un plat, car alors une grande surface d'évaporation de l'humidité de la surface du substrat,
  • la pièce est sèche et l'air est trop chaud.

De plus, la plante n'interfère pas avec les pulvérisations régulières. Cependant, gardez à l'esprit que les espèces à feuilles persistantes ne peuvent être pulvérisées qu'avec de l'eau distillée. Lors de l'utilisation d'un robinet conventionnel sur les feuilles apparaîtra nevyvodimy plaque blanchâtre.

Maintenant que vous comprenez ce qu'est le bonsaï, vous pouvez essayer de créer votre chef-d'œuvre. Mais réfléchis et évalue ta force. Si vous n'êtes pas assez patient, vous ne devriez peut-être pas entreprendre ce travail fastidieux.

Comment faire pousser des bonsaï

Plantez un semis dans un pot et laissez-le s'enraciner pendant un an. Au printemps suivant, retirez-le, coupez les racines épaisses et pincez toutes les pousses en forte croissance. Répétez cette opération pour la deuxième année. La troisième année, coupez les racines d'environ un tiers, afin que la plante tienne dans un plateau de bonsaï spécial acheté au magasin et pince constamment les pousses indésirables. Puis encercler les branches avec du fil de fer plastifié, leur donnant une forme incurvée. Gardez à l'esprit que les arbres à feuilles caduques, tels que les érables, ont la plus grande flexibilité au printemps, et les arbres à feuilles persistantes - pin et genévrier - se forment mieux en automne.

Pour protéger le bonsaï, placez-le dans un endroit à l'abri du vent. Si le gel est prédit, enveloppez-le avec un film à bulles.

Les bonsaï d'intérieur sont des espèces tropicales qu'il vaut mieux acheter prêtes à l'emploi dans des magasins spécialisés et à l'abri de la lumière directe du soleil.

Cherchez une plante avec des racines uniformément ramifiées et une forme exquise. Par temps chaud, ouvrez les fenêtres pour que l’arbre respire de l’air frais.

Table des matières

  • Entrée
  • Méthodes de culture des arbres miniatures (bonsaï)
  • Inventaire, agencements et ustensiles pour arbres miniatures
De la série: Bonsaï

Le fragment d'introduction donné du livre Votre jardin miniature de vos propres mains (Ilya Melnikov, 2012) fourni par notre partenaire de livre - la société Litres.

Méthodes de culture des arbres miniatures (bonsaï)

L'art du bonsaï (de «pan-san» ou «pan-ching») est originaire de Chine vers 200 av. - 400 après JC Il est absolument considéré à juste titre comme le phénomène culturel du Japon, car c’est là que l’art du bonsaï a grandi, s’est développé, a survécu à sa formation et s’est depuis largement répandu dans le monde.

En japonais, le mot "bonsaï" désigne l'ensemble du processus de reproduction sur un plateau ou dans un pot peu profond d'une espèce ou d'un groupe de plantes particulier. De toute évidence, si un arbre peut être cultivé sur un plateau, il devrait y avoir une méthode pour cultiver des spécimens miniatures d'un type ou d'un autre. Dans la version classique, Bonsai peut être représenté sous la forme d’une composition d’arbres ou de paysages réduite au minimum. Les éléments principaux du bonsaï sont les plantes, le sol et le pot. Tout cela ensemble crée une belle image vivante qui, pendant longtemps, console l'œil de son créateur.

Fig. Composition de Bansai.

Les bonsaïs traditionnels sont une source de fierté pour la famille et sont hérités.

L’objectif n’est donc pas seulement de faire pousser une plante saine dans un récipient, mais aussi de créer un ensemble unique de ces trois éléments parfaitement appropriés, qui doivent chacun avoir leur propre personnalité et attirer l’attention. Pour les débutants, vous pouvez conseiller de collectionner les paysages et de dessiner, pour observer les paysages naturels.

Le bonsaï, compte tenu de la plante elle-même, a toutes les caractéristiques de son prototype dans la nature: il a un tronc, une écorce, des branches, des feuilles, des fleurs, des fruits, il pousse également dans le sol, exposant ses racines saillantes, répète en général le modèle d’un arbre vivant sorte de taille naturelle. Le sol devrait ressembler à une partie naturelle du terrain. Pour ce faire, des pierres sélectionnées, des "rochers" et de la mousse créeront une association avec le paysage naturel. La capacité doit être choisie plus simplement, c'est-à-dire la couleur et la forme ne doivent pas être accrocheuses, alors elles deviennent un composant naturel de cette image en trois dimensions. Si vous suivez ces recommandations, le bonsaï obtenu peut créer l'ambiance que nous avons lorsque nous examinons le magnifique paysage, le bosquet, etc.

Pour la culture du bonsaï classique passé des décennies. Plus l'arbre est ancien, plus l'instance est précieuse. Dans les collections privées et nationales, il y a des échantillons dont l'âge est supérieur à cent ans. Mais un arbre ou une composition ne doit pas seulement avoir un âge avancé, il doit ressembler à un vieil arbre. Pour obtenir cet effet sur des plantes relativement jeunes, diverses méthodes sont utilisées. Cela peut être une greffe, le choix d’une plante avec la texture désirée de l’écorce, la formation de l’arbre lui-même, de sorte qu’il a l’air beaucoup plus vieux qu’il ne l’est réellement.

Quelle est la taille des bonsaï traditionnels? Les compositions classiques ont été placées au centre ou à un endroit bien en vue de la pièce sur des plateaux en laque et des tables spéciales. Si la pièce était un bonsaï, c'était le centre de composition. Vous pouvez appeler la hauteur moyenne d'environ quarante centimètres. Cette taille vous permet d'évaluer la valeur artistique de la composition et la beauté de la plante elle-même, l'habileté du jardinier.

Mais il existe de très petits spécimens, et ils sont considérés comme les plus précieux - ils sont très petits, d’une hauteur maximale de dix à quinze centimètres d’une plante qui conserve l’aspect des adultes, même des plantes anciennes.

En Chine et au Japon, les bonsaïs ne se trouvent pas seulement dans les locaux. Des images miniatures de la faune sont situées dans des jardins et des parcs. De nombreux bonsaïs sont périodiquement sortis dans la rue ou à l'air frais pendant la saison chaude. Parce que pour les bonsaï classiques, les arbres qui vivent dans des conditions naturelles sont pris, l'air et le soleil sont extrêmement bénéfiques pour les plantes. Mais il existe des bonsaïs de taille relativement grande, qui poussent constamment à l'air libre ou dans les vastes jardins d'hiver et les serres. Ces coins font la fierté du propriétaire, personnifiant son travail acharné, son goût artistique et ses compétences.

Cultiver un vrai bonsaï est une occupation longue et laborieuse. Chaque mauvaise coupe, une branche cassée au hasard, une égratignure faite lors de la formation de la courbure du tronc, un angle mal choisi des branches peuvent annuler les efforts permanents. Bonsaïs d'origine de bonne qualité de la route, et sont au sens plein d'art.

Maîtriser cet art est impensable sans erreurs, expériences, travail remarquable et frustration. Cependant, ceux qui le font en retirent un réel plaisir. Une personne apprend progressivement avec un autre œil à regarder la nature environnante, à comprendre son incroyable harmonie, à en tirer des leçons et à se sentir créatrice. Comment appeler autrement le processus de formation d'un paysage miniature dans un seul petit conteneur.

Il est conseillé aux professionnels de commencer avec quelques copies uniques de vrais bonsaïs, tout en créant simultanément des compositions à partir de plantes d'intérieur qui ressemblent à des arbres, des arbustes et des vignes miniatures. Avec de telles plantes, qui ressemblent à de vrais bonsaïs, il est plus facile de travailler, elles supportent mieux le contenu des pièces, elles tolèrent souvent les coupes de cheveux fréquentes et sont bien formées. Le processus le plus difficile - la miniaturisation - n’est pas nécessaire, ce qui permet, avec moins d’effort et en moins de temps, de créer des compositions d’une valeur artistique non inférieure à celle de vrais bonsaïs.

La pratique consistant à créer des compositions à partir de plantes pouvant être remplacées par du bonsaï vous permettra de créer des compositions à partir de spécimens plus précieux, qui, au moment où vous apprendrez à composer de tels coins de la nature, ont déjà un peu grandi et se sont formées.

Fig. Composition avec Bansai.

La culture du bonsaï fournit des solutions prioritaires, des techniques et méthodes agricoles spéciales qui doivent être considérées avant de passer à la description de base et détaillée. Certains bonsaïs poussent et se développent à partir de graines, d'autres commencent par des boutures et des boutures. Tout d'abord, vous devez choisir un type particulier de plante. Nous devons commencer par les espèces de plantes qui poussent dans la région. Dans les régions au climat froid, il peut s’agir de conifères, de fleurs et de fruits.

Les compositions modernes ne comprennent pas que des arbres miniatures. Ce sont des plantes grimpantes, des fougères et autres plantes d'intérieur qui entrent dans la composition. De nombreuses plantes d'intérieur présentent toutes les caractéristiques du bonsaï d'origine: petites feuilles, petits troncs. Les fougères semblent avoir été créées pour créer une imitation du paysage houiller. N'oubliez pas: les plantes à petit feuillage et les petites fleurs gracieuses d'un bonsaï miniature ont un aspect beaucoup plus impressionnant que celles à grandes feuilles et à fleurs.

Pour les débutants, il est nécessaire de comprendre le but de certains accessoires - le conteneur, les outils de décoration de bonsaï, les outils nécessaires aux soins. L'endroit où la composition sera située est également important. Si un endroit ne convient pas à une plante en raison de la lumière, de l'humidité de l'air et de la température, la composition perdra très vite son effet décoratif.

D'autre part, si vous placez la composition dans un endroit où elle sera cachée à vos yeux, y a-t-il beaucoup de joie? Trouver un compromis dans certains cas est un problème grave. L'éclairage artificiel et l'humidification peuvent être la seule solution, et nous en parlerons dans les chapitres respectifs.

Tout ce qui précède s'applique au bonsaï, ainsi qu'à tous les autres types de compositions à partir de plantes d'intérieur. Mais revenons à l'original, «vrai» bonsaï. Il existe différents styles dans lesquels le bonsaï peut être cultivé. Ces connaissances sont nécessaires pour choisir une plante qui sera miniaturisée. Ceux qui souhaitent faire pousser une plante dans un style vertical choisiront une espèce d'arbre qui, dans la nature, présente également une silhouette qui correspond au style approprié. D'autres cherchent la mauvaise structure de l'arbre, ce qui peut créer une sorte de pendaison au-dessus de la falaise.

La première question est donc de savoir par où commencer la culture du bonsaï. Il y a plusieurs façons disponibles et chacune a ses avantages et ses inconvénients. Le moyen le plus difficile et le plus formidable d'obtenir la satisfaction est de semer la graine et de regarder la plantule en pousser, puis le jeune arbre qui, avec votre aide, se transforme en un élégant bonsaï d'une certaine forme.

La deuxième méthode consiste à faire pousser des bonsaïs à partir de boutures et de superpositions, y compris de superpositions aériennes. Cette méthode est particulièrement utile pour les grimpeurs - arbustes et certains types d'arbres. Il est nécessaire de choisir une branche dans laquelle le futur bonsaï aurait déjà examiné.

Fig. Sélection de branches pour la superposition de bonsaïs et de branches.

La disposition de l'air peut être faite à votre propre discrétion afin de faire pousser des racines de bonsaï. La branche doit être coupée une fois que les racines se sont bien développées. Ensuite, l'arbre est transplanté dans un conteneur.

Fig. Repiquage des plantes.

Dans ce modèle, la plante peut être cultivée pendant plusieurs années. Les difficultés se situent d’abord dans la recherche d’une branche appropriée, et les racines peu profondes qui s’étendent sur le sol avec une croissance naturelle se développent très lentement.

La troisième méthode utilisée en bonsaï est la vaccination. Son avantage réside dans l'utilisation d'une pousse courte en tant que scion. Cette méthode est particulièrement adaptée aux arbres à fleurs et aux arbres fruitiers. Son inconvénient est que le site de vaccination est visible. Cependant, ce défaut peut être caché en formant une couronne ou en utilisant des plantes greffées dans le style bonsaï quand il n’est pas frappant.

La quatrième méthode, qui convient le mieux aux débutants, consiste à sélectionner et à acquérir en pépinière un arbre approprié, qui possède déjà un tronc assez épais et un certain nombre de branches. Ils permettent également de donner la forme définitive au bonsaï, qui vit dans le conteneur depuis plusieurs années et s’est donc adapté à la vie dans un espace restreint. Après une coupe et une torsion soigneuses du fil dans cette usine, dans quelques heures, les contours du futur bonsaï apparaîtront, puis deux années supplémentaires seront consacrées à l'amener à maturité.

La cinquième méthode. Vous conduisez hors de la ville et cherchez les petits arbres qui ont résisté à toutes les tempêtes. Si vous trouvez un tel arbre, extrayez-le et, après l'avoir façonné, transplantez-le, ce sera déjà une bonne base pour le bonsaï. Peut-être que les racines de l'arbre seront sous-développées. Dans ce cas, il est utile de le repiquer dans le sol pendant au moins un an pour que la plante développe autant de racines de surface que possible tout en continuant à travailler sur sa forme. Après cela, l'arbre devrait être creusé et placé dans un conteneur en tant que bonsaï.

Bonsaï d'art

Habituellement, lorsque les gens entendent parler du bonsaï, ils pensent immédiatement au Japon. Ce n’est que la base de cet art qui se rapporte au patrimoine culturel d’un pays complètement différent, la Chine.

Un nouvel art se répandit dans tout le Japon à la vitesse d'un incendie de forêt. Le système de canons, les règles de décoration, l'apparition de plantes, sa compatibilité avec d'autres éléments décoratifs - tout cela a été développé par les Japonais. Ils ont également identifié et perfectionné les styles qui ont finalement constitué la base du bonsaï moderne et classique. Les plus célèbres sont le fouet, l’arbre sur le rocher, la cascade, le calligraphie, le tronc frétillant, la souche, le bambou et les pierres, et bien d’autres.

Количество стилей бонсай достигает свыше тридцати. В первую очередь следует рассмотреть классические стили, которые лежат в основе искусства. Они ориентируются главным образом на внешнюю составляющую, чтобы максимально приблизить миниатюры к своим естественным аналогам. Что такое бонсай, лучше всего можно понять по этому фото.

Тёккан fait référence aux styles verticaux formels. Leurs traits incluent un tronc droit: large à la base et se rétrécissant plus près du sommet. Le style convient à la plupart des types et types d'arbres, car c'est un classique. Tökkan est un symbole de vitalité incassable et de solitude fière.

Moyogi s'applique également aux représentants de la forme verticale. Il est très populaire auprès de la plupart des jardiniers bonsaï. Un tel intérêt est lié au fait que la structure du style ne se limite pas à des règles ou à certains canons. La forme des branches n'est pas régie par un design clair. La seule condition - la pointe, qui doit pousser perpendiculairement au sol. En règle générale, un tel bonsaï a la forme de la lettre S. À chaque nouvelle courbe, il y a de nombreuses branches. Le style est un symbole de simplicité sophistiquée, une résistance inflexible à une variété de circonstances, ainsi qu'un symbole de liberté.

Sykan se réfère au style oblique. Sa différence réside dans les arbres poussant à un angle avec le sol. Ce style est une bonne solution pour de nombreuses espèces. C'est un symbole de l'opposition au vent ou de la soif d'un arbre au soleil lorsqu'il se développe à l'ombre.

Kangai fait référence aux styles en cascade. Sa particularité s'exprime dans la création de l'illusion d'un arbre qui pousse sur un précipice et résiste de toutes ses forces aux circonstances, en s'adaptant aux conditions. Pour ce faire, choisissez des roches souples, dont le tronc se plie bien et se forme facilement. Vous pouvez choisir entre cotonéaster, pin, pyracantha ou genévrier. C'est un symbole très simple, démontrant la plasticité des plantes dans différentes conditions.

Bundes est un représentant de styles anciens incroyablement complexes. Extérieurement, un tel nain ressemble à ceci: il est dépourvu de branches inférieures et le long tronc courbé se termine au sommet par une couronne. Ses branches se présentent sous la forme d'un signe calligraphique. Symbolise l'élévation de l'air dans la tradition du Japon. Pour les miniatures de ce format, ils utilisent des conifères et des feuillus.

Toutes les plantes conviennent-elles à la culture?

Les jardiniers expérimentés trouvent le moyen de s’adapter et de faire pousser diverses plantes à l’intérieur. Par conséquent, par excitation et intérêt, ils cultivent le bonsaï à partir de petites graines. Les passionnés n’ont même pas peur qu’il s’agisse d’un processus long et laborieux. Pour les débutants, il est préférable de prendre des copies toutes faites et de ne conserver que leur apparence. Cela est dû au fait que tout le monde ne sait pas comment faire pousser un bonsaï à partir d'une graine. Cependant, ceux-ci et d'autres sont confrontés à la question du choix d'une plante.

Dans le cas des arbres feuillus, les jardiniers choisissent principalement les hêtres, les charmes, les saules, les bouleaux, les érables de Norvège, les chênes, les frênes et parfois les hévéas.

Si vous voulez faire pousser des bonsaïs à l'aide d'arbres fruitiers, alors le pruneau, le pommier ou l'aubépine fera l'affaire.

Parmi les conifères, vous vous attendez à une variété décente. En règle générale, le sapin de Corée, le genévrier de Chine, le cèdre de l'Himalaya, le cryptomeria japonais, le pin commun ou le pin noir en sont choisis. La thuya pliée, le mélèze japonais et le mélèze européen sont également populaires.

Caractéristiques du choix des graines

Lors du choix d'une graine, il y a quelques caractéristiques. Tout d'abord les graines doivent être fraîches, pas plus de deux ans. Idéal s'ils ont environ un an. Deuxièmement, les graines doivent avoir la germination du niveau approprié. À la maison, vous pouvez facilement créer des conditions de vieillissement naturelles. Pour ce faire, vous devez congeler les graines au réfrigérateur en hiver. Ensuite, lors du premier réchauffement, les graines doivent être immergées dans de l’eau chaude et laissées au repos pendant six heures. Ensuite, ils sont retirés dans un sac et stockés pendant trois jours à la température ambiante.

Sol approprié

Pour la culture appropriée du bonsaï, utilisez un sol spécial - lourd, capable de retenir l’humidité du substrat. Le sol est divisé en fractions minuscules de seulement 5 mm. Ce sol laisse parfaitement passer l'air et contient une quantité énorme d'éléments nutritifs nécessaires à la croissance de l'arbre. Ce substrat s'appelle Akadam Ici seulement dans sa forme pure, il est utilisé extrêmement rarement.

En règle générale, sur cette base, créez un mélange, auquel sont ajoutés du sable, de l'argile et de l'humus. Placez le sol dans de petits récipients en céramique de grand diamètre. Cette forme est bien adaptée à la culture de plantes miniatures. Cela est dû au fait que l'extérieur des racines se sent bien dans un espace ouvert et absorbe facilement les minéraux de l'air.

Règles d'atterrissage de base

Après trois jours de "repos" pour le quatrième, les graines vont gonfler. Cela prouvera leur viabilité et leur préparation à la plantation. Les copies vides doivent être sélectionnées et jetées.

Les graines germées doivent être placées dans des pots spéciaux. Ils doivent être complétés comme suit:

  • un mélange de sable et d'humus dans un rapport de 1: 2,
  • 1 cm d'Acadam.
Un autre 3 cm du bord supérieur doit être laissé vide. Ensuite, le sol est pressé contre un petit morceau de bois ou un caillou. Vous devez y mettre deux ou trois graines et vous endormir avec une petite quantité de sable. À l'avenir, vous aurez juste besoin d'eau.

Après toutes les procédures, les plants sont recouverts d'un film, créant ainsi un effet de serre. La température optimale de l'air est d'environ 15 ° C.

Comment ralentir la croissance des arbres

Ils commencent à former des bonsaïs environ la deuxième ou la troisième année à partir du moment de la plantation (voir les circonstances).

Cependant, la question est de savoir comment ralentir la croissance d’un nouvel arbre.

Tout d'abord, la plante doit être transplantée dans un pot et couper les racines qui poussent bien. La priorité est les racines horizontales. En plus des racines droites, les malades et les faibles sont également coupés. À l'avenir, lors de la prochaine greffe, il sera nécessaire d'élaguer à nouveau les racines.

Une autre option serait de transférer dans le sol, peu saturé en nutriments. La composition de ce sol est assez monotone: tourbe, limon et feuilles pourries. On ajoute souvent du sable grossier ou de petits cailloux. Étant donné qu’un tel substrat répond au minimum aux besoins de la plante, il contribue de manière significative au ralentissement de la croissance.

Vous pouvez toujours faire glisser le câble principal pour ralentir et épaissir. Enveloppez pas toute la longueur, mais seulement une certaine zone. Ensuite, quand il commence à gêner le développement de votre plante, il peut être retiré et pansé dans une autre section. Une technique similaire peut être utilisée lors de la formation des branches latérales. Dans ce cas, le fil joue le rôle d'une pince.

En outre, en option, peut réduire le débit de jus. Pour ce faire, il est nécessaire de temps en temps de couper du bois à différents endroits. Pour guérir et resserrer ses blessures, la plante inondera les coupures de jus. En prime, de belles éclats peuvent apparaître sur l'écorce.

Cette dernière méthode ne convient pas à tout le monde. Il taille des branches. Pour la première fois, cela doit être fait immédiatement après l'apparition des reins au début du printemps. Couper au niveau de deux sorties du coffre. Les branches interférant les unes avec les autres sont également supprimées. Dans la période de la taille sur l'arbre ne devrait pas être des fleurs. Sinon, transférez la procédure jusqu'à la fin de la floraison.

Bon soin

Un bonsaï est un arbre qui a besoin dans les soins et la culture appropriée. Tout d'abord, vous devez vous assurer que le sol est toujours humide. Une autre condition est une bonne circulation de l'air dans le sol. Cela peut être réalisé de deux manières: de temps en temps, ouvrez le film ou faites des trous. Dès que les premières feuilles apparaissent, les jeunes plants sont immédiatement ouverts. Ensuite, vous devez continuer à vous occuper d'elle jusqu'à ce que le nombre de feuilles atteigne quatre. Quand ils atteignent cette marque, les plantules peuvent être transplantées sans risque dans un pot en céramique.

La prochaine étape consistera à tailler la racine principale, ne laissant qu’un tiers de celle-ci. L'alimentation doit être effectuée régulièrement. La première fois, la procédure est effectuée après un mois et demi après le choix. Ensuite, vous devez nourrir chaque semaine. Au stade initial, un engrais à faible teneur en azote est utilisé à cet effet. Par la suite, son pourcentage d'augmentation. Plus près du début de l'hiver, ils passent généralement au top dressing qui est plus équilibré.

La lumière directe du soleil est préjudiciable à la plante. Il est également nécessaire de le protéger des radiateurs, des courants d'air. Une chaleur excessive ou des rafales d’air peuvent l’affecter. Si vous suivez ces règles, alors des problèmes et des difficultés devraient surgir.

Difficultés possibles à la croissance

Bonsai nécessite effort énorme et travail acharné. Ceux qui rencontrent cette plante pour la première fois peuvent rencontrer des difficultés. Le premier problème est la déshydratation. Au début, il est difficile d’ajuster la quantité d’eau dont votre arbre a besoin, mais si ses feuilles jaunissent soudainement et commencent à tomber, commencez par verser dessus, comme d’habitude, puis versez-les pendant dix minutes dans un petit récipient rempli d’eau. L'usine elle-même comblera la pénurie.

Peut-être l'effet inverse. Avec ce problème, le sol est saturé d'humidité et recouvert de mousse. Dans ce cas, transférez-le simplement dans un autre sol et arrosez-le plus modérément. Si vous trouvez des racines mortes lors de la transplantation, veillez à les couper.

Parfois, le problème suivant se pose: pour une raison quelconque, l’arbre n’absorbe pas l’eau et reste à la surface du sol. Cela peut arriver si vous avez choisi le mauvais substrat ou s'il y avait des parasites. Tout d'abord, vous devez retirer la plante et changer le sol. Attention: il ne faut pas déranger les racines! Si le substrat reste sur les racines - tout est en ordre, c'est mieux que de casser quelque chose. Ensuite, placez le bonsaï dans un bol d'eau qui a été traitée avec un insecticide. Après ces mesures, il doit aller de l'avant. Bonsai - art très compliqué mais il va sûrement payer pour sa beauté. La chose la plus importante - suivez les règles de soins.

De la Chine au Japon

"Bien que le principal développement de la science sur la manière de cultiver un bonsaï, reçu au Japon, il ne soit pas né là-bas, mais en Chine il y a plus de deux mille ans."

Selon l'opinion largement répandue, les bonsaï sont simplement des arbres nains cultivés dans des conditions d'intérieur. La réalité, comme d'habitude, est assez éloignée des idées reçues à ce sujet: le bonsaï n'est pas seulement de la créativité et même du vrai art, c'est toute une philosophie! En suivant les principes fondamentaux qui vous permet de cultiver fortement réduit, mais les copies les plus authentiques de grands arbres ordinaires.

Le bonsaï est un véritable art

Bien que le principal développement de la science sur la manière de cultiver un bonsaï, reçu au Japon, il n’est pas né là-bas, mais en Chine il ya plus de deux mille ans. Cependant, ce sont les Japonais qui, au cours des six derniers siècles, ont pu améliorer et systématiser la culture de plantes miniatures élégantes et occupant un minimum de surface dans le logement. C’est grâce à ces qualités que les bonsaï sont devenus extrêmement populaires dans les mégapoles du XXe siècle et du XXIe siècle.

Du Japon à l'Europe

La technologie japonaise relativement complexe consistant à cultiver et entretenir un bonsaï a été adaptée par les Européens à ses capacités. Aujourd'hui, toute personne peut cultiver un micro-arbre. Et l'arbre, bien que minuscule, mais le plus présent - les bonsaïs ont un tronc et un système racinaire développé, des brindilles feuillues, une tendance à la chute saisonnière des feuilles. Il fleurit et porte des fruits à son époque, mais sa durée de vie est malheureusement beaucoup plus courte.

Un micro-arbre peut faire pousser n'importe qui

Taille du bonsaï

En fonction de la taille d'une plante adulte, le bonsaï peut être divisé en plusieurs catégories:

  • minuscules (micro) plantes d'une hauteur inférieure à 5 cm,
  • miniature - arbres d'une hauteur de 5 à 15 cm,
  • petit (petit) - pas plus haut que 0,3 m,
  • moyennes - les plantes peuvent atteindre 0,6 m de hauteur,
  • grand - la hauteur des arbres miniatures est comparable à celle des plantes d'intérieur ordinaires, mais ne dépasse pas 1,2 m.

Les deux derniers types de bonsaï sont considérés comme des plantes relativement grandes et sont assez difficiles à entretenir. Les micro-arbres ne sont pas non plus très faciles à cultiver. C’est pourquoi les arbres miniatures et de petite taille sont devenus les plus populaires - exotiques dans la vie quotidienne européenne, mais simples dans leur contenu. Ils reflètent parfaitement la beauté du monde végétal, possèdent une élégance fragile et s’adaptent parfaitement à tous les intérieurs.

Bonsai s'intégrera parfaitement dans n'importe quel intérieur

Bases de la culture du bonsaï

Le processus de culture de bonsaï à partir de graines à la maison peut être assez long et, dans tous les cas, prendre des années. En premier lieu, tout dépend des graines: certaines races germent en quelques années et ne respectent certaines conditions climatiques. Les bonsaïs les plus simples et les mieux adaptés aux débutants sont généralement connus comme des pins et des hévéas - leurs graines peuvent germer dans les conditions les plus "spartiates".

Bonsai Ficus adapté aux débutants

Cultiver et entretenir les graines d'un jeune arbre d'un bonsaï est l'étape la plus importante de la formation de la plante. Pendant cette période, il devrait être régulièrement aéré et arrosé, et après l'apparition de la quatrième vraie feuille, il devrait être transplanté dans un pot plus grand. Après quelques mois, l'arbre peut déjà commencer à nourrir des engrais minéraux. En hiver, la plante a une période de dormance, de sorte que l'alimentation et l'arrosage doivent être limités au minimum, le meilleur endroit pour un pot de bonsaï à ce moment est un rebord de fenêtre.

Un bonsaï adulte a besoin d'un ajustement constant de la lumière et de l'humidité. Pour cela, si nécessaire, un éclairage supplémentaire est prévu et une pulvérisation de feuillage est appliquée.

Comment faire pousser un bonsaï avec une belle couronne

Avant de faire pousser un bonsaï à partir d’une graine, il est conseillé de réfléchir à la formation de la couronne de l’arbre. Pour fixer les branches de l’arbre dans la position désirée, un fil ordinaire est utilisé - il peut être appliqué directement sur les branches ou jouer le rôle d’un dispositif de tension. La méthode d'application spécifique est déterminée individuellement dans chaque cas mais, en général, les deux sont équivalents.

Recadrage pour la formation de la couronne

L’opération la plus difficile et la plus longue en culture de bonsaï à partir de graines cultivées chez nous est la formation de la couronne de conifères: pour une exécution correcte de cette opération, il est nécessaire de fixer chaque branche à l’aide d’un fil. Y compris - évasion apicale. Avec les bois durs, la situation est beaucoup plus simple: pour donner au squelette la couronne du motif souhaité, vous pouvez utiliser un recadrage simple, en utilisant du fil dans les cas les plus extrêmes.

La formation de la couronne du fil d'arbre

Superposer ou retirer?

Comment faire pousser des bonsaïs à la maison avec un bel extérieur?

Sur les arbres à croissance lisse (ormes, par exemple, les limes, les hêtres), le fil doit être attaché très soigneusement et pendant une courte période, sinon il laissera des traces ou deviendra du bois. Dans les plantes à écorce rugueuse et grossière, les dégâts augmentent rapidement, mais il n’est pas nécessaire d’amener le fil à l’intérieur - il est presque impossible d’éliminer de telles cicatrices. Les fils sur les branches doivent être posés aussi librement et régulièrement que possible pour vérifier la facilité de son mouvement.

À la maison, avec des soins appropriés, la forme de la couronne de bonsaï se stabilise au bout de trois mois environ, après quoi le fil peut être retiré. Étant donné que le jeune bonsaï - «construction» est très fragile, le fil ne doit pas être dénudé, mais coupé avec une pince ou un cutter.

Le fil sur les branches doit s'imposer le plus librement possible

En l'absence d'au moins une expérience minimale de la fixation des retards de fil aux branches, il est préférable de pratiquer au préalable sur des plantes de rue de taille appropriée. Le meilleur fil pour la jarretière est l'aluminium revêtu de cuivre vendu dans les magasins spécialisés. Ce fil peut également être «extrait» par des personnes impliquées dans la maintenance et la réparation de moteurs électriques ou de transformateurs. L'épaisseur du fil ne doit pas dépasser le tiers de l'épaisseur de la branche attachée.

Le fil d'acier ne doit pas être utilisé - il rouille très vite et est trop dur. Pour entretenir correctement un bonsaï, il faut attacher les branches de manière à exclure leur croisement - ceci est considéré comme inacceptable. Naturellement, de telles plantes avec une couronne non couronnée ne sont pas montrées pour le spectacle - ceci est considéré comme un mauvais ton.

Éviter de croiser des branches

Formation de rameaux épais

Comment faire pousser un bonsaï à la maison avec une couronne canonique, si attacher des tiges de fil rend impossible de donner à la branche la bonne direction? Dans de telles situations, vous devez utiliser des supports métalliques spéciaux. Leur état doit également être constamment surveillé et réorganisé lorsqu'il existe un risque de pénétration dans le bois. Cette technique est nécessaire pour changer le sens de la croissance de branches puissantes, déjà assez épaisses.

Staples pour changer le sens de la croissance des branches

Lors de la planification d'une méthode de formation de couronne, gardez à l'esprit que, bien que le tirage au fil soit la méthode la plus simple, elle vous permet uniquement de définir le sens de croissance souhaité de la branche. Sa forme ne peut pas être modifiée de cette façon. Для изменения формы следует применять привязывание достаточно толстой проволоки вдоль всей ветки.

Способы формирования рисунка ветвей

Уход и выращивание из семян настоящего бонсай длится много лет, и растение при этом приобретает вполне естественный вид старого дерева – однако времени и терпения на это хватает далеко не у всех. La solution à ce problème est assez simple: le jeune arbre peut être vieilli artificiellement à l’aide de méthodes agrotechniques simples. Le plus simple d'entre eux est l'élimination de l'écorce du bois. L'outil utilisé pour cette opération utilise le plus primitif - un couteau tranchant ou des pinces coupantes pour couper les fils. Et au moins le minimum d'expérience pratique, bien sûr.

Un jeune arbre peut être vieilli artificiellement

La condition principale est qu’il est impossible de retirer complètement le couvert des rameaux, qui doivent rester en vie: une fine bande d’écorce doit passer le long de la branche. Il servira d'artère de transport pour la circulation de la sève et mènera au sommet de l'arbre. Les branches, qui doivent être rendues mortes et sèches, peuvent être complètement nettoyées de l'écorce, il n'est pas interdit de traiter le bois exposé au couteau - mais cela doit être fait avec précaution. Alors, comment faire pousser des graines à la maison des bonsaïs vieillis artificiellement?

Plus spécifiquement sur les techniques

"Il est recommandé de prêter attention au schéma de croissance naturelle des branches - bien que lors de la croissance d'une graine à la maison, le bonsaï se forme par la force, il doit sembler aussi naturel que possible"

Les techniques décrites nécessitent certaines compétences de la part de l'artiste interprète. Par conséquent, en l'absence d'expérience, il est préférable de commencer par s'exercer sur des plantes naturelles. Dans le même temps, il est recommandé de faire attention au schéma de croissance naturelle des branches - bien que lorsqu’il se développe à partir de graines à la maison, le bonsaï se forme de force, il doit paraître aussi naturel que possible.

Comment faire pousser des semences de bonsaïs vieillis artificiellement à la maison? Une composition appropriée peut être planifiée en regardant les arbres qui ont survécu à un coup de foudre ou à la sécheresse, un brise-vent peut donner une bonne idée.

Dans l'art traditionnel de cultiver et d'entretenir un bonsaï, les techniques décrites ci-dessus pour former un motif de branche et de tronc sont appelées sharmika et sabami.

C'est le nom de la méthode de vieillissement artificiel du bois qui consiste à retirer de grandes surfaces d'écorce et à transformer ensuite une branche nue au couteau. Les débutants ne doivent pas utiliser cette technique pour travailler avec des plantes rares et chères - le résultat peut entraîner d'importantes pertes financières. L'expérience est toujours préférable de recruter plus facilement sur le traitement des plantes.

Pin
Send
Share
Send
Send